English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Netanyahou enterre le rapport pro-implantations

Netanyahou enterre le rapport pro-implantations - © Juif.org

Il y a quelques semaines, un rapport historique, le rapport Lévy, déclarait que la Judée et la Samarie n'étaient pas "occupées", et que les israéliens ont le droit de vivre dans la région. Ce rapport novateur avait été accueilli favorablement par la droite israélienne.

Toutefois, dans les semaines qui ont suivi, il a été discrètement mis de côté. Les conclusions du rapport n'ont fait l'objet d'aucune discussion au sein du gouvernement, pas même au sein du comité ministériel en charge des implantations.

Différents députés et ministres du Likoud se sont exprimés ces dernières semaines et ont admis la confusion quant à l'absence totale d'attention donnée au rapport. La député Tzipi Hotovely a dit croire que le premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a créé la commission Lévy, veut voir le rapport discuté. Toutefois, elle a été incapable d'expliquer pourquoi, si Netanyahou veut suivre l'affaire, elle n'a pas été mise en avant.

Dans une autre interview, le ministre Youli Edelstein a déclaré que Netanyahou lui avait promis que la question serait portée devant le comité ministériel en septembre. Septembre est maintenant terminé, et aucune discussion n'a encore eu lieu.

Une autre importante source du Likoud, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a révélé que Netanyahou ignore en effet le rapport "pour des raisons diplomatiques." Il n'est pas clair si Netanyahou est préoccupé par d'éventuelles réactions négatives à ce rapport, ou choisi tout simplement de se concentrer sur d'autres questions, comme la menace iranienne.

Une seconde source du Likoud a suggéré que les élections présidentielles américaines pourraient être un facteur. Netanyahou peut attendre de voir qui gagne avant de choisir son prochain geste, selon la source, qui note que si le président Obama était réélu, Israël devrait faire face à une pression diplomatique sans précédent.

Une troisième source, le vice-premier ministre Moshé Yaalon, a récemment parlé du rapport Lévy lors d'une interview donnée au magazine B'Sheva. Yaalon a déclaré qui soutien le rapport, mais préfère ne pas discuter d'un calendrier pour son examen et sa mise en œuvre pour des raisons à la fois nationales et internationales.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes