English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Opinions

Lettre Secrète de Bibi à Obama

Lettre Secrète de Bibi à Obama
Cher Président Obama,
 
Cela m’afflige de devoir être franc avec vous, franc et impoli, mais notre dernier entretien ne s’est pas achevé paisiblement. Il est difficile d’accepter le contraste : vous vous inclinez devant un tyran obscène, vous plaisantez avec des caudillos sud-américains corrompus, puis vous m’insultez – le Premier ministre du meilleur ami de l’Amérique, Israël.
 
Puis-je conclure que votre ami Rachid Khalidi ne vous a pas adressé la parole en vain pendant tous ces dîners et parties que vous avez partagés mutuellement ?
 
Certains problèmes géopolitiques sont compliqués en surface, mais en profondeur il existe souvent une vérité simple que des universitaires de Gauche ayant une haute éducation comme vous ne parviennent pas à saisir. La vérité de notre conflit avec les Arabes ne s’énonce pas en plus de deux dizaines de mots :
 
Les Musulmans n’acceptent pas que des non musulmans dirigent un espace de terre que les Musulmans considèrent comme une terre islamique sacrée jusqu’à la fin des temps.
 
Rashid Khalidi n’a jamais été aussi clair avec vous. Il vous a expliqué que les Juifs d’Israël étaient haïs à cause de leur façon de traiter les Musulmans palestiniens. Il ne vous a jamais expliqué comment les Arabes palestiniens sont traités au Liban, ou comment d’autres Musulmans sont traités par leurs coreligionnaires. Voyez les massacres de masse que les Musulmans d’Irak commettent les uns contre les autres, ou les Musulmans au Yémen.
 
Ou bien peut-être Khalid vous en a-t-il parlé – et il vous a expliqué que les Musulmans se décapitent mutuellement et font exploser des femmes et des enfants parce qu’ils sont terriblement humiliés par les Juifs israéliens.
 
Sur la liste cruelle des conflits les plus violents en termes de décompte de morts depuis la Seconde Guerre Mondiale, le conflit israélo-arabe se tient en 49ème position. Cela compte pour 0.06 % de toutes les victimes de conflits depuis lors.
 
Nous ne pouvons pas être fiers de cela – il est horrible de figurer sur cette liste. Notre conflit avec les Arabes, depuis 1948, a coûté la vie précieuse de 50.000 personnes, dont des soldats des deux côtés.
 
La guerre civile en Algérie a coûté la vie de plus de 200.000 personnes – aussi précieuses que la vie de nos guerres et confrontations avec les Musulmans. Ces vies sont à peine mentionnées par les media américains, et ne font pas partie de la narration de Rachid Khalidi, qui est la suivante :
 
Les Arabes sont contrariés par le traitement des Palestiniens par les Juifs israéliens, que vous soutenez, et quand les Arabes palestiniens auront leur propre pays sur la Rive Occidentale et à Gaza, les Arabes seront un groupe d’heureux campeurs et commenceront d’aimer l’Amérique et Oussama ben Laden passera le reste de sa vie comme barbier à tailler les barbes colorées de ses amis Taliban à Kandahar.
 
Vous avez été vraiment et profondément marqué par Khalidi. Vous avez discouru lors de sa fête d’adieu à Chicago après que Khalidi fût nommé professeur d’études arabes modernes du département Edward Saïd à l’université Columbia de New York.
 
Des vidéos ont été réalisées lors de votre participation, mais le journal ‘Los Angeles Times’, qui en obtint une copie, refuse toujours de rendre publique cette vidéo.
 
Il se trouve que nous en avons aussi obtenu une copie – nous avons certains contacts ici et là. Ce n’est pas une vision réjouissante que de vous voir parler à cet évènement. Je comprends que vous ne vouliez pas que vos amis israéliens la voient, et les rédacteurs du ‘Los Angeles Times’ sont bien aise de la cacher aux Américains. Ne vous inquiétez pas, mes lèvres sont scellées. Mais il est clair que je ne peux pas vous qualifier ‘ami d’Israël’.
 
M. le président : imaginons que l’an prochain un Etat palestinien soit fondé. Ou deux, peu importe. Un Etat Hamas, et un Etat Rive Occidentale. Aucune présence militaire israélienne persistante entre Tel Aviv et le Jourdain. Jérusalem Est comme capitale de l’Etat de la Rive Occidentale, sans murs, ouverte sur la partie occidentale. Gaza est la capitale de l’Etat palestinien occidental. Une autoroute reliant ces deux Etats ? Pourquoi pas ; mettez ça dans le panier. Je vous prie d’imaginer que cela arrive, et je vous prie d’en prendre l’entière responsabilité.
 
Parce que moi, je ne peux pas.
 
