English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Opinions

Les traîtres

Recherchons le sens du mot traître sur le dictionnaire : ‘le traître est celui qui ne respecte pas ses engagements de loyauté’, en général envers le pays dont il détient la citoyenneté. Dans le sens le plus grave, ‘traître’ est celui qui passe à l’ennemi, le sert contre les intérêts de son pays.
 
Dans le langage juridique, le traître est celui qui établit une liaison avec un ennemi déclaré à son pays et lui fournit des renseignements, documents qui l’aident dans son combat. Son but consiste à affaiblir son pays pour donner à l’ennemi une chance de victoire. Peut être qualifié de traître celui qui divulgue des secrets d’état même à des pays amis.
 
Nous pouvons citer quelques traîtres qui ont été sanctionnés pour leur action : Zéev Avni, Alexandre Yulin, Israël Bar, Marcus Klingberg, Audi Adiv, Mordecaï Vaanunu… Ils ont subi des peines sévères et payé leur dette à la société.
 
Nous devons examiner un autre aspect possible de ‘trahison’ qui ne comporte pas de transmission de documents ou de secrets d’Etat. Dans la guerre psychologique qui se mène au travers des médias, une autre forme de trahison est née.
 
Il semblerait que toute personne douée d’intelligence est consciente du tord qu’elle risque de causer à son pays par ses propos et actes ‘innocents’ apparemment. Mais dira-t-on les personnes ont des avis différents et peut-être que des actes que les uns pensent être une trahison est considérée honnêtement par leurs auteurs comme une action de sauvetage du pays. Le combat pour les idées est légitime et chacun espère rassembler un nombre suffisant de voix qui lui permettra de voir ses conceptions adoptées : c’est le jeu de la démocratie. Cependant existent des évidences qu’il devrait être interdit d’outrepasser.
 
1 - Deux camps s’opposent en Israël:
-          La droite qui voit clairement la tactique de l’ennemi qui rejette en fait la possibilité d’avoir un Etat qui le musellerait sur le plan international ; il veut poursuivre sa guerre terroriste sans être bridé par les lois internationales de la guerre classique et les lois humanitaires imposées aux Etats. Il espère la victoire finale : la destruction de l’Etat d’Israël. La stratégie de Hadj Amin el Husseini dans les années 1940 était déjà d’empêcher l’installation des Juifs en Israël et de combattre ceux qui y résidaient ; les pays arabes ont combattu Israël dès sa création pour tenter de l’éliminer et, vaincus, ont transmis la responsabilité du combat au ‘peuple’ palestinien, sacrifié sur l’autel de l’Islamisme.
-          La gauche, qui recherche à tout prix la paix, offre pour cela à l’ennemi le maximum qui puisse le satisfaire et utilise les termes de sa propagande (‘invasion des territoires palestiniens’, ‘les droits des Palestiniens’…) pour lui prouver son ‘honnêteté’ et sa ‘solidarité’, il essaye de l’allécher pour qu’il accepte de se constituer en Etat. Le refus des Palestiniens de se constituer en Etat depuis quatorze ans (nous avons vu pourquoi !) ne l’a pas dissuadée de poursuivre ce but.
 
