English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Le terrorisme a-t-il produit l'"occupation" israélienne ?
Le terrorisme a-t-il produit l'"occupation" israélienne ?

Les porte-parole arabes et palestiniens affirment que le récent terrorisme palestinien est le résultat de l'occupation par Israël de la Cisjordanie et de Gaza, ajoutant que la violence ne cessera que lorsque l'occupation prendra fin.

A l'encontre de cette déclaration, il faut rappeler que les nombreuses factions palestiniennes et arabes du front du refus (comme le Hamas et le Hezbollah) ont déclaré à plusieurs reprises que, même si Israël se retirait de tous les territoires, ils poursuivraient leurs attentats puisqu'ils dénient à Israël le droit à l'existence.

De façon plus importante, cependant, le principe de base de l'affirmation palestinienne - à savoir que l'occupation est à l'origine du terrorisme - est historiquement faux. Le terrorisme arabe et palestinien contre Israël existait avant qu'Israël ne prenne le contrôle de la Cisjordanie et de Gaza dans le cadre de la guerre des Six Jours de juin 1967, et même avant l'indépendance de l'Etat, en mai 1948.

 

Par exemple, le terrorisme arabe se déchaîna durant la vague des émeutes anti-juives en 1920-21 (au cours desquelles l'éminent écrivain juif Y. Brenner fut sauvagement assassiné à Jaffa), pendant les Troubles de 1929 (incluant le massacre de la communauté juive de Hébron), lors de la Révolte arabe de 1936-39 et dans de nombreux autres incidents de la violence arabe anti-juive tout au long de la période qui précéda l'indépendance de l'Etat.

 

La campagne de terrorisme palestinien s'intensifia à la veille de la résolution de partage de l'ONU en novembre 1947 et aboutit à l'invasion arabe conjointe de 1948-49 qui traça les frontières du nouvel Etat d'Israël.

 

En fait, cette déplorable violence remonte aux débuts du renouveau du peuple juif dans le Pays d'Israël, il y a plus d'un siècle.

 

Après la guerre d'Indépendance, le terrorisme arabe se développa. En 1952, lorsque les incursions à travers les frontières par des terroristes feddayins atteignirent un sommet, on enregistra environ 3 000 incidents violents, allant de la destruction délibérée de biens jusqu'au meurtre de civils. Cette violence anti-israélienne atteignait aussi bien les localités frontalières que les centres de population et frappait le plus souvent des civils innocents, pour la plupart des nouveaux immigrants.

 

En conclusion, l'argument maintes fois répété par les Arabes selon lequel l'occupation israélienne est responsable du terrorisme palestinien n'est qu'une affirmation vide, démentie par les faits et désavouée par un siècle d'histoire.

 

Voici une liste partielle d'opérations terroristes arabes, toutes perpétrées avant que ne commence l'administration israélienne en Cisjordanie et à Gaza, en 1967 :

 

1952

 

1er janvier - Sept terroristes armés agressent et tuent une jeune fille âgée de dix-neuf ans, chez elle, dans le quartier de Beit Israël à Jérusalem.

 

1953

 

14 avril - Des terroristes tentent pour la première fois de s'infiltrer en Israël par la mer, mais en vain. L'une des embarcations est interceptée et l'autre bateau parvient à s'enfuir.

 

7 juin - Un adolescent est tué et trois autres sont blessés au cours de tirs contre des quartiers résidentiels dans le sud de Jérusalem.

 

9 juin - Des terroristes attaquent une localité rurale près de Lod, tuant l'un des habitants. Ils lancent des grenades à main et tirent des rafales de balles dans toutes les directions. La même nuit, un autre groupe de terroristes attaque une maison dans la ville de HédéraCet attentat fut perpétré le lendemain de la signature par Israël et la Jordanie d'un accord, sous la médiation de l'ONU, en vertu duquel la Jordanie s'engageait à empêcher les terroristes de traverser la frontière jordanienne pour se rendre en Israël.

 

10 juin - Des terroristes infiltrés, venus de Jordanie, détruisent une maison dans le village de Mishmar Ayalon.

 

11 juin - Des terroristes attaquent un jeune couple à leur domicile de Kfar Hess et les tuent par balles.

