English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Eloul : Le sage est celui qui voit loin
Eloul : Le sage est celui qui voit loin

Sur le bord de mer se promène un indigent, l'âme préoccupée en raison de son extrême pauvreté, il marche plongé dans ses pensées. Soudain, voila qu’il aperçoit au loin une personne en détresse agitant ses mains hors de l'eau. Il se rend alors compte que c'est un jeune homme en difficulté pris dans un tourbillon et, sans hésiter, se jète à l'eau immédiatement.

Le fameux passant étant un nageur expérimenté, il extrait rapidement l’infortuné jeune homme du tourbillon, et atteint le bord de mer où il lui prodigue les premiers soins. Très vite, le jeune homme reprend conscience, et lorsqu’il recouvre totalement ses esprits, son sauveur lui demande : « Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Je vais te raccompagner chez toi ». Et le jeune homme de répondre : « je suis le fils du roi ! ». L'indigent stupéfait le reconduit au palais royal, et une fois sur place, le prince raconte à son père l’incroyable aventure qu’il vient de vivre, et comment ce passant le sauva d’une mort certaine. Le roi, touché par l'héroïsme de ce pauvre homme, se tourne vers lui et dit : « tu as sauvé mon seul et unique fils, l'héritier de mon trône ! Afin de te remercier, je souhaiterai t'offrir un cadeau exceptionnel : tu auras l’autorisation d’entrer dans la salle des trésors du palais, et d'y prendre ce que bon te semblera durant une heure entière ! ».

C’est dire l’étonnement de cet indigent, qui balbutie des remerciements sans fin à l’intention du roi, et sort du palais encore sous le choc de la récompense qui est la sienne. Peu à peu, il prend conscience de l'importance de cette promesse royale, qui lui permettra sans doute d’être, dans quelques jours, l'homme le plus riche de tout le pays ! Une heure entière, durant laquelle, il pourra remplir des sacs de précieux bijoux d'une valeur inestimable. Il s'empresse de rentrer chez lui pour raconter à sa famille ce qu’il vient de vivre et comment, dans quelques temps, leurs vies allaient totalement changer. La nouvelle se répand rapidement, et bientôt, tous ses proches et amis accourent pour le féliciter et l'encourager. De son côté, il commence les préparatifs pour le jour tant attendu : Il réunit tous les sacs, les caisses qu’il trouve, et attèle même une calèche pour transporter les biens amassés à sa sortie du palais. Il espère beaucoup de ce jour, censé bouleverser sa vie.

Pendant ce temps dans le palais royal, le roi médite sur l'engagement qui est le sien, car avec le recul, il réalise que cette promesse constitue un réel danger pour le royaume. En effet, en l'espace d'une heure, ce passant peut vider les caisses du palais de toutes ses richesses. Il comprit qu'il s'était emporté, et se demanda comment il avait pu promettre une chose pareille ? Il convoqua tous ses conseillers en urgence, et leur soumit le problème. Ils comprirent tous la complexité de la situation, car d'un côté la promesse royale ne peut être annulée, de l'autre, le respect de cette promesse met tout le royaume en péril !

Alors un des conseillers s'adresse au roi et lui dit : « Monseigneur le roi, j'ai une idée qui nécessite cependant une importante somme d'argent afin de mener à bien mon plan ». Le conseiller dévoila son plan, et le visage du roi s'illumina. Le roi séduit par l’idée, ordonna que l’on remit à son conseiller la somme requise, et le nomma responsable de la bonne marche  des opérations.

Le même jour, le conseiller se rendit auprès des proches de l'indigent pour se renseigner sur ses goûts culinaires, musicaux, artistiques..., tout ce qui lui permettrait de mieux cerner sa victime. Son investigation terminée, il organisa avec minutie la journée tant attendue.

L'heure fatidique arrive, l'indigent posté à l'entrée de la salle des trésors avec son équipement complet, attend qu'on lui fasse signe d'entrer. Les portes s'ouvrent… il entre… Dès son entrée dans la salle, il est happé par une odeur exquise provenant de plats savoureux, il tente de ne pas se détourner de sa mission principale, mais il distingue sur la table des plats d'une beauté sans pareil, des décorations époustouflantes… Il décide de succomber, mais seulement trois minutes afin de faire le plein d'énergie en vue de la tâche qui l'attend. Confortablement installé, il commence à déguster les plats dréssés devant lui. Des mets d'un goût indescriptible…une première bouchée, puis une seconde… Soudain, il lève les yeux et voit que dix minutes entières se sont déjà écoulées ! Il décide donc de se lever, chaque instant est précieux ! C'est alors qu'un serveur s'approche de lui avec le deuxième plat. Il va refuser, mais lorsqu’il voit le plat il reconsidére sa décision, et se dit qu’il peut y goûter, il lui restera encore bien assez de temps. Mais cette petite dégustation lui fait perdre encore plusieurs minutes, de bien précieuses minutes. Après ce repas, l'homme se sent assoiffé, et voit un bar magnifique dréssé à l'extrémité de la pièce. Il décide de se désaltérer avant de continuer, et goûte à plusieurs boissons d'une fraîcheur inégalée, et termine même par un petit verre d'alcool facilitant la digestion. Il jette un regard sur la montre, déjà une demi-heure qui s'est écoulée !

