English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Israël : Vous avez dit Forex, options binaires,voyance ?
Israël : Vous avez dit Forex, options binaires,voyance ?

Le Forex est une manne pour les jeunes français qui débarquent en Israël avec un bagage plutôt mince. Un fixe de 5000 Nis est offert soit un peu plus de 1000 euros auxquels s’ajoutent les commissions qui peuvent très vite faire grimper le salaire jusqu'à 15000 euros par mois !

Le Forex a réussi à s'imposer en Israël grâce à la souplesse de sa fiscalité.

 En effet, les bénéfices venant de sociétés étrangères en Israël peuvent-être exemptés d'impôts sous certaines conditions.

 Un montage astucieux, par des avocats, peut donner l'illusion d'un trust, les sommes sont donc versées sur des comptes étrangers et récupérées sous formes de revenus  provenant de l'étranger.

Pour brouiller les pistes, ces sociétés sont enregistrées dans des zones de facilitation d’enregistrement notamment à Chypre ,sous des noms d’emprunts, et font ensuite transiter leurs fonds dans les paradis fiscaux encore sur des comptes prête-noms.

Ils changent régulièrement d'enseignes mais officiellement en Israël, ils n’ont aucune rentrées d’argent.

Il n'est donc pas difficile pour les gérants de ces sociétés écrans, de pouvoir verser des salaires alléchants en comparaison du salaire moyen en israël qui est de 3500 Nis pour un lambda qui ne parle ni l'hébreu et n'ayant aucun diplôme.

Ces offres ont bouleversé d'une certaine façon le marché du travail francophone israèlien et ont contribué à l'affaiblir.

Ne pouvant s’aligner à de tels salaires les patrons des PME et TPE ont tout simplement supprimé les postes de bases tels que commerciaux ou secrétaires.

Avec des horaires flexibles, c’est un bon plan de "carrière " et qui peut donner des ailes à tous ceux qui sont sur la touche, et à l’écart du marché du travail en France,  par manque de formation diplômante, une façon commode de faire une Alyah avec un poste à la clé.

Les critères de sélection sont, on s'en doute, peu exigeants : savoir parler français, avoir un bagout commercial et ne pas avoir d’état d’âme.

Il y avait l’ère de la fausse pub, voici celle du FOREX .

FOREX "Foreign Exchange " est le marché des devises convertibles ou de changes.

Qu'on ne s'y trompe pas, ce marché est extrêmement lucratif, il ne s'adresse pas seulement aux petits retraités naïfs

C'est tout de même le deuxième marché financier dans le monde et le volume des transactions s'élèverait à 5000 milliards de dollars par an (marché légal et illégal prit en compte ). Car oui il existe un FOREX légal avec des traders professionnels

Ceux qui fleurissent en Israël et particulièrement dans les villes à forte concentration de Français ne le sont que très rarement, il s'agit de faux traders. Ils sont là pour vous dépouiller au sens propre du terme.

Pourtant, même en étant prévenu, vous allez avoir à faire à forte partie. Votre" conseiller" va devenir en très peu de temps votre ami,votre associé. Un jeu de séduction va être habilement  mis en place, la confiance étant la base des transactions.

Vous allez devenir quelqu'un de très important jusqu'à que... vous n'ayez plus un sou vaillant.

La phrase type que l’on peut entendre dans ces calls-centers :" Ok tu as perdu on va se refaire.T'inquiètes pas  e suis avec toi on va se refaire" .
La phrase magique, emphatique au possible .

Ces calls-center où l'on embauche à tours des bras des jeunes, pour la plupart paumés , ne parlant pas l’ hébreu , ni même l'anglais. sont une opportunité, de courte durée, mais suffisantes pour donner, l'illusion, l'illusion d'une vie normale en Israël.

David, âgè de 24 ans  a débarqué en Israël par amour pour sa belle Shirane.

Dans un premier temps, il vaque de petits boulots en petits boulots, sa famille de France continue à l’aider en lui payant  le loyer de son studio à Natanya.

Son CAP de plomberie ne lui saura pas vraiment utile en Israël, les tarifs de dépannage en France n'étant pas vraiment alignés à ceux d’ Israël. «  un déplacement pour un dépannage en France c’est déjà 100 euros, ici si on demande 100 Nis ( 20 euros) avec réparation comprise c’est le bout du monde » précise David.