 

2 septembre - Des terroristes infiltrés, venus de Jordanie, gagnent le quartier de Katamon, au cur de Jérusalem. Ils lancent des grenades à main dans toutes les directions. Miraculeusement, personne n'est blessé.

 

1954

 

17 mars - Des terroristes tendent une embuscade à un autobus se rendant d'Eilat à Tel Aviv et ouvrent le feu quasiment à bout portant lorsque le véhicule atteint la région de Maalé Akrabim, dans le nord du Néguev. Immédiatement, les terroristes tuent le chauffeur et blessent la plupart des passagers. Les terroristes montent ensuite dans l'autobus et tirent sur les passagers, un par un. Onze d'entre eux furent assassinés. Les survivants ont raconté comment les meurtriers crachèrent sur les corps et les insultèrent. La piste des terroristes remontait nettement de l'autre côté de la frontière jordanienne, à une vingtaine de kilomètres du site de l'attentat.

 

1955

 

2 janvier - Des terroristes tuent deux randonneurs dans le désert de Judée.

 

24 mars - Des terroristes lancent des grenades à main et ouvrent le feu sur la foule réunie pour un mariage dans la localité rurale de Patish, dans le Néguev. Une jeune femme est tuée et dix-huit personnes sont blessées au cours de cet attentat.

 

1956

 

7 avril - Une habitante d'Ashkelon est tuée à son domicile, lorsque des terroristes lancent trois grenades à main dans sa maison.

Deux membres du kibboutz Guivat Haïm sont tués par des terroristes qui ouvrent le feu sur leur véhicule, sur la route entre le carrefour Plougot et Michmar Hanéguev.

Autres tirs et jets de grenades à main contre des maisons et des voitures dans des régions comme Nitzanim et Ketziot. Une personne est tuée et trois autres sont blessées.

 

11 avril - Des terroristes ouvrent le feu sur une synagogue remplie d'enfants et d'adolescents, dans la communauté rurale de Shafrir. Trois enfants et un jeune employé sont tués sur le coup et cinq autres sont blessés, dont trois grièvement.

 

29 avril - Des Egyptiens tuent Roï Rotenberg, âgé de 21 ans, habitant Nahal Oz.

 

12 septembre - Des terroristes tuent trois gardes druzes à Ein Ofarim, dans la région de la Arava.

 

23 septembre - Depuis une position jordanienne, des terroristes ouvrent le feu, tuent quatre archéologues et blessent seize autres personnes, près du kibboutz Ramat Rahel.

 

24 septembre - Des terroristes tuent une jeune fille dans les champs de la communauté rurale d'Aminadav, près de Jérusalem.

 

4 octobre - Cinq travailleurs israéliens sont tués à Sodome.

 

9 octobre - Deux travailleurs sont tués dans un verger du village de jeunes Névé Hadassah, dans la région du Sharon.

 

8 novembre - Des terroristes ouvrent le feu sur un train, attaquent des automobiles et font sauter des puits, dans le nord et le centre d'Israël. Six Israéliens sont blessés.

 

1957

 

18 février - Deux civils sont tués par des mines posées par des terroristes près de Nir Yitzhak, à la frontière sud de la Bande de Gaza.

 

8 mars - Un berger du kibboutz Beit Govrin est tué par des terroristes dans un champ à proximité du kibboutz.

 

16 avril - Des terroristes infiltrés, venus de Jordanie, tuent deux gardes du kibboutz Messilot.

 

20 mai - Un terroriste ouvre le feu sur un camion dans la région de la Arava, tuant un travailleur.

 

29 mai - Un conducteur de tracteur est tué et deux autres personnes sont blessées lorsque le véhicule heurte une mine près du kibboutz Kissoufim.

 

23 juin - Des Israéliens sont blessés par des mines, près de la Bande de Gaza.

 

23 août - Deux gardes de la Compagnie des eaux Mekorot sont tués près du kibboutz Beit Govrin.

 

21 décembre - Un membre du kibboutz Gadot est tué dans les champs du kibboutz.

 

1958

 

11 février - Des terroristes tuent un habitant du moshav Yanov qui se rendait à Kfar Yona, dans la région du Sharon.

 

5 avril - Des terroristes tendent une embuscade et tuent deux personnes près de Tel Lakhish.

 

22 avril - Des soldats jordaniens tirent, tuant deux pêcheurs près d'Akaba.