Avec précipitation, l'homme se dirige vers ses sacs posés à l'entrée afin de se mettre à l’ouvrage. C'est alors que suite au repas, il ressent une lourdeur dans tous  ses membres, et sent que l’alcool lui monte à la tête. Un besoin urgent de se reposer le saisit, et se dit qu’après dix minutes de repos, Il n’en sera que plus frais et dispos, et pourra ainsi remplir les sacs plus rapidement. Il s'affale sur un coussin douillet et s'assoupit quinze minutes supplémentaires. Il se lève complètement déboussolé et encore sous l’effet du sommeil, et c’est alors qu’il entend une musique mélodieuse composée par les plus grands. Il écoute cette musique magnifiquement jouée,  et là, disséminées aux quatre coins de la pièce, il aperçoit des œuvres d'art captivantes de par leur beauté. C'est ainsi que l'homme envoûté par tous ses sens continue à marcher, et contemple ces chefs-d’œuvres.

L'homme se ressaisit et se rappelle quel est le but de sa présence dans cette salle. Il regarde la montre, et là, consterné, il se rend compte qu’il ne lui reste plus qu’une minute, une malheureuse petite minute… Désemparé, il coure de coffre en coffre pour sortir ne serait-ce qu’avec un petit quelque chose. Alors qu’il n'a même pas rempli la moitié d'un sac, une sonnerie se fait entendre. L'heure s'est écoulée. Les serviteurs du roi le saisissent et s'emprèssent de le sortir de la salle des trésors.

Difficile de décrire la déception de cette famille démunie, à la vue du peu que l'homme a pu amassé pendant une heure, ainsi que celle de ce pauvre homme qui venait de passer devant cette occasion unique, lui laissant ainsi une amertume qui le poursuivra toute sa vie.

 

Nous nous trouvons en ce moment dans la période des « jours redoutables ». Les Maîtres nous enseignent, que si nous nous rendions compte avec nos yeux de chair et de sang, de la sainteté de ces jours, ainsi que du nombre de portes ouvertes devant nous en cette période, alors chaque instant, même le plus insignifiant serait utilisé à sa juste valeur ! Ces jours peuvent permettre à l'homme d'atteindre des niveaux spirituels incroyables. Durant ces jours l'homme bénéficie d'une aide céleste énorme pour le service divin.

Cependant le mauvais penchant connaît également l'incroyable potentiel de ces jours, et accomplit sa mission avec acharnement. Il tente par tous les moyens de nous empêcher d'utiliser l'énorme potentiel contenu dans ces jours, et ce, par un surplus de travail, des ennuis journaliers etc. A nous de déployer toute la force, le courage, et la lucidité nécessaires, pour ne pas ressembler à ce pauvre homme. Essayons de saisir les incroyables opportunités offertes en ces jours, et de remplir nos âmes de trésors spirituels.

Que soit Ta volonté ô Eternel, que nous nous renforcions dans Ta Torah, que nous réussissions à employer notre temps dans ce monde à amasser toujours plus de Torah et de bonnes actions. Que nous soyons inscrits et scellés dans le livre des justes, dans le livre de la vie, vie pleine de joie et de sérénité.

---
Découvrez les "ebooks" gratuits de Judaisme distribués par Torah-Box : www.torah-box.com/ebook"
---

Torah Box
L'association de diffusion de la Torah dans le monde francophone www.torah-box.com
1 commentaire
Il n' y a pas de juste milieu.Lorsqu' on se trouve confronté .Devant un choix On doit choisir la vérité Car la vérité Est une et unique.Le but véritable.
On comprend qu'il est important de se rapprocher des Tsadikim et de s'inclure en eux pour pouvoir déceler le pourquoi de chaque chose et parvenir ainsi au but final.
Envoyé par Julia - le Dimanche 29 Août 2010 à 13:19
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 21 minutes