English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Netanyahou : « la droite israélienne est en grand danger »

Netanyahou : « la droite israélienne est en grand danger » - © Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a averti jeudi soir que la nouvelle alliance entre Yesh Atid et Résilience Israël pourrait vaincre la droite israélienne et inaugurer le premier gouvernement de gauche.

S’exprimant lors d’une réunion du Likoud, Netanyahou a déclaré que la droite israélienne courait un « grand danger » et a appelé à l’unité de la droite avant les élections.

« Nous entrons dans une élection très difficile », a déclaré Netanyahou. « La gauche s’unit et bénéficie du soutien des médias et de la propagande non-stop en amont des élections. Nous savons que si nous ne faisons pas voter nos supporters, nous serons en danger. Je n’ai pas besoin de vous l’orthographier – un grand danger. »

Netanyahou chercherait un bloc de droite uni pour les prochaines élections, dans l’espoir de créer un bloc unique plus grand que la nouvelle alliance entre Résilience Israël et Yesh Atid.

Le Likoud a mené face au parti Résilience Israël par deux chiffres dans les sondages ces dernières semaines, mais l’ajout de Yesh Atid et de l’ancien chef d’état-major Gabi Ashkenazi à la liste commune pourrait renvoyer le Likoud en seconde place.

Alors que des sondages montraient que le parti Koulanou de centre-droite et le parti de droite Israël Beitenou luttaient pour franchir le seuil électoral, le ministre de l’éducation Naftali Bennett a appelé jeudi Netanyahou à la formation d’une vaste coalition de droite pour une liste commune.

Mais avec les inscriptions pour les élections qui se clôturent ce soir à 22h00, Netanyahou n’a plus que quelques heures pour gagner un soutien à une grande union entre le Likoud et les factions de droite plus petites.

Le premier ministre devrait faire une déclaration publique jeudi soir lors d’une conférence de presse à Kfar Maccabiah.

A gauche, des représentants des partis travaillistes et du Meretz ont discuté de leur propre liste commune. Malgré les progrès réalisés entre les deux parties, le chef du parti travailliste, Avi Gabbay, n’a pas encore accepté de former une liste commune avec le Meretz.

Le chef du parti travailliste aurait parlé avec la présidente du Meretz, Tamar Zandberg, en lui disant que des sondages internes suggéraient qu’une telle alliance ne remporterait pas de sièges supplémentaires, mais souhaitait mener un autre sondage avant de prendre une décision.

 

2 commentaires
Tous avec Bibi, le seul apte à défendre l'état Juif
Envoyé par Claude_107 - le Jeudi 21 Février 2019 à 22:47
Pourquoi Béigantz n'ose pas aborder les problèmes de:
- la Judée -Samarie
- de la Jérusalem unifiée et capitale éternel de l’État d’Israël

Cet homme n'inspire que de la haine envers les grandes réussites de Benyamin. Il est sournois et ne dit pas les moyens de sa politique borgne jusque là. Il parle de faire la paix avec les pays arabes; quelle est sa procédure de combat. Il pense qu'en se retirant des de la Judée suive au profit des arabes, il fera la paix. Quelle erreur et quel malheur si cet homme devient premier ministre. Ce qui est triste c'est qu'aucun journaliste ne lui pose une question sur l’avenir de la Judée -Samarie et de Jérusalem? MAIS NOUS VEILLONS
Envoyé par Blaise_001 - le Vendredi 22 Février 2019 à 00:01
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 48 minutes