English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

La coalition affirme que le projet de loi d'incorporation sera prêt la semaine prochaine

La coalition affirme que le projet de loi d'incorporation sera prêt la semaine prochaine - © Juif.org

Le président de la coalition, David Amsellem (Likoud), a déclaré jeudi que le projet de loi très contesté, qui élargirait les projets de report de Tsahal pour les étudiants en Yéshiva, serait prêt la semaine prochaine.

S'exprimant devant un comité spécial de la Knesset chargé de formuler le projet de loi, Amsellem a déclaré que le projet de loi était presque terminé. Parmi les points qui restent à régler figurent les sanctions économiques imposées aux étudiants en Yéshiva qui ne s'engagent pas dans Tsahal ou le service national.

Elazar Stern, député de Yesh Atid, qui dirigeait auparavant le corps de la main d'œuvre de Tsahal, a reproché au comité de se concentrer sur l'intégration des 'haredim au marché du travail au lieu d'exiger qu'ils effectuent un service militaire significatif.

"L'intégration des 'haredim sur le marché du travail est un défi d'importance stratégique, mais vous avancez effrontément une bonne idée et vous demandez d'inclure des clauses, y compris une réduction de la courte période de service en faveur de la formation à l'emploi", a déclaré Stern.

Les partis Shass et Judaïsme Unifié de la Torah tentent de faire adopter le projet de loi depuis plus d'un an. Leur loi consacrerait l'étude de la Torah dans les "lois fondamentales" de l'état d'Israël, contournant ainsi la décision de la cour suprême selon laquelle les reports et les exemptions accordées aux étudiants en Yéshiva sont inconstitutionnels et rendraient permanentes les exemptions accordées aux étudiants en Yéshiva.

Les efforts de la coalition ont été à maintes fois contrecarrés par le ministre de la défense, Avigdor Liberman, qui a refusé d'appuyer un projet de loi qui n'a pas été approuvé par les institutions de la défense. Plus tôt cette année, Liberman avait déclaré que son parti "ne permettra pas que la loi soit adoptée sans une discussion et l'insertion des changements que nous demandons." Liberman a insisté sur le fait que cela se produirait "même si cela entrainait le démantèlement de la coalition."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 15 minutes