English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Echecs pour le business Français en Iran. En Israël, on s’en doutait.
Echecs pour le business Français en Iran. En Israël, on s’en doutait.

Les israéliens se doutaient bien que les Français allaient avoir de belles désillusions en Iran. C’est à présent certain. Le magazine Challenges à publié un article très intéressant :

Selon Challenges (Copyrights) : « La déception est à la hauteur de l’espoir suscité par la levée officielle des sanctions contre l’Iran. L’eldorado persan était alors salué par la plupart des observateurs qui voyaient dans ce pays de 80 millions d’habitants l’un des marchés les plus attractifs de la planète. « A nous Français de nous ruer et de ne pas perdre de temps » en Iran avait même appelé le président du Medef, Pierre Gattaz, lors de la visite du président iranien Hassan Rohani à Paris. Près de deux ans après, l’optimisme du début a laissé place à un certain désarroi chez les businessmen français. « L’échec est incontestable, juge l’avocat d’affaires franco-iranien Ardavan Amir-Aslani, conseiller de PSA et Vinci en Iran. Hormis pour l’automobile, l’aéronautique et le gazier, il ne s’est rien passé ». « C’est le calme plat » abonde un autre avocat français qui a ouvert un bureau à Téhéran il y a six mois.

Parmi les quelques gagnants français de la levée des sanctions il convient de citer : Airbus qui a vendu une centaine d’avions à Téhéran pour 18 milliards d’euros, PSA et Renault, de retour  dans le pays, Bouygues et Vinci qui ont signé des accords de principe dans le domaine aéroportuaire ou Total qui a remporté début juillet un méga-contrat gazier à cinq milliards de dollars. « Nos grands groupes s’en sortent plutôt bien mais c’est vraiment l’arbre qui cache la forêt, poursuit ce même avocat français. Quasiment tous les autres projets sont gelés à cause du manque de financements ».

« Les échanges entre l’Europe et l’Iran sont passés de quatre milliards d’euros avant la levée des sanctions à environ 14 milliards aujourd’hui, c’est dérisoire » appuie Ardavan Amir-Aslani. Un constat sévère qui tranche avec celui du Medef où l’on préfère retenir la « dynamique positive » des derniers mois avec l’annonce du méga-contrat remporté par Total ou l’arrivée d’Orange dans le mobile iranien.

Mais ces annonces doivent être tempérées par les gros problèmes de financement qui frappent les entreprises françaises. A ce jour, seules une poignée de petites banques, deux françaises – Wormser Frères et Delubac – et trois iraniennes – la banque Tejarat, la banque Sepah et la banque Melli – assurent des flux financiers entre les deux pays, les autres ne bougent pas, échaudées par l’amende record infligée en 2014 par Washington à la BNP pour violation de l’embargo américain. A l’étranger, si quelques petites banques en Autriche, au Danemark, en Italie ou en Corée du Sud se montrent moins timorées, les problèmes de financements se font aussi ressentir. (challenges.fr)

Israel Valley
http://www.israelvalley.com/
8 commentaires
Les banques françaises se font avoir
Les américains ont tjrs continuer à commercer avec Iran et Syrie
Les français sont les dindons de l affaire
Envoyé par Francoise_004 - le Mardi 26 Décembre 2017 à 06:45
La France a choisi le déshonneur, comme souvent
Envoyé par Claude_107 - le Vendredi 5 Janvier 2018 à 08:26
Pourtant notre président se démène tant pour obtenir des contrats substantiels...
Envoyé par Claude_107 - le Dimanche 7 Janvier 2018 à 15:44
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/221254,revolte-du-peuple-iranien-la-france-de-macron-s-aligne-sur-la.php¨


déjà 5,7 milliards que les contribuables vont se prendre dans l'os grâce à la politique marcon et hollande !
Envoyé par Moshé_007 - le Dimanche 7 Janvier 2018 à 17:53
À draguer des terroristes islamistes, l'échec est toujours possible
Envoyé par Claude_107 - le Jeudi 11 Janvier 2018 à 07:36
Pourtant, Montesquieu avait déjà prévenu les Français il y a de cela 300 ans que les Persans étaient de sacrés roublards en affaire et en politique mais il semble qu'au lycée d'Amiens notre cher petit Macron avait une autre chatte à fouetter que l'étude des "lettres Persanes"; quant à l'E.N.A. cela ne figure même pas au programme des études des futurs politiciens alors qu'il y aurait beaucoup à apprendre sur les moeurs des Iraniens !
Envoyé par Daniel_097 - le Vendredi 12 Janvier 2018 à 04:22
@Daniel_097, vous ne saviez pas que Macron utilisait cette vielle prof pédophile comme alibi, c'est un grand amateur des Riad marocains, c'est là bas qu'il a tissé des liens indestructibles avec Jack Lang, Doutste-Blaz, Delanoé et combien d'autres abonnés !
Envoyé par Moshé_007 - le Vendredi 12 Janvier 2018 à 09:51
La france pays cupide vaisseau phantome ex puissance ruinée
Pays prêt à vendre son âme pour une poignée de dollars arabo-africains
Les usa ont prévenu ceux qui feront du buisiness avec l iran prendront le risque d un bloquage de leurs fond aux banques a bon entendeurs Salut
Envoyé par Jcl - le Mardi 16 Janvier 2018 à 09:53
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 8 minutes