2 – Deux consensus règnent en Israël :
      2.1- Le consensus Juif de la droite : Nous aurions pu nous attendre à ce qu’un seul consensus s’établisse sur les idées suivantes de la droite :
-          Le peuple Juif a choisi, avec l’approbation de l’O.N.U., de s’établir sur la terre d’Israël (et non en Ouganda ou ailleurs) sur la base du Tanah : livre d’Histoire qui établit sa présence sur la terre d’Israël plus de 1300 ans avant notre ère, et livre à caractère religieux puisque D.ieu intervient, décide de l’alliance avec le Peuple Juif et en ‘fait l’héritier de la terre d’Israël’ ; le Coran n’a-t-il pas entériné et rappelé ce fait dans cinq de ses versets (Sourates 5-21 ; 7-137 ; 107-103,104…)?
-          La ‘loi du retour’, qui s’appuie sur l’Histoire, concrétise le droit du peuple Juif de retourner sur sa terre après 2000 ans d’exil pendant lesquels il dut subir persécutions, assassinats, vols, viols, expulsions, et souffrances en terres chrétiennes et arabes,
-          Les populations arabes installées en Israël sont les descendants des envahisseurs grecs ou romains (islamisés), ou Arabes (638), ou ottomans ; ils peuvent être également des descendants des tribus juives ‘perdues’ qui ne se sont pas exilées et ont été converties de force à l’Islam ; une partie non négligeable des Arabes descend d’émigrés récents venus depuis la première Aliyah en 1882 pour trouver du travail auprès des Juifs,
-          Les populations autres que juives ne peuvent être tolérées que dans la mesure où elles prouvent leur loyauté envers l’Etat Juif, comme les Juifs en exil l’ont fait dans les pays dans lesquels ils vécurent.
       2.2 – Le consensus antijuif de la gauche : En fait le consensus juif de la droite décrit ci-dessus est rejeté par les ‘gauchistes’ Juifs (tout au moins la plupart d’entre eux) ; ils forment 25% environ de la population. Ils ont défini le consensus antijuif ainsi:
-          Ils sont Juifs parce que tout le monde le dit, en fait ils sont ‘hellénisés’,
-          Leur présence en Israël et leur nationalité sont fortuites, ils auraient pu naître ailleurs et se seraient assimilés,
-          La Tora en tant que ‘livre saint’ n’a aucune valeur à leurs yeux et en tant que ‘livre d’Histoire’, la loi de prescription [des droits du peuple Juif] s’applique’, a décidé Shoulamit Aloni, célèbre gauchiste extrémiste,
-          Les Arabes résidaient en Israël avant les Juifs ; ceux-ci ont envahi leurs territoires et les ont dépossédés de leurs biens. L’Histoire se limite pour eux à 130 ans en arrière, pas plus,
-          Ils luttent pour la ‘paix maintenant’ en espérant conserver un coin en Israël pour développer par exemple leurs arts dans lesquels ils excellent.
 
