English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Opinions

Quel ‘’Droit international’’ ?

Quel ‘’Droit international’’ ?

Chacun ‘’sait’’ à travers la planète que la « colonisation » israélienne des « territoires palestiniens » est la cause de la poursuite du conflit proche-oriental ! Il suffit, en effet, de lire les médias, d’entendre les hommes politiques, de lire les différents programmes des partis et examiner les rapports des ongs internationales pour comprendre que le ‘’mal’’ est là et non ailleurs. Une certitude étayée par, disent-ils, le « Droit international ».

Quel est donc ce ‘’droit’’ qui met en position de paria l’Etat d’Israël, véritable démocratie dont sa Cour suprême est l’une de ses plus belles parures ?

Certains se prévaudront de la résolution 242 du Conseil de Sécurité de 1967 pour certifier une « occupation » israélienne et par conséquent, a contrario la pleine propriété ‘’palestinienne’’ de ces territoires. Pour ce faire, ils présentent la traduction française de cette résolution contraignante exigeant le « retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés au cours du  conflit ». En omettant toutefois de préciser que la loi originelle en anglais exige un « retrait DE territoires ». Cela afin de permettre à l’état juif de négocier des frontières « sures » lui garantissant sa pérennité. Ce que n’offrait nullement la ligne d’armistice de 1949 appelée abusivement « frontières de 1967 ».

Comme on le voit, ce n’est donc pas cette résolution contraignante qui confirmera la propriété ‘’palestinienne’’ de ces territoires, de surcroît ayant comme frontières celles de « 1967 ». Tant que des frontières internationales ne seront pas agréées par les deux parties il sera difficile de parler de « colonisation » de terres pouvant, par ailleurs, devenir israéliennes.

D’autres ‘’juristes’’ s’appuieront, quant à eux, sur la Convention de Genève de 1949 pour confirmer évidemment « l’occupation » israélienne et dénoncer d’un même mouvement la « colonisation ». En omettant, encore une fois, de préciser qu’il s’agit uniquement de droit international humanitaire définissant les règles de protection des personnes et de leurs biens lors d’un conflit armé. Une convention qui n’atteste, là encore, nulles propriétés ‘’palestiniennes’’ de ces territoires conquis par l’Etat d’Israël suite à une guerre imposée, entre autres, par le précédent occupant, à savoir la Jordanie, Un pays qui renonça officiellement à toutes prétentions sur cette région en juillet 1988.

Ce n’est donc pas, là encore, cette convention qui pourra se targuer de définir la « colonisation » de ces territoires au statut juridique indéfini. Sauf à confirmer la même accusation à l’encontre des ‘’Palestiniens’’. Ce que se gardent de faire ces même ‘’juristes’’ !

Dans le ‘’droit international’’, si cher aux contempteurs de l’état juif, se trouvent également les résolutions de l’Assemblée générale onusienne. Des dizaines de ‘’lois’’ votées à une majorité absolue de pays qui confirment toutes la propriété ‘’palestinienne’’ de la Judée, de la Samarie et de la bande de Gaza. Des décisions citées à tous propos mais n’ayant aucune valeur juridique contraignante en droit international public, contrairement à celles prises par le Conseil de Sécurité.

Ce n’est donc pas celles-ci aussi qui permettront de définir juridiquement une quelconque propriété ‘’palestinienne’’ et de ce fait une « colonisation » israélienne.

Si l’on ajoute à tout cela le manque de passé historique du ‘’peuple palestinien’’ et de leur pays la ‘’Palestine’’ sur cette terre chacun aura du mal à authentifier leurs titres de propriétés.

Et pourtant, la communauté internationale se base sur ce ‘’droit’’ pour exiger que l’Etat d’Israël arrête sa « colonisation » voire pour le condamner. Ainsi, suite à la décision du gouvernement israélien de construire dans la Capitale, les Ministres des affaires étrangères des vingt-sept pays européens se sont dis, dans un communiqué, « consternés et fermement opposés aux projets israéliens d\'extension des colonies en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est et en particulier dans la zone E1 » tout en précisant que « l\'Union européenne suivra attentivement l\'évolution de la situation et agira en conséquence ». Ceci, sans oublier que quelques ambassadeurs israéliens furent précédemment convoqués tels des représentants d’un pays sans loi ni foi.

Réactions se basant sur le « Droit international » brossé ci-dessus et confirmant, de la sorte, que celui-ci sera, tôt ou tard, une véritable pomme de discorde entre les puissances dite éclairées et l’Etat juif.

Tout au moins, tant que le monde musulman refusera de reconnaître l’Etat Israël comme la nation du peuple juif et que ces puissances ignoreront cette donnée essentielle à toute paix juste et durable pour la région.

Victor PEREZ ©

2 commentaires
Eretz Israël est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national.
C'est la terre promise par Dieu à Abraham et ses descendants, a Jacob et ses decendants, dont parlen les livres bibliques.
Le reste est un affaire entre l'Eternel, notre Dieu, et les hommes qui veulent changé la parole de Dieu, a leurs interes.
Envoyé par Julia - le Vendredi 28 Décembre 2012 à 12:30
qu ' est-ce donc que cette union européenne , la grande majorité unie contrer ISRAËL et
au lieu de s ' occuper de leurs problèmes intérieurs , ils ont trouvé une autre occupation
à savoir un problème dont ils occultent la vêrité pour occuper leurs peuples de cette question
israêlo-arabo-palestinienne...que les peuples de ces pays attardés ne savent rien de l '
attitude raciste et xénophone de la ligue arabo-musulmane et du problème israêlo-arabe et
israêlo-palestinien ...lorsque vous posez la question à un musulman , à savoir quelle est la
superficie d ' ISRAËL...ils répondent tout de suite..." ISRAËL " mais elle quatre cinq fois plus
grande que la france , et comme tu le sais , je l ' ai appris à l ' école , la france a une superficie
de plus de 500.000 km2 , tu multiplies par 4 et ça fait 2 millions de km2 , tu t ' en rends compte ?"

je lui ai conseillé d ' acheter un atals....je ne l ' ai plus revu et c ' était un parisien qui allait à
l ' école de médecine à jussieu...à se poser des questions sur les compétences de ces jeunes
crédules , des vicitmes assurées de la gente islamique , très bien, installée dans la jungle
parisienne , à la merci des mensonges propagés par des agents palestiniens dont la lmission
dévolue consiste à gâter par des soirées , par des invitations dans des restaurants chics de la
capitale française , qu ' ils entraînent ensuite dans des mosquées pour leur offrir de l ' argent
à gogo et de se victimiser en refugiés palestiniens
Envoyé par Jacques_079 - le Vendredi 28 Décembre 2012 à 14:35
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 21 minutes