English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Jérusalem : Un Mikvé, bain rituel juif, a été découvert sous la mosquée Al-Aqsa…
Jérusalem : Un Mikvé, bain rituel juif, a été découvert sous la mosquée Al-Aqsa…

Les arabo-palestiniens, le peuple inventé en sont à détourner l’Histoire, s’inventer un passé, s’accaparent avec l’aide de l’Unesco le patrimoine des Juifs, détruisent des preuves archéologiques, proclament que les Juifs n’ont aucun lien avec la Terre d’Israël. Chaque jour ou presque, la Terre prouve aux falsificateurs qu’elle regorge de la présence de son Peuple depuis plus de 3 millénaires.

La mosquée Al Aqsa a été détruite dans un tremblement de terre en 1927. Alors qu’elle était en cours de reconstruction, l’archéologue britannique Robert Hamilton a pu établir une documentation sur la fouille de ses fondations. Il a caché les découvertes que le Waqf (autorité religieuse musulmane) désirait dissimuler. Aujourd’hui des milliers de ces découvertes, y compris un sceau avec l’inscription « de la part de Gibéon pour le roi » sont révélées par le docteur Gaby Barkai et Zachi Dvira et donne un nouvel éclairage sur la période juive du Mont du Temple. Un coup d’oeil en arrière dans l’histoire :

En 1927, un tremblement de terre a frappé Jérusalem, tuant 130 personnes en blessant 450 et détruisant ou endommageant gravement environ 300 bâtiments y compris la mosquée Al Aqsa. Le Waqf musulman, dirigée par le Grand mufti de Jérusalem, Haj Amin Al-Husseini, commença les travaux de restauration de la mosquée. Robert Hamilton, le directeur du département des antiquités à l’époque du mandat britannique compris l’opportunité qui se présentait à lui au milieu de ce désastre.

Hamilton profita de cette chance inattendue et réussit à conclure un accord avec le Waqf lui permettant d’entreprendre des recherches archéologiques sur le Mont du Temple, pour la première fois, à l’endroit où la mosquée s’était effondrée. Hamilton a pu documenter le travail de reconstruction effectuée par le Waqf, il a ainsi photographié, dessiné, fouillé, analysé et écrit sur une série de découvertes dont certaines sont surprenantes.

Mais cette coopération sans précédent entre l’archéologue britannique et les religieux musulmans avait un prix. Dans le livre qu’il a publié plus tard, Hamilton ne fait aucune mention des découvertes gênantes pour les musulmans, c’est-à-dire pour les périodes historiques précédant la période musulmane à Jérusalem : l’époque du Deuxième Temple et l’ère byzantine. Ces résultats furent cachés et profondément enfouis dans le service des archives du Mandat britannique (qui fait aujourd’hui parti des archives de l’Autorité des Antiquités dans le musée Rockfeller). Ces jours-ci, ils sont finalement sortis à la lumière.

Après 80 ans, les découvertes cachées par Hamilton corroborent les découvertes similaires faites par deux archéologues Israéliens, le docteur Gaby Barkai et Zachi Dvira. Depuis sept ans, Barkay et Dvira ont travaillé sur un projet unique : le criblage des tonnes de terre que le Waqf a retiré du Mont du Temple au milieu de la nuit, il y a  13 ans. Cette terre est remplie de minuscules trouvailles archéologiques.

Le contexte : en 1999, au cours de l’installation des portes de la nouvelle mosquée Al-Marwani dans les écuries de Salomon, à l’angle sud-est du Mont du Temple, les musulmans ont apporté des bulldozers et ont creusé une énorme fosse très profonde. Ce scandale, dont on a parlé en des termes extrêmement réprobateurs, a finalement conduit à un rapport complet par le bureau du contrôleur de l’État, un rapport qui malheureusement a été classé. Mais quelque chose de positif en est quand même sorti.

La science de l’archéologie a eu la chance extraordinaire de pouvoir examiner la terre du Mont du Temple. Contrairement à ce qui se passe lors d’une fouille normale, cette terre est en cours d’examen « hors de son contexte » (sans aucun moyen de déterminer de quelle couche provient une découverte particulière, ni de s’assurer que les vestiges restants ne sont pas endommagés). Le projet de tamisage de la terre du Mont du Temple a permis de découvrir des centaines de milliers de petits objets qui nous enseignent beaucoup de choses sur le passé de Jérusalem et qui confirme les informations qu’Hamilton et le Waqf ont cachées au public pendant des décennies.

Sous le sol de la mosquée Al Aqsa qui s’était effondrée dans le tremblement de terre, Hamilton a découvert les restes d’un Mikvé juif [un bain rituel utilisé pour se purifier] qui remonte à l’époque du Deuxième Temple.

