English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Pourquoi haït-on les juifs ?
Pourquoi haït-on les juifs ?
Rabbin Haïm HARBOUN | 8 Décembre 2008

Quant au monde chrétien, un judaïsme florissant lui posait des problèmes insolubles quant à la véracité de sa doctrine. Les autorités chrétiennes, en réponse à la menace que faisait peser le judaïsme sur leur doctrine, ont entrepris une véritable action subversive pour effrayer le monde...

 

La haine à l’égard des juifs n’est pas un phénomène nouveau. On peut remonter à Pharaon – qui jetait des nourrissons juifs dans le Nil – aux philistins qui brûlaient les champs des juifs avec des queues de renards enflammées. Les assyriens dévastaient régulièrement le territoire d’Israël,  Nabuchodonosor détruisit le temple et exila la population juive en Babylonie. Les grecs occupèrent le pays à partir de –332 avec l’invasion de l’armée d’Alexandre le Grand, les romains détruisirent le deuxième Temple et rasèrent tout le pays. On peut continuer longtemps l’énumération des souffrances infligées aux juifs – surtout au Moyen Age – mais pour cela il faudrait une bibliothèque entière.
 
Des centaines de livres ont déjà été rédigés pour expliquer l'antisémitisme, mais comme la persécution des juifs continue de nos jours, les historiens ont encore du pain sur la planche. La dispersion des juifs et leurs conditions de  vie étaient si misérables que la minorité juive était considérée partout comme un élément étranger sur lequel se focalisaient les haines et l’hostilité. Cette minorité souffrante, culpabilisait les populations locales, ce qui entraînait  son rejet, son isolement et sa dégradation. Dans l’antiquité, le faible n’avait aucun espoir de vivre décemment. La pulsion de haine – qui se traduit par la persécution du faible, incapable de se défendre – avait enraciné dans la mentalité des populations indigènes l'idée selon laquelle les juifs étaient néfastes, impurs et souillaient  le lieu où ils se trouvaient. C’est ainsi que les minorités juives sont devenues le souffre douleur des populations du monde.
 
On accusait les juifs de tous les maux et chaque malheur qui touchait une population d’une région dans le monde s'expliquait à cause des juifs ! Lorsque l’économie d’un pays était chancelante, les juifs étaient désignés comme la cause de la ruine du pays. Quand un enfant disparaissait, les juifs étaient accusés d’assassinat. Le meurtre rituel a été la cause des massacres de villages juifs la veille de Pessa'h. Ce qui était à l’origine de la défense faite aux juifs de sortir de leurs maisons durant toute la période de Pâques. Toutes ces accusations renforçaient la haine à l’égard des juifs. Ces derniers sont devenus objet de phobie, ce qui intensifiait le sentiment de leur rejet et toute atteinte au juif fut considérée comme une bonne action par la chrétienté. En conséquence les juifs furent brûlés par l’inquisition – pour avoir refusé d’abjurer leur adhésion au judaïsme – massacrés dans les pogroms, pourchassés partout en Europe et dans le monde, victimes d’accusations mensongères.
 
La mentalité des masses ignares a été imprégnée par cette haine durant des siècles. Lorsque l’islam déferla sur le monde et convertit des dizaines de nations, les juifs étaient véritablement misérables. Contrairement aux premiers chrétiens qui avaient connu Israël dans sa gloire et sa puissance, avec un Temple qui attirait l’admiration et la jalousie des peuples du Moyen Orient, les musulmans n’ont connu qu’un peuple haï, dispersé et persécuté. Cette image du peuple juif s’est définitivement fixée dans le mental musulman.
 
Quant au monde chrétien, un judaïsme florissant lui posait des problèmes insolubles quant à la véracité de sa doctrine. Les autorités chrétiennes, en réponse à la menace que faisait peser le judaïsme sur leur doctrine, ont entrepris une véritable action subversive pour effrayer le monde, présentant les juifs comme des dominateurs qui veulent gouverner le monde en déstabilisant les institutions internationales, monopoliser le commerce, spolier les pauvres gens... Les non juifs fabriquent “Les protocoles des anciens de Sion” pour étayer leur thèse.  En réponse à toute cette propagande, les masses réagissent par la violence contre les juifs et la haine envers eux s’exacerbe encore un peu plus. Le corps de la société chrétienne a été contaminé par le virus de la haine qui, à son tour a contribué à la faiblesse de ce même corps.
 
