English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Jose-Maria Aznar : "Si Israel tombe, nous tombons tous!"
Jose-Maria Aznar : "Si Israel tombe, nous tombons tous!"

La colère au sujet de Gaza est un leurre. Nous ne pouvons pas oublier qu'Israël est le meilleur allié de l'Occident dans une région agitée.

Pendant trop longtemps en Europe, il n’a pas été à la mode de prendre la parole en faveur d'Israël. Dans la foulée de l'incident survenu récemment à bord d'un bateau rempli de militants anti-israéliens en Méditerranée, il est difficile de penser à une cause plus impopulaire à promouvoir.

Dans un monde idéal, l'assaut par des commandos israéliens sur le Mavi Marmara n'aurait pas fini avec neuf morts et une vingtaine blessés. Dans un monde idéal, les soldats auraient été accueillis avec calme sur le navire. Dans un monde idéal, aucun Etat, encore moins un allié récent d'Israël comme la Turquie, n’aurait parrainé et organisé une flottille dont le seul but était de créer une situation impossible pour Israël: le choix entre renoncer à sa politique de sécurité et le blocus maritime, ou risquer la colère du monde.

Dans nos rapports avec Israël, il faut faire abstraction des bouffées de colère qui trop souvent obscurcissent notre jugement. Une approche raisonnable et équilibrée doit intégrer les réalités suivantes: premièrement, l'Etat d'Israël a été créé par une décision de l'ONU. Sa légitimité, dès lors, ne devrait pas être remise en cause. Israël est une nation où la démocratie est profondément enracinée dans les institutions. Il s'agit d'une société dynamique et ouverte qui, à plusieurs reprises, a excellé dans la culture, la science et la technologie.
Deuxièmement, en raison de ses racines, son histoire et ses valeurs, Israël est une nation occidentale à part entière. En fait, c'est une nation aux normes occidentales, mais confrontée à des circonstances hors normes.

Fait unique en Occident, elle est la seule démocratie dont l'existence a été contestée depuis sa création. Dans un premier temps, elle a été attaquée par des voisins utilisant des armes de guerre conventionnelles. Ensuite, elle a fait face au terrorisme culminant de vague en vague d'attentats suicide. Maintenant, à la demande des islamistes radicaux et leurs sympathisants, elle fait face à une campagne de délégitimation à travers le droit international et la diplomatie.

Soixante-deux ans après sa création, Israël se bat toujours pour sa survie. Punie par une pluie de missiles au nord et au sud, menacée de destruction par un Iran visant à acquérir des armes nucléaires et pressés par ses amis et ses ennemis, Israël, semble bien ne jamais avoir connu un moment de paix.

Pendant des années, l'attention de l’Occident s’est tout naturellement portée sur le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Mais si Israël est en danger aujourd'hui et que toute la région glisse vers un avenir inquiétant, ce n'est pas en raison de l'absence d'accord entre les parties sur la façon de résoudre ce conflit. Les paramètres d'un éventuel accord de paix sont clairs, malgré la difficulté que les deux parties peuvent ressentir à consentir l’effort final en vue d'un règlement.

Les véritables menaces pour la stabilité régionale se trouvent dans la montée d'un islamisme radical qui voit la destruction d'Israël comme l'accomplissement de son destin religieux et, en même temps dans le cas de l'Iran, comme l'expression de ses ambitions d'hégémonie régionale. Les deux phénomènes sont des menaces qui affectent non seulement Israël, mais aussi l'ensemble de l’Occident et le monde entier.

Le cœur du problème réside dans la manière ambiguë et souvent erronée par laquelle trop de pays occidentaux réagissent à cette situation. Il est facile de blâmer Israël de tous les maux au Moyen-Orient. Certains agissent même et parlent comme si une entente avec le monde musulman pouvait être réalisée si seulement nous étions prêts à sacrifier l'État juif sur un autel. Ce serait de la folie.

Israël est notre première ligne de défense dans une région turbulente qui est risque constamment de sombrer dans le chaos, une région vitale pour notre sécurité énergétique en raison de notre dépendance excessive du pétrole en provenance du Moyen Orient, une région qui forme la ligne de front dans la lutte contre l'extrémisme . Si Israël tombe, nous tombons tous.

La défense du droit d'Israël à exister en paix, dans des frontières sûres, exige un degré de clarté morale et stratégique qui trop souvent semble avoir disparu en Europe. Les États-Unis montrent des signes inquiétants d’une position qui va dans le même sens.

L'Occident traverse une période de confusion sur la forme que prendra notre monde à l'avenir. Dans une grande mesure, cette confusion est provoquée par une sorte de masochisme qui met en doute notre propre identité; par la règle du politiquement correct ; par un multiculturalisme qui nous met à genoux devant d’autres ; et par une laïcité qui, ironie du sort , nous aveugle, même lorsque nous sommes confrontés à des jihadistes qui incarnent la promotion la plus fanatique de leur foi. Abandonner Israël à son sort, en ce moment parmi tous les autres, ne servirait qu’à illustrer jusqu’où nous avons sombré et comme notre déclin apparaît maintenant inexorable.

On ne peut laisser cela se produire. Motivé par le besoin de reconstruire nos propres valeurs occidentales, exprimant ma profonde inquiétude au sujet de la vague d'agression contre Israël, et conscient que la force d'Israël est notre force et la faiblesse d'Israël est notre faiblesse, j'ai décidé de promouvoir une nouvelle initiative des Amis d'Israël avec l’aide de quelques personnalités, dont David Trimble, Andrew Roberts, John Bolton, Alejandro Toledo (ancien président du Pérou), Marcello Pera (philosophe et ancien président du Sénat italien), Fiamma Nirenstein (auteur et personnalité politique italienne), le financier Robert Agostinelli et l'intellectuel catholique George Weigel.