Apparemment, les Juifs s’immergeaient dans ce Mikvé avant d’entrer dans l’enceinte du Temple.

Barkai et Dvira ont trouvé une multitude de petits objets datant des périodes du Premier et du Deuxième Temple. Parmi ceux-ci, ils ont trouvé des fragments de petites colonnes utilisées dans un hypocauste (l’espace sous le sol d’une pièce utilisé pour la chauffer) et des Tubuli (des briques de terre rectangulaires et creuses à travers lesquelles l’air chauffé circulait pour le chauffage de la pièce). Barkay pense que ce sont les vestiges du système de chauffage que les pèlerins ou peut-être les prêtres utilisaient en sortant du bain rituel.

À environ 50 cm sous le sol de la mosquée endommagée, Hamilton a découvert les restes d’une mosaïque byzantine. Quand Dvira a vu les photos de celle-ci, cela lui a immédiatement rappelé les centaines de milliers de fragments de mosaïque et de fragments de chapiteaux, le marbre utilisé pour recouvrir les étals et le marbre utilisé dans la décoration des églises de la période byzantine (324-638 de l’ère chrétienne) qui ont été retrouvés au milieu de la terre enlevée du Mont du Temple.

Ces découvertes ont entraîné une importante révolution dans notre façon de voir l’histoire de cette période. Il suggère que, contrairement à tout ce qui a été écrit dans les livres d’histoire, il existait à la période byzantine des structures (une ou plusieurs églises) sur le Mont du Temple. Il n’était pas vide et désolé comme on le croyait jusqu’à présent.

« Nous avons une énorme quantité d’objets de l’époque byzantine », explique le Dr Barkai. « Ce sont principalement des morceaux de céramique, des pièces de monnaie rares (y compris une pièce de monnaie du dernier empereur byzantin, Héraclius) et même une lampe byzantine avec une inscription qui fait référence à Jésus. Les historiens qui travaillent sur l’histoire du Mont du Temple doivent absolument revoir leurs travaux ».

Pour comprendre le contexte de cette découverte :

En 1996, les autorités palestiniennes ont changé le statu-quo qui avait été préservé durant des générations, et ont transformé deux structures souterraines de la période du Second Temple en une nouvelle grande mosquée. Les deux structures, connues sous le nom d’ »Ecuries de Salomon » et de « Corridor Oriental de la Porte de Hulda » n’avaient jamais été des mosquées auparavant. La nouvelle mosquée couvre une zone de 1,5 acres et est devenue la plus grande mosquée d’Israël, capable d’accueillir 10.000 personnes.

En novembre 1999, les Autorités islamiques ont ouvert ce qu’ils ont appelé « une issue de secours » pour la nouvelle mosquée. Après trois jours et trois nuits, « l’issue » s’était transformée en une cavité béante d’une surface de 59 000 m2 et d’une profondeur de 118 m. Des milliers de tonnes du contenu antique du site, trouvées ensuite par des archéologues israéliens et contenant des objets remontant jusqu’à la période du 1er Temple, ont été déversées dans la Vallée du Cédron.

En février et mars 2001, une ancienne structure en arc adossée au mur oriental de l’enceinte du Mont du Temple a été rasée par des bulldozers pour permettre d’élargir « l’issue de secours » de la nouvelle mosquée des Ecuries de Salomon.

En outre, sans aucune supervision archéologique, environ 6000 m2 du niveau de surface du Mont du Temple ont été nivellés par des tracteurs, pavés et déclarés mosquées ouvertes. L’ancien responsable de la direction des Antiquités a qualifié cette action de « crime archéologique ». Aucun officiel israélien n’a vu le moindre plan, ou n’a imposé la moindre restriction au travail en cours.

30 commentaires
" ce qui est, est." jamais vous m'entendez? Jamais, ils n'aurent Jerusalem, c'est écrit. Jerusalem est notre mère et Israel notre père. nous ne sommes des chiens, encore moins sans maître.
Envoyé par Dil_001 - le Vendredi 27 Juillet 2012 à 16:31
Quelle erreur, après avoir repris Jérusalem, d'avoir laisser au wakf une quelconque autorité sur le Mont du Temple...Ils n'ont jamais cessé de nier l'histoire Sainte du Peuple Juif!
Puisse D' détruire définitivement cette mosquée et faire rejaillir notre troisième Temple!!!! En colère ! En colère !
Envoyé par Herve_015 - le Vendredi 27 Juillet 2012 à 17:25
Quelle erreur, après avoir repris Jérusalem, d'avoir laisser au wakf une quelconque autorité sur le Mont du Temple...Ils n'ont jamais cessé de nier l'histoire Sainte du Peuple Juif!
Envoyé par Herve_015 - le Vendredi 27 Juillet 2012 à 17:25

entièrement d ' accord avec toi , Hervé....

