English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Opinions

Che Guevara et Ariel Sharon…

Che Guevara et Ariel Sharon…
Certains le perçoivent comme un assassin fanatique qui, au nom de très discutables convictions, tua des centaines de personnes. D’autres le considèrent comme un glorieux héro, défenseur des faibles et des opprimés, un personnage romantique qui charme les jeunes du monde entier en occupant une place de choix sur leurs T-shirts.
 
Mais qui était-il en réalité, ce révolutionnaire sud-américain qui atteignit le pouvoir à Cuba et mourut en terre étrangère, objet, avant et après sa mort, d’un amour inconditionné de la part de ses admirateurs et de grand mépris de la part de ses ennemis ?
 
Après seulement quarante ans depuis le décès du Che, les agences de renseignement des deux ex-grands blocs ont ouvert leurs archives en dévoilant la véritable identité du mythe de la révolution cubaine. Les documents déclassifiés tout récemment nous laissent pénétrer en profondeur dans la personnalité et l’œuvre d’Ernesto dit «Che » Guevara. Il y est question de la découverte de son appartenance au peuple juif et de son attachement, pendant les quelques années qui lui restaient à vivre, à son peuple et à sa terre.
 
En 1964, lorsque sa mère, Célia, sentant la mort s’approcher et tenaillée par les remords (elle décéda en mai 1965), révéla à son fils l’histoire si longtemps cachée de sa famille. Célia naquit en 1908 à Buenos-Aires au sein d’une famille juive sioniste pratiquante, issue de l’immigration russe. On la nomma Célia en souvenir d’une tante tuée pendant un pogrom. Jusqu’à l’âge de 18 ans Célia Sharon crût dans le milieu fermé du quartier juif de la capitale argentine, recevant une éducation très respectueuse des traditions. A 18 ans elle quitta sa famille pour pouvoir se marier avec un catholique argentin, le médecin Ernesto Guevara Linch, en renonçant ainsi pour toujours à sa judéité et même à son patronyme Sharon. Un an après elle mit au monde Ernesto.
 
L’éducation du Che et de ses frères et sœurs ne pouvait rendre lointainement imaginable l’idée d’avoir des racines israélites. Célia occulta habilement et obstinément ses origines, sans en dire mot non plus à son propre mari. Cependant, peu de temps avant son trépas, elle décida d’en parler à son fils Ernesto. Celui-ci apprit avec stupeur qu’il était juif selon la Torah, étant donné que sa mère était juive, et que dans le vieux monde il avait des cousins germains. Des cousins juifs comme lui ! Célia savait que son frère Samuel, de 18 ans son aîné, fervent sioniste, avait quitté la Russie et émigré en Israël (connue encore sous le nom de Palestine).
 
Les confidences de sa mère bouleversèrent complètement l’esprit du Che, qui, jusqu’alors, ne s’était jamais intéressé ni à la culture hébraïque ni à Israël. Il commença à étudier avec acharnement tous les textes sacrés, tous les livres ayant trait au judaïsme, il plongea corps et âme dans toute la documentation qu’il parvint à se procurer.
 
Dans les années 60 que le Che ressentit une intense nécessité d’acquérir des éléments plus forts afin de se lier physiquement à la Terre de ses aïeuls. Il se rendit en Egypte, la République Arabe Unie, où il passa une semaine jusqu’au 24 février. Le 1er mars il réapparut dans la Vallée du Nil, faisant durer deux semaines son séjour en Egypte. Oui, mais où précisément ? Où M. Ernesto Che Guevara, Ministre Cubain et Président de la Banque Nationale de Cuba se trouvait-il exactement dans la semaine intermédiaire, entre le 24 février et le 1er mars ?
 
Ce n’est que tout récemment, en 2007, que la CIA a divulgué le contenu ultra secret de certains dossiers concernant le célèbre révolutionnaire, d’où il en ressort ce qui suit : le 24 février, Guevara quitta l’Egypte et s’embarqua vers Chypre d’où il atteignit Israël. Ce fut la première fois de sa vie qu’il foula le sol de ses ancêtres. Il y arriva incognito dans le seul but d’y rencontrer et d’y établir des relations personnelles et politiques avec la famille de son oncle Samuel. Il découvrit l’existence d’un cousin germain ayant le même âge. Il ne perdit pas de temps et alla aussitôt à Tel-Aviv pour y rencontrer le mystérieux cousin : il s’agissait du Général Ariel Sharon, commandant de la Première Division Blindée de Tsahal !
 