Une chose m’intéresse et une seule : la sécurité. Nous autres Juifs avons à faire avec la sécurité. Des affaires pénibles sont arrivées récemment dans notre histoire et au cours des deux mille années précédentes. En conséquence, nous sommes un peu allergiques au danger et nous prenons les menaces au sérieux. Le Hamas déclare qu’il veut détruire les Juifs, parce que les Juifs sont les ennemis éternels de l’Islam. Ils sont soutenus par leurs amis au Liban et à Téhéran, qui ont récemment accueilli une soi-disant conférence sur l’Holocauste pour s’interroger sur la réalité de la survenue de l’Holocauste.
 
Votre ami Rashid Khalidi vous a convaincu que tout changera dans le monde islamique quand les Palestiniens auront leur propre Etat croupion à l’Ouest du Jourdain et à l’Est de Tel Aviv (à 5 km de notre plus grande ville). Et vous avez marché.
 
Vous croyez vraiment que les Musulmans seront des membres fiables et satisfaits de leurs sociétés au moment où vous ouvrirez une ambassade à Jérusalem Est, n’est-ce pas ? Vous croyez vraiment que des islamikazes à la bombe commenceront à étudier la langue scandinave, au lieu de détruire des familles entières ? Vous croyez vraiment que des Palestiniens s’arrêteront immédiatement de tirer des roquettes sur Israël au moment où le drapeau palestinien flottera au sommet du Mont du Temple ? Que plus jamais des objets explosifs artisanaux ne tueront vos héros militaires en Afghanistan, qu’aucun « étudiant » Taliban ne jettera de l’acide au visage d’écolières. Que tout changera dès le moment où la Palestine sera née… Vous croyez vraiment cela, sincèrement, n’est-ce pas ?
 
Vous croyez véritablement que les Musulmans vous aimeront dès le moment où vous mettrez à genoux les juifs israéliens.
 
Vous voulez que je prenne le risque que vous vous trompiez. Je ne le ferai pas.
 
Je ne peux pas accepter votre expérimentation. Parce que je suis absolument convaincu que la violence se poursuivra, augmentera. Vos hommes seront visés en Irak et en Afghanistan par les mêmes ennemis. Il ne s’agit pas de nous, de ce conflit israélo-palestinien mal nommé. Il s’agit des valeurs au cœur du monde islamique.
 
Nos problèmes avec les Musulmans ne sont pas dus à notre façon de traiter les Palestiniens. Les injustices dans notre pays – oui, nous en avons et nous essayons de les combattre – et dans les territoires que nous contrôlons militairement, sont moins graves que les injustices à l’intérieur du monde musulman. Et fait surprenant, moins cruelles.
 
Notre conflit concerne le grand scandale qu’un petit pays de rien comme Israël puisse déposer plus de brevets d’inventions et de percées scientifiques, années après années, que tous les pays islamiques combinés. Nous disposons de davantage de récipiendaires du Prix Nobel que tout le monde islamique. D’un niveau de vie plus élevé, plus de libertés, un système judiciaire indépendant. Des transitions pacifiques des politiciens élus.
 
Et vous croyez vraiment que ces grandes réalisations israéliennes sont venues au prix des Arabes ?
 
Nous aurions volé leurs libertés, leur système judiciaire indépendant, leur créativité, leurs Nobels ?
 
Nous avons construit notre pays sur du sable sec, stérile, sans l’argent du pétrole. Les princes saoudiens ont choisi de construire un Etat médiéval de corrompus et d’hypocrites avec leurs immenses richesses pétrolières.
 
Cela n’est pas notre fait. C’est l’âme de l’Islam. C’est le fait de leur manque de curiosité, de l’absence de discussions critiques. L’absence d’arts libéraux, de liberté d’expression, de recherche scientifique libre, d’une révolution d’esprits libres, de droits des femmes, de cosmopolitisme urbain – l’absence de respect de tout ce qui dévie des concepts médiévaux originels de l’Islam.
 
Il est illusoire de penser que vous pouvez résoudre vos problèmes ou créer un environnement pour les Palestiniens dans lequel ils pourront transformer leur société en un Etat ouvert, moderne avec la séparation des pouvoirs.
 
A Gaza, les Palestiniens ont élu un parti islamo fasciste à leur tête. S’il devait y avoir des élections sur la Rive Occidentale, ils feraient de même. Les familles tribales des territoires palestiniens se haïssent les unes les autres autant qu’ils nous haïssent.
 
Vous n’avez pas idée. Vous ne savez rien de ce que sont le Moyen Orient et le monde arabe. Ce n’est pas ce que Khalidi vous a dit – un conflit avec quelques Juifs au sujet d’une bande de terre couvrant la moitié de l’arrière-cour de Bill Gates. Il s’agit du déclin d’une vieille civilisation, l’Islam, après l’effondrement de l’Empire Ottoman. Il s’agit de grands évènements, de grands évènements historiques avec de lourdes conséquences.
 