 

26 mai - Quatre policiers israéliens sont tués par des Jordaniens au cours d'un attentat perpétré sur le mont Scopus à Jérusalem.

 

17 novembre - Des terroristes syriens tuent la femme de l'attaché britannique de l'armée de l'air en Israël, qui séjournait dans une pension au couvent italien du mont des Béatitudes.

 

3 décembre - Un berger est tué au kibboutz Gonen. Dans l'attentat à l'artillerie qui s'ensuit, 31 personnes sont blessées.

 

1959

 

23 janvier - Un berger du kibboutz Lehavot Habashan est tué.

 

1er février - Trois civils sont tués par une mine posée par un terroriste près du moshav Zavdiel.

 

15 avril - Un garde est tué au kibboutz Ramat Rahel.

 

27 avril - Deux randonneurs sont tués par balles à bout portant près de Massada.

 

6 septembre - Des terroristes bédouins tuent un officier parachutiste en mission de reconnaissance près de Nitzana.

 

8 septembre - Des Bédouins ouvrent le feu sur un bivouac de l'armée dans le Néguev, tuant un officier de Tsahal, le capitaine Yaïr Peled.

 

3 octobre - Un berger du kibboutz Heftziba est tué près du kibboutz Yad Hana.

 

1960

 

26 avril - Des terroristes tuent un habitant d'Ashkelon, dans le sud de la ville.

 

1962

 

12 avril - Des terroristes ouvrent le feu sur un autobus d' Egged en route pour Eilat ; l'un des passagers est blessé.

 

30 septembre - Deux terroristes attaquent un autobus d' Egged en route pour Eilat. Personne n'est blessé.

 

1965

 

1er janvier - Des terroristes palestiniens tentent de faire sauter la Conduite nationale d'eau. Ce fut le premier attentat perpétré par la faction Fatah de l'OLP.

 

31 mai - Des légionnaires jordaniens tirent sur le quartier de Mousrara à Jérusalem, tuant deux civils et en blessant quatre autres.

 

1er juin - Des terroristes attaquent une maison du kibboutz Yiftah.

 

5 juillet - Une cellule du Fatah pose des explosifs à Mitzpé Massoua, près de Beit Govrin, ainsi que sur la voie ferrée de Jérusalem près de Kafr Battir.

 

26 août - Une conduite est endommagée par un sabotage au kibboutz Manara, en Haute Galilée.

 

29 septembre - Un terroriste est tué alors qu'il tentait d'attaquer le moshav Amatzia.

 

7 novembre - Une cellule du Fatah infiltrée de Jordanie fait exploser une maison du moshav Guivat Yeshayahou, au sud de Beit Shemesh. La maison fut détruite, mais miraculeusement, les habitants s'en sortirent indemnes.

 

1966

 

25 avril - Des explosifs posés par des terroristes blessent deux civils et endommagent trois maisons au moshav Beit Yossef, dans la vallée de Beit Shéan.

 

16 mai - Deux Israéliens sont tués lorsque leur jeep heurte une mine posée par un terroriste, au nord du lac de Tibériade et au sud d'Almagor. Les traces remontent jusqu'en Syrie.

 

13 juillet - Deux soldats et un civil trouvent la mort près d'Almagor lorsque leur camionnette heurte une mine posée par un terroriste.

 

14 juillet - Des terroristes attaquent une maison à Kfar Youval, dans le nord du pays.

 

19 juillet - Des terroristes s'infiltrent dans le moshav Margaliot, à la frontière nord, et camouflent neuf charges explosives.

 

27 octobre - Un civil est blessé par une charge explosive posée sur la voie ferrée menant à Jérusalem.