Notre intention n’est pas de défendre une politique spécifique ou un gouvernement israélien en particulier. Il est certain que les auteurs de cette initiative pourront parfois être en désaccord avec des décisions prises par Jérusalem. Nous sommes des démocrates, et nous croyons en la diversité.

Ce qui nous lie, toutefois, est notre soutien indéfectible au droit d'Israël d’exister et de se défendre. Pour les pays occidentaux qui se mettent aux côtés de ceux qui remettent en question la légitimité d'Israël, pour ceux qui se livrent à des jeux dans les instances internationales sur des questions essentielles liées à la sécurité d'Israël, pour ceux qui apaisent ceux qui s'opposent aux valeurs occidentales plutôt que de se dresser avec force pour la défense de ces valeurs, ce n'est pas seulement une grave erreur morale, mais une erreur stratégique de première ordre.

Israël est une partie fondamentale de l'Occident. L'Occident est ce qu'il est grâce à ses racines judéo-chrétiennes. Si la composante juive de ces racines est reniée et Israël est perdu, alors nous sommes perdus aussi. Que cela nous plaise ou non, nos destins sont inextricablement liés.

Jose-Maria Aznar, Premier Ministre d'Espagne de 1996-2004

44 commentaires
très beau texte de Monsieur Aznar. enfin quelqu'un qui a les yeux bien ouverts sur la réalité et sur le symbole qu'Israel est pour l'occident tout entier
les pauvres d'esprit et les lâches pensent qu'en s'alliant avec les arabes ils seront épargnés... foutaise car ils seront les prochains sur la liste d'extermination....
que le monde occidental se réveille avant qu'il ne soit trop tard pour tout les occidentaux et les gens qui ne veulent pas être islamisés
Envoyé par Alma - le Mardi 22 Juin 2010 à 14:34
Pro- arabe, vous dites ! pro-corruption et bakchich dans les poches, oui !
Vous croyez que Sarko à accueilli le grand timonier de la libye pour autre chose que des dessous de table et des contrats contre pétrole !
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 22 Juin 2010 à 16:13
Kol HaKavod (=Respect!) pour ce Monsieur Aznar!
Beaucoup de lucidité et de sagesse mais aussi de gentillesse pour Israel.

Les pays européens hostiles à Israel n'ont en fait pas le courage de faire face à une population musulmane interne grandissante. Ils pensent qu'en faisant croire qu'ils sont du côté des Musulmans, ceux-ci les laisseront tranquilles et ne feront pas d'attentats sur leurs sols.
Or on sait pertinemment qu’une forte partie des Européens n'apprécient pas et n’apprécieront jamais certains Musulmans virulents devenus trop nombreux en Europe : On le voit et on l’entend tous les jours en aparté mais simplement, ils n'ont pas d’autre choix pour l'instant que de se taire, en attendant qu'une occasion favorable se présente pour dire ce qu'ils pensent vraiment.
L'allocution de ce Monsieur Aznar est l'illustration que de telles occasions favorables peuvent naître tout à fait spontanément.
Envoyé par Men - le Mardi 22 Juin 2010 à 17:29
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Abraham_013 - le Mercredi 23 Juin 2010 à 22:11
Abraham_013, va travailler !
Envoyé par Moshé_007 - le Jeudi 24 Juin 2010 à 01:48
Eh le Messie tu nous saoules ! Fumes ton herbe . et lâches nous les baskets .
Envoyé par Armand_022 - le Jeudi 24 Juin 2010 à 07:46
si ISRAEL tombe nous tombons aussi: les européens et tous les habitants du monde entier.je vous aime soyez sages et SOFTS votre soeur et amie ELIANE FALLEK ARTISTE PEINTRE ENGAGEE POUR LA VIE .votre E.F."for the whole and éternal life".be wise ,soft and nice.................and very very intelligent.
Envoyé par Eliane_005 - le Jeudi 24 Juin 2010 à 08:27
QUI C'EST QUI A ENCORE LAISSÉ LA PORTE OUVERTE? Choqué
Y'a Abraham_013 qui est encore sorti!! C'est malin!
Quelqu'un voudrait bien avoir l'obligeance d'aller le ranger? Rigole Rigole
Envoyé par Men - le Jeudi 24 Juin 2010 à 17:20
Enfin un Européen lucide. Bravo Monsieur AZNAR;
Envoyé par Jean Claude_007 - le Jeudi 24 Juin 2010 à 17:46
bravo et merci Mr Aznar, enfin un diskourt propre et klair!!...cela fait un bien fou d entendre de tel propos ki, bien entendu son passé inapercu en France, désastre de la koupe du monde oblige!!..Robert, tu as raison, mais tu as tord égalment, la politik et la diplomatie son deux chose différente!..nos dirigeant son des moux, faux cul doublé de lache!..pour ékrasé leur propre Peuple ils sont très fort, mais pour le reste, ce sont des inkapable totale!..je ne kmprend toujour pas pourkoi, nos forces armées ne prenne pas les choses en mains!...l ennemi est a l intérieur mème de nos Nations, de nos institutions!...mais tu as raison parck le problème n est pas religieux, mais politik!...les islamiste ne sont pas des religieux, mais des aktiviste politik ki se serve de l Islam pour embrouillé les esprit et emmené dans leur folie une majorité de Musulmans!...Israel le montre bien, puisk 20% d Israeliens sont Musulmans!..donk le problème n est pas les Musulmans mais les islamistes ki les manipule!...soyons tous derrière Israel, des petits aktes valent plus k de grands diskourt, alors soyez unis!...Shalom a toutes et tous.
Envoyé par Bruno_014 - le Jeudi 24 Juin 2010 à 23:31
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes