English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Netanyahou déclare son innocence devant la presse

Netanyahou déclare son innocence devant la presse - © Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a fait une déclaration lundi soir au sujet des enquêtes à son encontre.

Le premier ministre a affirmé avoir cherché à interroger les témoins de l’état au cours des enquêtes, mais en avoir été empêché à deux reprises.

« Le système judiciaire est l’un des fondements de la démocratie israélienne », a déclaré Netanyahou, citant l’ancien premier ministre Menahem Begin, affirmant « qu’il y a des juges à Jérusalem. Ça l’a toujours été et ça le sera toujours. »

Netanyahou a déclaré qu’il était « prêt pour une confrontation en direct afin que le public sache la vérité. Je suis certain de mon innocence. »

Le premier ministre a rejeté les allégations relatives a l’affaire 4000, connue sous le nom d’« affaire Bezeq-Walla », qui est considérée comme la plus grave et la plus dommageable des enquêtes a son encontre. Il a noté que l’affaire concernait « une couverture positive que je n’ai jamais reçue ».

Il a accusé les responsables des investigations de doubles standards et de ne pas avoir enquêté sur ses opposants politiques pour les mêmes raisons pour lesquelles il fait l’objet d’une enquête.

« Comment se fait-il que vous n’ayez pas interrogé Yair Lapid, qui a rencontré des dizaines de fois Noni Moses (l’éditeur de Yediot Aharonot) dans un lieu secret ? » a-t-il demandé.

Netanyahou a accusé la gauche israélienne d’avoir tenté de le renverser au cours des enquêtes dans la mesure où ils ne pouvaient pas le battre aux urnes, affirmant qu’il « ne ferait pas les concessions » que la gauche attend de lui, comme sa démission.

Exigeant le droit de confronter ses accusateurs, Netanyahou a également affirmé que les témoins pouvant le défendre « n’étaient pas appelés à témoigner ».

« Je n’ai pas peur, je n’ai rien à cacher », a-t-il déclaré.

« Le premier ministre a également le droit a une procédure régulière, je vais couvrir tout ce qu’ils disent, car je connais la vérité et j’en suis certain à 4000% », a ajouté Netanyahou.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 17 minutes