3 – Le combat de la gauche et la trahison : sur la base du consensus de la gauche, sont ‘permises’ des déviations que nous sommes obligés de qualifier de ‘trahison du peuple Juif’ puisqu’elles touchent à son existence.
      3.1 - Les responsables israéliens n’ont pas le sentiment de trahir quand :
-          Ils acceptent que la Suisse subventionne ‘l’Initiative de Genève’ de Yossi Beilin, qui avait œuvré pour les ‘Accords d’Oslo’, en fait la guerre d’Oslo,
-          Ils acceptent que des pays étrangers subventionnent Bestelem, la Paix Maintenant, Mossawa Adallah… le Centre Pérès qui luttent pour défendre en fait les intérêts palestiniens,
-          Le gouvernement d’Israël fournit armes et munitions officiellement à l’ennemi avec qui l’état de guerre existe et le même gouvernement confisque les armes des mitnahalim juifs afin qu’ils ne puissent se défendre contre le terrorisme,
-          La politique décidée par la gauche est d’empêcher Israël de vaincre car il faut traiter d’égal à égal avec les Palestiniens et leur faire des ‘concessions douloureuses’,
-          La Cour Suprême de Justice constitue la barrière de protection des terroristes dans toutes les actions judiciaires qui lui sont soumises par les Palestiniens directement ou par des associations comme Adallah (auteur d’un projet de constitution qui prévoit la disparition de l’Etat Juif avec le droit du retour pour les Arabes),
-          Les ‘nouveaux historiens’ réécrivent l’Histoire d’Israël en présentant les Arabes comme des victimes : 650.000 réfugiés partis avec leur avoir sans qu’aucune pression des autorités juives n’ait été exercée sur eux. Ils ne signalent pas que 900.000 Juifs, persécutés, ont vidé les pays arabes en fuyant et abandonnant tout. Signalons par exemple le Dr Ilan Pappe et autres qui, exilés en Angleterre s’emploient à délégitimer leur pays et sont à l’origine du boycott des Universités israéliennes par celles du Royaume Uni.
-          La destruction des richesses archéologiques du Mont du Temple est tolérée sur ordre du Premier Ministre : il fallait ignorer la violation des lois de préservation des antiquités par le Waqf,
-          Des particuliers décident d’actions comme A.B. Yehoshoua, célèbre écrivain, qui appelle les E.U. à rappeler son ambassadeur d’Israël jusqu’à ce que les implantations soient rasées, ou Daniel Birenboïm, qui, pour son amitié avec les Palestiniens qui assassinent les Juifs, reçoit la nationalité palestinienne, ou Avrom Bourg qui pense que l’Etat d’Israël est né dans le péché, ou Iossi Ginossar et Dov Weissglass, chef du bureau de A. Sharon, Premier Ministre, qui officiellement occupaient des postes de conseillers auprès d’Arafat et ses acolytes,
-          Le KKL, Kérene Kaïemette LeIsraël, qui avait pour but de racheter les terres en Israël à sa création en 1901, et s’est vu confier ‘à perpétuité les terres d’Israël afin de garantir l’unité et le caractère juif de la terre d’Israël’, a été détourné de sa mission par le Conseiller du Gouvernement, Méni Mazouz, qui, outrepassant ses droits, lui a ordonné de ne plus appliquer sa charte. Désormais les Arabes ont le droit d’acheter des biens partout !
-          Parallèlement, les propriétaires Juifs de biens en dehors de la ligne verte subissent de la part des autorités juives des persécutions scandaleuses pour les obliger à renoncer : Hébron est typique, G’vaot Olam de Avri Ran,… Derrière cette lutte se trouvent les organisations Gush Shalom, Women for Peace, Machsom Watch, Yesh Gvoul… et des juges comme Edna Arbel !
-          Des particuliers écrivent des pièces de théâtre comme ‘Hébron’ (présentée au Caméri), ou des films comme ‘Djénin’, largement diffusée dans le monde. Ils présentent, avec l’aide financière du Ministère des Affaires étrangère, les soldats de Tsahal comme des brutes cruelles massacrant les Palestiniens innocents,
-          Par qui ‘l’invasion’ de 6000 réfugiés du Darfour a été organisée ? Comment ont-ils traversé la Mer Rouge ? Ont-ils eu leur ‘Moshe’? Comment certains sont arrivés à Tel Aviv ? Pourquoi Yaël Dayan et Ran Cohen, deux gauchistes extrémistes, les ont-ils visités et ont-ils déploré le manque de compassion des autorités? Veulent-ils enfler le camp des non-Juifs en Israël ? Se sont-ils inquiétés des réfugiés Juifs du Gush Katif ?
-         
       3.2 - L’Etat d’Israël, gouverné par des gauchistes, permet aux Arabes d’agir à leur guise :
-          Ahmed Tibi, vice président de la Knesset, ancien conseiller personnel d’Arafat, et Muhammad Baraké voyagent à Abou Dabi et demandent aux autorités de ne pas normaliser leurs relations avec Israël,
-          Ahmed Tibi, Sheikh Raad Salah et autres, accompagnés de Juifs, ont pu manifester contre l’action punitive du Gouvernement à Gaza en brandissant le drapeau palestinien,
-          Azmi Bashara, traître officiel, reçoit une indemnité de quelque 200.000 shékels comme démissionnaire de la Knesset, une pension de 7000shékels par moi…
-          Devant la montée de la haine parmi les Arabes Israéliens vis-à-vis de l’Etat Juif, l’égalité des citoyens exigée par la démocratie ne peut leur être appliquée pleinement : les postes qui donnent accès à des secrets d’Etat ne peuvent leur être confiés. Pourtant Amir Pérès a fait nommer à un poste de Ministre un Arabe. Qu’en sera-t-il de la présidence de la Commission parlementaire de Contrôle de l’Etat, qui est une fonction des plus délicates?
-         
       3.3 - L’Etat d’Israël, gouverné par des gauchistes, permet aux étrangers d’agir en Israël contre l’Etat, d’agir sur les affaires intérieures et de se plier aux exigences palestiniennes :
-          Les reporters étrangers font des comptes rendus tendancieux anti-israéliens, comme Charles Enderlin et en général l’Agence France-Presse et Reuters, et même Amnesty International qui devrait être objectif,
-          L’Europe et les E.U. subventionnent des Associations anti-israéliennes pour combattre notamment les actions défensives de l’Etat hébreu, et le pressent d’adopter la politique d’abandon de la gauche,
-         
 
