English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Avec un ‘réformateur’ non réformateur et un décideur suprême, l’Iran fausse la démocratie

Le régime iranien et ses lobbyistes dans le monde entier sont désireux de créer l’impression que les élections présidentielles du pays, le 19 mai, seront l’apogée d’un processus démocratique. Mais – pour emprunter un terme populaire aux Etats-Unis ces derniers temps – tout, ici, est affaire de fake news.

Les Iraniens ont été encouragés à aller voter de manière à ce que la république islamique puisse présenter un taux de participation robuste qui serait l’indication de la liberté dont jouissent les citoyens et d’un signe de soutien élargi de la part de l’opinion publique aux autorités. Ils sont appelés à voter « pour le bien du pays » et « au nom de l’islam ».

Le chef suprême, l’Ayatollah Khamenei, l’a dit à sa manière, affirmant que « tout vote dans le scrutin présidentiel est un vote en faveur du système au pouvoir ». Plus il y aura de votants, et mieux ce sera.

Toutefois, les élections au sein de la république islamique d’Iran sont loin d’être libres et démocratiques. Le Conseil des gardiens a examiné des centaines de dossiers de candidatures et n’a approuvé que quelques candidats qui se sont lancés dans la course à la présidence.

1 commentaire
Tant qu'il y aura les gardiens de la révolution en Iran, se pays sous le poids
pesant des ayatollahs qui règnent en maître et imposent leur dictature rien
ne changera sérieusement.
Ce qui fait la puissance des ayatollahs, c'est qu'ils s'appuient sur la religion pour
régner comme le fait actuellement en Turquie Erdogan avec les islamistes qui
imposent aux turcs la religion comme bouclier à toutes évolution..
Envoyé par Yvan_001 - le Jeudi 18 Mai 2017 à 11:31
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 59 minutes