M.F.A
Ministère israélien des affaires étrangères http://www.mfa.gov.il/MFA
5 commentaires
ces arabes sont incalmables !!! mais israel leurs donnera le compte pour finir avec tout ca un jour... si d. veut. la je suis beaucoup moin tolerante!!!!!!!!! occupation et MUR obligé!!!
Envoyé par Daniella_002 - le Mardi 8 Décembre 2009 à 00:30
Bien sur que ce n' pas Israël,ils doivent supporter tous les attaques feroces malveillantes meurtrier, car les attentas et les luttes fraticides entre mulsumans chiites et sunnites ce ne pas a cause de l' existance de l'Etat de Israël, ce que le deux groupes se font une guerre infernal pour diriger et domine le m.orient et aussi pas mal d' autres pays, et pour calme les foules ignorantes ont accusse et ont brandi toujours et toujours Israel, il faudrait arrêter de se foutre de la gueule du monde, quelque un qui souffle en peut fort en amerique c'est la faute d' Israel et ses habitants qui construisent leurs maisons, dans leurs pays, vraiment un ral-bol general de tous ces gouvernements pourris qui n'arrêten pas de violer les lois, de voler aux gens, de creer des situationes terribles, et de faire de fêtes sans arrêt avec l'argent du pobre type qui travaill comme une malade pour pouvoir manger et payer des impôts faramineux crees a chaque tour.
Envoyé par Julia - le Mardi 8 Décembre 2009 à 09:43
faut surtout pas discuter avec eux!! de tout façon il's comprennent que le "parole de force"!!!
dès qui-ils commettaient un attentat ou un tire sur israel,de suit faut il replique avec un force de frappe fenomenale!!!envoyer leur ce qui-ils pensent envoyez sur nous!!!oeil por oeil - dent pour dent!! point!!!
Envoyé par Bar-oni - le Dimanche 13 Décembre 2009 à 15:23
Ce qu´il faut apprendre comme lecon c´est retenir ceci:

9 juin - Des terroristes attaquent une localité rurale près de Lod, tuant l'un des habitants. Ils lancent des grenades à main et tirent des rafales de balles dans toutes les directions.
La même nuit, un autre groupe de terroristes attaque une maison dans la ville de HédéraCet attentat fut perpétré le lendemain de la signature par Israël et la Jordanie d'un accord, sous la médiation de l'ONU, en vertu duquel la Jordanie s'engageait à empêcher les terroristes de traverser la frontière jordanienne pour se rendre en Israël.

10 juin - Des terroristes infiltrés, venus de Jordanie, détruisent une maison dans le village de Mishmar Ayalon.

11 juin - Des terroristes attaquent un jeune couple à leur domicile de Kfar Hess et les tuent par balles.

2 septembre - Des terroristes infiltrés, venus de Jordanie, gagnent le quartier de Katamon, au cur de Jérusalem. Ils lancent des grenades à main dans toutes les directions. Miraculeusement, personne n'est blessé.

On remaque que les accords c´est du bidon avec les pays arabes, sans le mur, les egyptiens et jordaniens laissent passer des terroristes, nous savons deja que signer un accord avec les palestiniens, les syriens, les libanais ou qui que ce soit...ne changera rien.
Envoyé par Elie_010 - le Dimanche 13 Décembre 2009 à 21:29
Les arabes et les dits"plestiniens", n'ont jamais accepter que le territoire d'Israel a toujours appartenu au peuple juif.Et donc, tant qu'ils n'accepteront pas, unanimement, qu'Israel est le territoire donné par D'ieu, il y a 6 siecles, qu'il leur a promis ce territoire "ou coulent le lait et le miel", ils ne pourront jamais avoir de paix, entre eux et nous.
Il nous appartient de consolider nos frontières, de fortifier notre mur de défense entre eux et nous, et ne plus avoir à chercher a faire une paix quelque- conque, car ils ne respecteront jamais les éventuelles accords passés pour accéder à cette paix. A nous de dire aux états qui nous entourent, et au monde entier voici nos conditions pour établir un état "palestiniens" a nos coté :,des frontières sures et reconnus,un état demilitarisé
aucun retour de "palestiniens" réfugiés (il y a assez de place dans leur future état) et notre capitale une et indivisible JERUSALEM. Une fois ces conditions acceptées, par TOUS nos ennemies actuels, et l'ensemble des pays musulmans (y compris leurs dissidants aux différents régimes)nous pourrons alors envisager d'entreprendre des négociations pour la paix. sans aucune déviasions possible.Sans celà, rien n'est envisageable avec ces gens là, car, sitôt dos tourné, nous prendrions un couteau entre nos épaules.
Tous les accord, quelqu'y soit, non jamais été respectes, et nous devons ne pas leur faire confiance en quoi que ce soit, et continue a nous armes, afin de repondre a toutes agressio
Envoyé par Gerard.david - le Dimanche 13 Décembre 2009 à 22:47
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 34 minutes