une erreur monumentale de la part de moshé dayan, mais peut-être qu ' un autre aurait agit de la même manière , un semblant de la part du feu , pour calmer les musulmans de cette défaite sur jérusalem ...

mais je pense qu ' il est possible aujourd ' hui de reprendre les clefs du waqf , cette famille muslmane , la gardienne des lieux saints, qui n ' a pas rempli son rôle de gardien du mont du temple de jérusalem honnêtement
le gouvernement israëlien n ' a même pas besoin de légiférer ... il reprend les clefs ...pour fautes graveS ...!
Envoyé par Jacques_079 - le Vendredi 27 Juillet 2012 à 18:16
Pendant prochain conflit qui est inévitable Israël doit détruire tout ce qui a été construit sur le mont du Temple par des arabes, Ce lieux sacré appartient aux juifs et c'est sur vous que le monde regarde. C'est à vous de décider qui a le droit de le visiter et a qui c'est l'interdit. Si longtemp que cet endroit va être bafoué par les envahisseurs il n'y aura pas de la paix.
Envoyé par Stanislas_001 - le Samedi 28 Juillet 2012 à 15:33
Chavouah Tov Jacques_079,

Je ne vois pas pourquoi, alors que des centaines de Juifs sont morts lors de cette guerre et que Barouch Hachem, Jérusalem est redevenue la Capitale d'Israël contre-toute attente, Moshé Dayan a laissé la gestion d'une partie du Mont du Temple, à ces musulmans...eux mêmes, ont été surpris par tant de largesses!!!!
Nos Sages nous disent de ne jamais céder "un pouce de la terre d'Israël", de plus, le wakf n'a jamais cessé de nier les droits historiques des Juifs sur Jérusalem!!!!!
Désolé, mais je persiste à croire que c'était une erreur, alors que les Juifs auraient pu avoir accès à bien des trésors que le wakf s'évertue à faire disparaître sans émouvoir la communauté internationale et une partie de la classe politique isrélienne
Envoyé par Herve_015 - le Samedi 28 Juillet 2012 à 19:42
shalom Herve. Mon cher, si nous attendons que la communauté internationale s'inquiéte de quoi qu'il en soit concernant les juifs et son pays, on n'a pas finis. Je me demande si les gens nous en veut pour ce que nous sommes juifs ou par peur de ce que nous sommes capables de réaliser? Je pense qu'il ne faut pas prendre en compte leur avis toujours. La communauté internationale fera toujours semblant d'être pour les soit disent "pauvres gens massacrés par les juifs", car ils savent qu'eux, ils peuvent contrôlés comme ils veulent. Alors que pour les juifs, le temps de baisser la tête et se laisser massacrés pour un oui ou un non, c'est révolu. Ces mêmes soit-disent " pauvres massacrés" qui se gardent de croir qu'elles viendront à leur secour en cas de coup dur, la preuve c'est la Syrie, elle s'en foute pas mal, regarder tous ces gens qui meurent, qui bouge? Alor, laissez la communauté brailler du noir.
Envoyé par Dil_001 - le Samedi 28 Juillet 2012 à 22:54
Quand le droit est entre les mains du plus fort, et qu'il n'impose pas sa loi, alors malheur à lui s'il manquait au rendez-vous de son destin !
Envoyé par Robert_042 - le Lundi 30 Juillet 2012 à 00:50
L ERREUR APRES LA GUERRE DES 6 JOURS
C EST d avoir développé tout type de villes en israel au détriment d un dévelopement massif avec 1 million d individus quiauraient vécu a jerusalem plutot qu a ashdod etc....
CE SONT LES ASHKENAZIM qui ont commis cette erreur ils voulaient filtrer les habitants d israel et faisaient barrage a l installation des sepharades
Envoyé par Jcl - le Mercredi 1 Août 2012 à 20:31
JCL, ne te trompe pas de cible, en israêl il n'y ni ashquenazim ni spharadim, mais le peuple juif !
Envoyé par Robert_042 - le Mercredi 1 Août 2012 à 21:34
Shalom,

Merci de me joindre via le web, nom de scène Zuhurbelea.

On peut peut-être enrayer le massacre humain, en enrayant le massacre archéologique et sa prop'. Il y a certainement une solution, évidente et à portée de main.

Quiconque est pour Mr. Vérité , qu'il agisse promptement et clairement. Faites suivre cet appel. Merci.

Shalom
Envoyé par Bertrand_005 - le Mercredi 1 Août 2012 à 21:50
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 5 minutes