Mais David veut se marier et selon lui, la seule façon de faire de l'argent est le FOREIX.

il gagne très bien sa vie, il ne nous dira pas combien, mais un chiffre tombe 30 000 euros en quelques jours ? semaines ?

Pressé de questions, il  n'en dira pas plus. Des sommes qui donnent le vertige et font perdre la tête à ces jeunes.

Quand on pose lui la question " pensez vous faire carrière dans le Forex ?"

Sa réponse est claire et sans ambiguïté " si nous tenons encore six mois je m'estimerai heureux"

 Aucun plan de carrière n'est assuré donc, on ne peut garantir à ces jeunes désespérés un emploi à long terme, aucune sécurité.

 A n'importe quel moment ces "sociétés" peuvent mettre la clé sous la porte, sans même prévenir leurs "employés". Quelques-unes ont déjà d'ailleurs fermées, notamment à Natanya, en plantant employés, prestataires et fournisseurs.

Quelles sont leurs méthodes ?

Un listing de numéros de téléphone est fourni aux pseudo analystes financiers. Ces listings sont en réalité des leads qualifiés. Ils représentent les profils recherchés.

Le "faux trader,"se fait appeler  M.Robert ou Mme.Arnoux .

Sa première difficulté consistera à décrocher un rendez-vous, c’est lors de ce premier entretien ,avec le client, qu’une simulation de gains sera faite et les coordonnées de sa carte bancaire transmises...

On vous l'a dit, le trader devient l'ami du client.

Le client ,quant à lui ,croit avoir affaire à un génie de la finance, un génie ,oui, mais pas de la finance.

Pour ce prix là il aura une seule garantie , celle d'être dorloté, plus exactement bercé d'illusions.

Le client  reçoit un bonus qui lui permet de doubler son capital initial, il suit les recommandations de son trader et gagne à tous les coups. Le jackpot !

Ce qu’il ignore, c’est que c’est le trader qui manipule les cours

 e capital grossit ainsi peu à peu, le capital confiance également. Le but est atteint, le client veut investir plus.Mais tout ceci est virtuel et le restera .

Le client ne reverra jamais  la couleur de son argent . Lorsque le client se rendra compte qu'il a tout perdu,l’explication donnée  : "Monsieur, je suis désolé, il y a eu un crash sur cette action, ça arrive".

En 2008, il y eût 193 dépôts de plaintes, 166 ont étés réglées dans les neuf mois mais seulement 23% ont  pu récupérer leur fond

L’option binaire emploie les mêmes méthodes frauduleuses et sans scrupules que le Forex.

Réseau essentiellement constitué de francophones, qui agissent sur le territoire en francophone, en Belgique, en Suisse et même DOM-TOM.

Les courtiers démarchent en génèral , via  un site, soit celui d’un centre de formation soit d'un cabinet d'analyste du trading.

Autre escroquerie en vogue en Israël; la voyance en ligne.

Leurs méthodes sont identiques , on abuse de la crédulité des gens , des femmes en particulier.

L’internaute se connecte sur un site  et pose la question de son choix avec son numéro de téléphone, son nom et prénom. Ces informations seront directement envoyées au serveur.

Le faux voyant contact l'internaute qui deviendra sa cliente.

"Bonjour madame X, je suis ...., notre voyant est revenu de son pèlerinage en Inde et il a une révélation à vous faire. Pour cette révélation il vous faudra payer un euro symbolique. On ne refuse pas une telle offre...

La cliente ,en général, accepte de payer un euro pour une telle révélation. Ainsi le piège se referme. Son numéro de carte a été donné à un serveur dit "sécurisé ".

Ce que l'on ne dit pas ,c'est que plus la communication téléphonique va durer, plus le montant débité sera important et ce, sans demander une nouvelle autorisation bancaire à la cliente.

Faire tenir un maximum de temps la conversation et le tour est gagné, pas moins de 100 euros de débiter en moins de 10 mn d’entretien !

Ces méthodes déjà connues en France sont plutôt récentes en Israël et n’améliorent pas l'image des Français qui viennent s'installer en Israël.

 Ilana Mazouz

Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 19 minutes