Malgré les persécutions et les souffrances, la puissance spirituelle de la tradition juive fortifia les juifs qui sont demeurés – plus que jamais – forts dans leurs convictions et leur détermination d’assurer leur pérennité, quel que soit le prix à payer. Cet entêtement, malgré des conditions de vie très difficiles, contribua encore un peu plus à exacerber la haine à leur égard. Cependant, la ferme volonté manifestée par les juifs – ainsi que leur refus de se diluer dans la masse et disparaître – effraya leurs ennemis, ce qui incita ces derniers à intensifier leurs attaques. En réponse à la haine, les juifs ont développé une qualité très particulière, à savoir : l’adaptation. Pour répondre à leurs ennemis, ils ont développé des moyens de défense dont le principal consiste à être les premiers en tout. C’est le juif qui a contribué au développement du commerce international – c’est lui qui inventa la lettre de change qui allait être par la suite à l’origine de la banque – c’est lui qui se distingua dans les sciences, la musique, la finance et dans bien d’autres disciplines. En cent ans le peuple juif a donné au monde quatre vingt deux prix Nobel, le monde musulman en a donné deux. Cette réponse juive aussi brillante fût-elle a encore fixé ses ennemis dans leur haine structurelle.
 
Dans un livre récent, la psychanalyste Béla Grumberger a écrit : “Ce qui unit dans une sorte de religion les antisémites 'offensés du narcissisme' est une certaine interprétation de leur blessure primordiale que leur offrent deux mille ans de culture chrétienne, même si parmi eux nombreux sont ceux qui ne se réclament pas directement du christianisme. Hitler – grand blessé narcissique – en est un exemple parmi d’autres ; il déplaça la responsabilité de sa frustration sur les juifs, culturellement tout désignés comme boucs émissaires. Ce rôle leur fut assigné du temps du nazaréen et en constitue l’héritage ; la blessure narcissique obligatoire est en effet permanente. Le judaïsme ne persiste-t-il pas dans son refus de confondre un homme avec une divinité ? Ne continue-t-il pas de contester la magie toute puissante du saint esprit ? … Voilà le juif ainsi définitivement 'marqué', responsable de toutes les blessures narcissiques à venir, déplacées sur celle que reçut le nazaréen et les premiers chrétiens.'"
 
Cet antisémitisme chrétien et islamique a fini par envahir la psychologie des juifs. Comme tous les persécutés, les juifs se sont culpabilisés et ont cherché les causes de la haine – dont ils sont victimes – en eux-mêmes. Ce phénomène s’est produit aussi lors du déclenchement de la seconde intifada. Les israéliens s’accusaient eux-mêmes d’avoir été à l’origine du soulèvement des palestiniens en allant sur l’Esplanade du Temple, comme si ce lieu était la stricte propriété des palestiniens. Il ne manquait plus qu’à demander pardon aux assassins d’enfants et de civils.
 
L’avènement  de l'État d’Israël a modifié la structure mentale et des juifs et des nations. Cependant, la haine du juif est tenace ayant des racines tellement profondes. Afin de dissimuler un antisémitisme structurel, on a opéré un transfert sur le sionisme. Désormais, en attaquant le sionisme et en plaignant les pauvres palestiniens, on peut continuer à tuer le juif sans aucun problème de conscience.                                         
 
En guise réponse au titre de cet article, on peut dire que la haine du juif est structurelle aux nations. Israël est le seul peuple qui a accepté de pratiquer la Tora. Cette Tora a été promulguée au mont Sinaï. L’étymologie du mont Sinaï a pour racine hébraïque “SANO”  qui signifie “haïr”. Autrement dit, quand le peuple d’Israël a accepté la Tora – en s’engageant de respecter ce qui y est écrit – il a de ce fait attiré la haine des nations contre lui. Il ne faut donc pas craindre cette haine qui n’est rien d’autre qu’une atteinte au narcissisme des nations. 
Rabbin Haïm HARBOUN
Auteur du livre “Les voyageurs juifs du 16e siècle” aux éditions Massoreth.
7 commentaires
Je suis stupefie par l'explication du Rabbin Harboun selon laquelle la "haine" envers les juifs apparait deja dans le nom du "Sinai" qui l'aurait dans sa racine hebraique. Rien de plus incorrect!! les deux mots "haine" et "Sinai" n'ont aucune racine commune et ne s'ecrivent pas de la meme maniere en Hebreu!!
Selon moi, la raison de cette haine remonte au fait que les Nations ont la sensation que du Peuple d'Israel devra venir une benediction pour tout le monde, comme Dieu a promis. Donc, ils nous mettent a l'epreuve, pour ainsi s'assurer que nous sommes bien les "choisis". Mais quand nous avons peur ou bien nous essayons de bien gagner leur affection (!) pour pouvoir rester dans la comodite de l'exil, ils savent que nous ne sommes pas les "elus" et ils s'acharnent contre nous. Si, une bonne fois,nous allions tous monter en Israel et y suivre la Tora', sans aucune crainte, le monde entier comprendrait que ce qui a ete prophetise est entrain de se realiser, ils auraient la preuve de l'existence de Dieu et, loin de persecuter les Enfants d'Israel, ils se precipiteraient pour recevoir leur part de benedictions.