4 – Réactions à la trahison : Si les Arabes exploitent la faiblesse des autorités juives et ne sont l’objet d’aucune sanction, pourquoi ne poursuivraient-ils pas à ‘trahir’ le pays dont ils détiennent la citoyenneté et à être fidèles à leur peuple ? En fait ils ne peuvent être considérés comme des traîtres, simplement ils combattent l’Etat Juif en guerre avec leur peuple ; cependant les Juifs qui se joignent à leur action le sont et les Juifs responsables qui restent passifs devant les actions de ces Arabes et de ces Juifs  sont inconscients ou… consentant. Ils ne respectent pas l’Etat et ne se respectent pas. Ils trahissent les devoirs de leur charge et par là même les intérêts de l’Etat.
Au nom de la recherche de la paix, les gauchistes entraînent Israël dans un tourbillon qui risque de les emporter avec l’Etat lui-même. C’est un suicide au nom d’idéaux dont se moquent nos ennemis qui exploitent ‘les idiots utiles’. A moins que leur mobile ne soit la haine de la religion qu’ils manifestent vis-à-vis des mitnahalim ; alors cette haine les aveugle et ils s’efforcent d’ignorer vers quoi elle les entraîne.
Il leur faut descendre des hautes sphères dans lesquelles ils naviguent et retourner aux réalités. Au nom d’une certaine objectivité qui ne perçoit qu’une seule face de la pièce, en fait ils se croient permis d’occulter la vérité et de combattre leur patrie. Ne sont-ils pas des traîtres ?
Que dire de Shimon Pérès, Président de l’Etat, qui a mobilisé une fois de plus Yossi Beilin, et qui protège Olmert, prêt à des ‘sacrifices douloureux’, pour se lancer avec l’Autorité Palestinienne dans de nouveaux accords qui amèneront à des milliers de morts et blessés comme les accords d’Oslo ?
L’aveuglement apparent de nos députés, qui maintiennent au pouvoir le gouvernement, découle le plus souvent d’une corruption scandaleuse, qui les conduit à la trahison de l’Etat Juif d’Israël.
Nous en appelons à une révolution, qui mettra un terme à une tolérance criminelle :
-          les gauchistes qui admettent le consensus qui ignore la Tora et les droits inaliénables du peuple juif sur sa terre, doivent prouver un minimum d’honnêteté et s’expatrier,
-          les Juifs, qui jouissent ou non de la nationalité israélienne à l’intérieur ou à l’extérieur, qui soutiennent publiquement les théories mensongères des ennemis et répandent la haine à l’égard du peuple de Dieu et l’antisémitisme, sous couvert d’anti-sionisme, doivent être désormais classés comme traîtres, d’un genre nouveau, et de nouvelles lois, adaptées à leur cas, doivent leur être appliquées en Israël,
-          En Israël, le minimum exigé des Juifs, qui n’acceptent pas le consensus de fidélité à la Tora, consiste dans le fait qu’ils doivent penser que peut-être ils font erreur et se taire ; ils doivent se convaincre que dans un état en guerre aucun compromis n’est autorisé,
-          les Arabes qui déclarent être fidèles à leur peuple palestinien, et exploitent l’Etat d’Israël, doivent perdre leur citoyenneté et être interdits d’action politique,
-         
 