Il n’y a pas très longtemps le journal israélien Maariv a publié un reportage affirmant que l’Argentin Ernesto Che Guevara et l’ex Premier Ministre israélien Sharon étaient cousins germains et qu’ils se rencontraient secrètement très souvent. Célia de la Serna était « en fait une juive russe ayant fui les pogroms, son nom était Sheinerman, sœur cadette de Shmuël Sheinerman, père de Ariel Sharon, émigré en Palestine au début du vingtième siècle ». Ce n’est qu’en 1965, juste avant de mourir, que Célia expliqua au Che son étroit lien familial avec Ariel Sharon. Le Che se rendit en Israël sous fausse identité, y prit contact avec son célèbre parent et s’inscrivit dans un institut supérieur d’études rabbiniques.
 

Traduction libre de l’italien par Myriam BENTOLILA

6 commentaires
C'est une histoire digne d'un scénario d'un film particulier. Mais combien de contes de ce genre ne pourrait-on pas citer. Il n'y a qu'à se pencher sur l'histoire de ce petit peuple à la nuque raide pour comprendre l'impact qu'il a eu sur celle de l'humanité entière. Depuis cette Alliance de l'esclave avec le divin, il n'a fait que boulverser le déroulement des projets humains. Il est resté petit en nombre mais présent sur toute la planète. c'est peut-être en quoi il s'est aliéné le reste du monde. Alors que penser? A t-il souscrit un accord dont-il n'a jamais soupçonné la portée?
Envoyé par Yéouda - le Lundi 23 Mars 2009 à 10:51
Histoire rocambolesque, puisque le nom d'Ariel Sharon n'est pas son nom d'origine, mais un nom israélien pris par sa famille après leur Alyah.
Alors arrêtez de fabuler.....................!
Envoyé par Eric_012 - le Lundi 30 Mars 2009 à 19:47
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Ajraoui - le Mardi 28 Avril 2009 à 16:24
Selon le site de généalogie suivant, c'est complètement faux http://www.geni.com/people/Celia-de-la-Serna-y-Llosa/4578643173580028636
Celia de la Serna y Llosa (1906-1965) Mother of Ernesto Guevara de la Serna Daughter of Juan Martín de la Serna Ugalde and Edelmira de la Llosa Lacroze
•Juan Martín de la Serna Ugalde (1871-1908) Son of Juan Martín de la Serna Fonredona and Eloisa Ugalde Torres
•Edelmira de la Llosa Lacroze (1880-1921) Daughter of Anacleto de la Llosa and Mercedes Lacroze Cernadas
•Mercedes Lacroze Cernadas (1843-.?) Daughter of Juan Alejandro Lacroze Durán and Trinidad Cernadas Concha
•Juan Martín de la Serna Fonredona (1837-.?) Son of Martín José de la Serna y Loaces and Rafaela Fonredona
Ce ne sera pas la première fois que la désinformation est utilisée par le Mossad ou la CIA.
Envoyé par Eric_040 - le Lundi 1 Novembre 2010 à 12:03
Voici la preuve rapportée par un journal "Los Angeles Times" que cette parenté est inventée
http://latimesblogs.latimes.com/laplaza/2007/08/che-linked-to-s.html
"Efraim Davidi, an Israeli journalist and historian who wrote a biography of Guevara, emphatically denies the Guevara-Sharon link, says the Argentine daily Clarin...No way, says Davidi. Guevara's mother had Spanish Catholic roots, not Russian Jewish. (El Che's father, Ernesto Guevara Lynch, was of Spanish and Irish stock.) And Guevara is never known to have entered Israel, though he did visit several Palestinian refugee camps..."
Envoyé par Eric_040 - le Lundi 1 Novembre 2010 à 12:19
The Israeli investigator considered it possible that the story was circulated by a Russian nationalist environment, determined to demonstrate links within “international Judaism” and revolutionary movements.
http://front-line.blogspot.com/2007/08/che-guevara-was-jew.html
Envoyé par Eric_040 - le Lundi 1 Novembre 2010 à 12:50
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 18 minutes