Edoardo Shmuel Recanati - TEKOA (Judee)
Envoyé par Recanati_001 - le Mardi 9 Décembre 2008 à 12:09
Edoardo,
Ce que vous venez d'expliquer est bien vrai. En revanche, il n'a rien de contradictoire avec ce que le Rabi a exposé. J'ai connu cette explication du mot SINAI (qui veut dire Haine en langue Fr) dans les cours du Rav Ron Chaya sur leava.fr mais aussi dans les cours du Rav Amnon Yitshaq dans le site de chourim.
Cependant votre explication de la haine des nations envers Israël demeure tout à fait vraie et l'explication linguistique peut être considéré comme un complément qui confirme que la haine est effective. Nous avons reçu les bénédictions par Isaac notre patriarche (à Yaacov) : D. te donne la rosé du ciel et la richesse de la terre et le vin en abondance
Que les peuples te servent et se prosternent devant toi
Sois le patron de tes frères et que les fils de ta mère se prosternent devant toi..
Que sois béni celui qui te bénisse..
Que soit maudit celui qui te maudisse..
D.ieu te fera fructifier te multipliera tu seras une assemblée, un peuple... il te donnera la bénédiction d'avraham à toi et a ta semence après toi pour te faire hériter le pays que D.ieu a donné à Avraham.
La terre ou tu es couché je la donnerai à toi et ta semence..
Toute les familles de la terre sont béni en toi et en ta semence..
Je suis avec toi et je te garderai partout ou tu iras et je te ferais revenir vers cette terre car je ne t'abandonnerai pas jusqu'à ce que j'ai accomplis ce que j'ai dit..

Cela ne peut qu'attirer les jalousies et donc confirmés par l'obtention de la Thora à SINAI.
Envoyé par Yves_006 - le Jeudi 11 Décembre 2008 à 07:34
L'élection engendre des obligations et en particulier celle de l'exemplarité et c'est ce grief qu'opposent les anti-sémites. Ils invoquent les cas litigieux de l'action de certains Juifs, extrapolent sur la communauté et justifient ainsi la répression. Leur raisonnement comporte une erreur de base : l'élection n'est pas un gage de sainteté mais seulement une identité. S'ils le comprenaient, ils appliqueraient la tolérance.
Envoyé par Claude_031 - le Jeudi 11 Décembre 2008 à 09:36
Je suis d'accord avec vous Recanati, car apres toutes les familles de la terre seront benis et reviendront adore HM le createur du monde, car Israel est la pretrise royal et " L'Eternel accomplira alors des miracles pour nous et nous conduira selon les voies merveilleuses de la Providence divine qui transcendent les lois de la nature.Nous finirons par arriver à notre destination." Fragment de "l'obstination Sainte Likouté Halakhoth.L'arbre au-dela de l'espace. Breslev.
Envoyé par Julia - le Lundi 3 Août 2009 à 22:17
Toute la pensée juive se concentre sur deux points : respect et justice,. Le fondement de la pensée humaniste. Et ça, l'humain ne peut l'assumer. L'humain est un animal et fait partie du règne animal et de son besoin naturel de l'élimination de l'autre pour survivre.

Cette pensée dépasse l'entendement de l'Homme. Et le sera toujours. J'ai toujours considéré le ''Aimez-vous les uns les autres,'' comme insinifiant. C,est impossible. Ce qui est possible, c,est de se mettre des balises : les lois. C'est uniquement de cette façon qu'on pourra respecter son voisin et le traiter avec justice.
Ce n,est pas nécessairement pensée véhiculée par la Charria !.

Claude Salvaille
Québec.
Envoyé par Claude_085 - le Lundi 11 Juillet 2011 à 15:43
Ce que vous dites sur les philistins,qu'ils brulaient le champs des juifs avec des queues de renards est faux.C'est Samson,qui a brulé les champs des philistins,en attrapant 300 renards dont il lia les queues et placa des torches enflammées entre eux,c'est écrit dans la bible...Votre méconnaissance de la bible,pour un rabbin est affligeante,moi qui m'intéresse a Israel,et qui est fortement attirée par cette religion,sur le coup me déçoit.
Envoyé par Amandine - le Mardi 19 Février 2013 à 00:14
Malheureusement, je pense que nous sommes encore loin de la réponse. Il faut arrêter de se cacher derrière l'histoire, la religion, etc... Peut-être que la réponse est plus simple que cela...et pour la trouver il faut se poser la question: pourquoi un homme hait-il un autre homme?
Pour ma part, je pense que le mal provoquait sur un individu (ou une masse d'individu) le pousse a haïr celui qui est la cause de ce mal. Ne faut-il pas développer ce sujet pour que chacun comprenne ses erreurs.
Envoyé par Yoyette - le Mardi 2 Avril 2013 à 17:53
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 32 minutes