English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Sondage : la droite perd la majorité alors que le Likoud chute

Sondage : la droite perd la majorité alors que le Likoud chute - © Juif.org

Le droite israélienne ne pourrait plus compter sur une majorité à la Knesset si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui, selon un nouveau sondage publié mercredi par Radio 103FM.

Selon le sondage, réalisé mardi par Panels Politics et interrogé 525 adultes israéliens, le bloc de droite est passé de 62 sièges lors du sondage de la semaine dernière à seulement 60 sièges – un de moins que les 61 nécessaires pour une majorité pure et simple.

Le bloc de gauche uni au parti arabe a gagné trois siège depuis vendredi dernier, passant de 49 sièges à 52.

Israël Beitenou, qui n’est affilié à aucun des deux blocs, remporterait 8 sièges si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui.

Le Likoud, qui culminait à 41 sièges lors du sondage du 27 mai, a maintenant chuté de 10 sièges à seulement 31 mandats, cinq de moins que remporté aux élections de mars.

Mais le principal partenaire de la coalition, Bleu et Blanc, a légèrement progressé dans le sondage de cette semaine, passant de 9 sièges à 10 sièges, bien que ce soit toujours bien en dessous des 15 sièges actuels du parti.

Yesh Atid-Telem, qui figurait sur la liste commune avec Bleu et Blanc lors des trois dernières élections, continue de gagner des points, passant de 18 sièges lors du sondage de la semaine dernière à 19.

La liste arabe commune a également gagné un siège, passant de 15 à 16 mandats.

Le parti d’extrême gauche Meretz remporterait 7 sièges, tandis que ses anciens alliés électoraux travaillistes et Gesher échoueraient tous les deux à franchir le seuil électoral de 3,25%.

Le parti de droite Yamina, qui a remporté 6 sièges en mars mais détient actuellement 5 sièges en raison de la séparation de Bayit Yehoudi pour rejoindre le gouvernement, est passé à 13 sièges lors du scrutin de mercredi, un de plus que la semaine dernière.

Bayit Yehoudi ne franchirait pas le seuil électoral aujourd’hui, de même que Otzma Yehoudit, une petite faction d’extrême droite.

Derech Eretz, qui s’est séparé de Telem pour rejoindre le gouvernement avec ses deux sièges, échouerait également à entrer dans la prochaine Knesset.

Parmi les partis religieux, le Shass obtiendrait 9 sièges, tandis que le Judaïsme Unifié de la Torah en gagnerait 7, chacun des deux partis perdant un siège par rapport à la semaine dernière.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 45 minutes