5 – Conclusions : Les gauchistes encouragent l’ennemi et empêchent l’unité du peuple ; ils livrent un combat sans merci contre l’Etat Juif qu’a fixé la Déclaration d’Indépendance et tendent à le transformer en ‘Etat Juif et démocratique’, étape précédant sa transformation en un ‘Etat de tous ses citoyens’ et… sa disparition.
La minorité gauchiste a imposé à la majorité sa politique avec un mépris total de la démocratie.
Comment s’y est-elle prise ?
-          Elle a su noyauter toutes les administrations de l’Etat, introduire partout ses partisans, et diriger l’Etat à sa guise en dictateur : ainsi le système judiciaire complet, comportant la Cour Suprême de Justice, le Procureur Général et le Conseiller du Gouvernement avec toute leur administration, l’armée, la Police, les universités, les médias… sont politisés à l’extrême et les nominations sont fonction de ‘l’agenda’ politique des candidats. Elle viole la démocratie en ‘convertissant’ les personnalités de droite en exécuteurs de la politique de gauche : des procès basés sur des infractions à la loi ou montés de toute pièce les menacent et ils sont mis en branle ou étouffés suivant leur ‘docilité’.
Peut-on s’étonner du niveau bas rencontré souvent chez de nombreuses personnalités nommées de façon  tendancieuses ? Ainsi à l’échelon le plus élevé, la notion de spécialiste est inconnue, la fantaisie préside aux nominations :
-          Dan Haloutz, nommé chef des armées car il manifestait sa tendance antireligieuse et promettait d’exécuter le plan de désengagement sans difficulté ; conscient de son échec dans la Deuxième Guerre du Liban, il a eu la pudeur de démissionner,
-          Amir Pérètz, nommé Ministre de la défense après avoir passé sa vie comme chef syndical ; conscient de son échec total, il a eu la pudeur de démissionner,
-          Olmert, arrivé au poste de Premier Ministre sans avoir aucun sens de l’importance des nominations ; il a nommé Pérètz à un poste de très haute responsabilité, alors que son passé témoignait d’un futur échec ; il a conservé à son poste Haloutz devenu spécialiste du combat contre les juifs et propre à affronter le ‘regroupement’, mais incompétent à mener une guerre contre les Arabes. Peut-être s’est-il basé sur sa propre promotion, une improvisation ! Depuis un an et demi, il mène un combat de survie et le rapport Winograd n’ébranlera pas sa position : il fait de larges concessions aux Palestiniens et le Dictateur, approuvé par la clique des médias, le soutient… !
-          Tsipi Livni, sans aucune formation, n’a aucune compétence dans son poste de Ministre des Affaires étrangères,
-         
 
Jamais un gouvernement n’a été aussi corrompu et de niveau aussi bas : c’est le travail de la gauche qui a perverti Ariel Sharon.      
Comment les Américains, au courant des détails de notre vie politique et… désespérés par leur allié, ne mèneraient-ils pas une politique personnelle souvent anti-israélienne comme le fit James Baker et partiellement les Présidents Bush ?
Comment l’antisémitisme ne progresserait-t-il pas dans le monde avec tous les Juifs qui y participent et nos médias qui non seulement ne défendent pas la cause juive, mais encore sont fidèles au consensus de la gauche?
Si nous voulons changer l’approche de l’étranger envers nous et qu’il nous respecte, il nous faut proclamer haut et fort le ‘Consensus Juif’. 
 