Peut-être que nos pères fondateurs ont commis une faute – il aurait été plus sûr de créer un nouveau foyer juif en Floride. Mais nous avons une histoire ici, remontant à environ trois millénaires, et cela a pesé très lourd sur la décision. Etes-vous d’accord ?
 
Vous regardez sur une carte notre petit pays et ses zones frontalières, et vous pensez que vous pouvez trouver la solution ici, et vous vous trompez. Il s’agit de culture. De traditions tribales. De fables sur un prophète qui alla visiter le paradis sur une jument, et utilisa Jérusalem comme aire de lancement. Les Arabes et les Musulmans sont si obsédés par leurs revendications d’agrandissement médiéval mondial – légitimées par leurs mythes religieux – qu’ils ne peuvent pas vivre dans le présent et sont effrayés par le futur. Voilà pourquoi ils n’ont pas de récipiendaires du Prix Nobel, pas de brevets excitants, pas d’industries de pointe.
 
Il ne s’agit pas de nous. C’est de leur fait. De grâce, pensez-y la prochaine fois que vous vous inclinerez devant un Saoudien corrompu ou me feriez attendre dans une antichambre pendant que vous dînez.
 
Amicalement,
 
Bibi
 
Par Léon de Winter
Adaptation française de Sentinelle 5770 ©
Leon de Winter est écrivain et éditorialiste pour le magazine ’Elsevier’ en Hollande. Son dernier roman, « le droit de retour », est un roman noir se situant à Tel Aviv en 2024. Il vit actuellement à Los Angeles.
4 commentaires
Magnifique et tragiquement vrai ...
Envoyé par Anne_022 - le Jeudi 6 Mai 2010 à 20:23
MR.OBAMA NE CONNAIT PAS LES ARABES COMME ISRAEL,ILS VEULE NOUS LIQUIDER DE LA SURFACE DE LA TERRE ,OUI,TOUT LES JUIF DU MONDE DOIVE DISPARAITRE ,VOUS AVEZ OUBLIER LE DISCOURE IRANIEN AUX NATION UNIES,QU'ELLE HONTE POUR ONU, ONT DEVAIT FAIRE SORTIR L'IRAN DE CETTE INSTITUTION .LE RACISTE ET LES ANTISEMITE DEVAIT LA QUITER .
CAR VOUS ALLEZ VOIR SA VA FINIR TRES MAL AVEC L'IRAN
Envoyé par Mair_003 - le Dimanche 9 Mai 2010 à 08:27
ou est passé mon commentaire ??
sur Obama qui a méprié notre Présisent BIBI???
répondez s v p &&&&
Envoyé par Chabbat - le Samedi 15 Mai 2010 à 23:52
L'IRAN JOUE AVEC LE MONDE ET SURTOUT AVEC VOUS LES U.S.A. TROP DE PAROLES ;ET PAS DES ACTES L'EUROPE AUSSI RENTRE DANS LE JEUX ET CHAQUE DIRIGENT IRANIEN FAIT CE PAYE LA TETE DES EUROPE DES U.S.A DES NATION UNIES.
A QUAND LE MONDE VA DONNER UNE REPONSE DURE.L'ONU NE FAIT RIEN ET NE SERT A RIEN.DANS LA TRIBUNE DE CELLE-CI LE PRESIDENT IRANIEN PROMIES DE DETRUIRE ISRAEL ET 90% DES LOCATAIRES ONT APLAUDIE BRAVO MONSIEURS JE VOUS CONSIDERE COMME DES PARASITE .
JE CROIS QUE ISRAEL VA ALLER SEULE ET FINIR AVEC LE NUCLAIERE EN IRAN SA VA DE LA SURVIE D'ISRAEL CAR PERSONE NE VIENDRA NOUS DEFENDRE ,PAUVRE PEUBLE IRANIEN QUI SUBIE AUSSI LES PENDAISON UN DEUXIEME HITLER ET NEE IL NE FAUT PAS L'OUBLIER.C'EST LA MANIERE FORTE QUI VA PAYER ET NON LES PAROLES .IL FALLAIT LAISSER LE PRESIDENT SADAM HOSSEIN FINIR AVEC L'IRAN LUI ETAIT CAPABLE DE LES DETRUIRE CAR PAR LA DICTATURE IL FAUT REPONDRE PAS LA DICTATURE.VOILA L'ERREUR DE BUCH
Envoyé par Mair_003 - le Dimanche 16 Mai 2010 à 09:58
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 37 minutes