English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Sondage : Likoud 29, Yesh Atid 19

Sondage : Likoud 29, Yesh Atid 19 - © Juif.org

Ni le bloc de droite allié aux religieux, ni le bloc de gauche allié aux arabes n’obtiendraient une majorité pure et simple à la Knesset si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui, selon un sondage publié lundi.

Le sondage, réalisé par Geocartography et publié par Maariv, montre que la droite israélienne ne peut plus gagner la majorité à la Knesset, tombant à 59 sièges au parlement de 120 membres si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui.

Le bloc de droite a remporté 58 sièges aux élections de mars, mais est monté à un niveau égal ou supérieur au seuil de 61 sièges pour une majorité dans la plupart des sondages depuis lors.

Le bloc de gauche a retrouvé presque tout le terrain qu’il avait perdu dans les sondages depuis les dernières élections, passant à 54 sièges, après avoir remporté 55 sièges en mars.

Israël Beitenou, qui n’est lié à aucun des deux blocs, conserverait ses 7 sièges si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui.

Le Likoud, qui a remporté 36 sièges en mars, n’obtiendrait que 29 sièges si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui, tandis que Bleu et Blanc tomberait à 13 sièges.

Yesh Atid-Telem, une alliance de deux factions qui ont couru conjointement avec Bleu et Blanc lors des trois dernières élections, a obtenu 19 sièges dans le sondage.

La Liste Arabe commune a obtenu 14 sièges, soit un de moins que ce qu’elle avait remporté en mars.

Le parti de droite Yamina, avec 14 sièges, gagnerait aujourd’hui plus du double des 6 sièges qu’il a remportés lors des dernières élections.

Parmi les partis religieux, le Judaïsme Unifié de la Torah a obtenu 9 sièges dans le sondage, contre 7 détenus actuellement, alors que le Shass en a obtenu 7, contre les 9 qu’il détient depuis les élections de mars.

Le parti d’extrême gauche Meretz, qui a remporté 3 sièges sur une liste conjointe avec les travaillistes et Gesher, triplerait presque ses sièges pour atteindre 8 mandats si de nouvelles élections avaient lieu aujourd’hui.

Le parti travailliste, Gesher, Derech Eretz, Bayit Yehoudi et Otzma Yehoudit ne franchiraient pas le seuil électoral de 3,25%.

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 31 minutes