David Bentata
תשס"ח כא בשבט
28-01-2008
7 commentaires
analyse sévère mais réelle des disfonctionnements de la vie politique israelienne.
Envoyé par Joel - le Mardi 29 Janvier 2008 à 14:36
Si les Israéliens et les Juifs sont fous, masochistes à se battre la coulpe et même avoir inventé cela!!!! ils se coucheront dans le lit qu'ils se seront fait!
Le pessimisme le plus profond semble le plus raisonnable quant à prévoir l'avenir.
Ils ont "magouillé"' intrigué avec les Bolchéviques et les Britanniques puis avec les Américains de façon assez naïve et n'onty pas voulu, comme la Diaspora! écouter Jabotinski dont ils semblent adopter avec 80 ans de retard! la politique sage prudente et hardies tout à la fois. Tant pis pour eux. Ce qu'a dit B.N. sur le Mufti, il y a 50 ans que j'attends ce genre de rappels de la part des "négociateurs" marchandeurs juifs et israéliens. Quant aux traûtres, comme les juifs ont traité leurs kapos, ils continuent de traiter leur fossoyeurs!
Heureusement que j'ai 75 ans et suis malade! Je m'en fous donc un peu...mais quand même, la BÊTISE me révoltera toujours davantage que le Danger lui-même!
Envoyé par Jacques_138 - le Samedi 31 Octobre 2015 à 14:05
---chavouah-tov -Jacques 138--cet article est très pessimiste malheureusement pour nous, mais il est d'une réalité,claire & bien drécriptée,qui nous montre le danger de l'avenir de notre pays,conquis après tant de morts?? les juifs traitres gauchistes ne sont depuis longtemps, plus -juifs-se sont des islamistes qui ont pris la place des nazis/// cet escroc de olmert qui nomme perèst son passé témoignait d'un futur echec, cette pourrie de livni sans aucune compétence ministre des affaires étrangères,
que dire de pérès avec beillin qui protègent olmert ,prèt à de douloureuses concessions,(( des personalités de droite qui exécutent la politique de gauche ))c'est un malheur pour Israel, qui ne lutte ni pour son restect, ni pour son Etat-juif--
ce deux phrases qui me font peur ==comme les juifs traitaient leurs kapos,ils continuent de traiter leurs fossoyeurs==chalom!
Envoyé par Chabbat - le Samedi 31 Octobre 2015 à 21:09
Je me demande,et c est pour moi un mystere,comment les gauchistes voient leur avenir si ,a D . ne plaise les arabes, a force de trahison de ces memes gauchistes,prenaient le pouvoir en Israel?
Les Etats arabes n admettant aucune minorite,les juifs n auront' comme seule solution que de partir.
S ils restent,ils seront traites comme des dhimmis ou convertis ou dans le pire des cas,victimes de violences d assassinats..
Ces gauchistes ont ils reflechi aux consequences de leur trahision ou cet avenir ne les effraie pas
Envoyé par Gilbert_035 - le Dimanche 1 Novembre 2015 à 05:04
Je crains bien Gilbert que les gauchos-pédérastes du monde entier ne soient les pires sado-maso que l'Humanité ne connaisse...Partout où ils sont au pouvoir, ils bradent leurs peuples aux pires des criminels et des ennemis de l'intérieur(ils libèrent tous les cinglés, les dangers publics, pédophiles, tueurs en série, mafios de tous poils... en leur trouvant toutes les circonstances atténuantes du monde , en les présentant presque comme les agneaux du sacrifice de la société, et en ignorant royalement et ignoblement le droit des victimes), et de l'extérieur(ils financent et encouragent toutes les organisations terroristes destructrices des nations et du concept de démocratie, et mouvements subversifs souhaitant créer une "humanité nouvelle" comme le mouvement LGBT et sa Théorie des Genres ou les révisionnistes souhaitant ré-écrire une histoire où les peuples libres doivent automatiquement s'auto-flageller d'avoir coloniser les peuples du tiers-monde dominés par des monstres sanguinaires, et se mettre la tête sur leurs billots ou adopter leurs cultures)...Suite
Envoyé par Yan_005 - le Dimanche 1 Novembre 2015 à 07:15
Pour certains sur ce site, lutter contre cet ennemi intérieur qui en vient à stériliser tout instinct de survie dans tous les rouages de la société, en tout cas en Israel, et qui est bien pire, plus sournois et sanguinaire par procuration que tous les djihadistes nous entourant auxquels ils apportent tous leurs concours possible, n'est pas une priorité...

Je pense au contraire que singulièrement avec les Accords d'Oslo, on a fait entrer un Cheval de Troie dans notre peuple qui y a insinué un profond clivage, qui était déjà latent entre traditionalistes et orthodoxes attachés à nos racines identitaires, et laïcs ne sachant pas du tout ce qu'est être juif, n'ayant aucune attache concrète avec notre peuple...Et ce phénomène se retrouve aussi bien en Israel qu'aux Etats-Unis où sont localisées les 2 plus grandes parties du peuple juif. Suite
Envoyé par Yan_005 - le Dimanche 1 Novembre 2015 à 07:34
Je pense, si l'on veut encore subsister en tant que peuple maître de son destin, et ne pas retourner à l'état de troupeaux de moutons qu'on conduit le plus banalement à l'abattoir, qu'il faudrait constituer des milices secrètes faisant du travail propre pour liquider toutes ces crapules en notre sein qui se réclament de la liberté d'expression en ne tolérant QUE LEURS OPINIONS En colère !...Car le plus inquiétant est qu'ils sont même parvenus en coulisse à infiltrer les esprits de nos espions du Mossad et du Shabbak en les faisant douter du bien fondé de leurs actions, VITALES POUR LA SECURITE DU PEUPLE JUIF Triste!!...
Envoyé par Yan_005 - le Dimanche 1 Novembre 2015 à 07:42
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 4 minutes