English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

« Trump était bon pour les israéliens mais problématique pour les américains »

« Trump était bon pour les israéliens mais problématique pour les américains » - © Juif.org

Dani Dayan, ancien consul général d’Israël à New York, a déclaré Dimanche qu’il n’était pas particulièrement surpris quand il a vu les violences sur la colline du Capitole à Washington mercredi dernier.

« Je m’attendais à ce qu’il y ait des émeutes après les élections. Comme les jours et les semaine sont passés après le 3 novembre, j’ai été agréablement surpris que cela ne se produise pas. Je ne m’attendais pas à ce que la violence se manifeste sous la forme d’une effraction de la Chambre des représentants et du Congrès. C’était un pas de plus que je pensais pouvoir arriver », a déclaré Dayan, ajoutant que « toute déclaration du président et de ses avocats sur la fraude électorale lors de l’élection n’a fait qu’ajouter de l’huile sur le feu. »

« J’étais très pessimiste, tant sur la société américaine que sur le système politique, a mon retour des Etats-Unis il y a quelques mois après quatre ans de service à New York », a-t-il reconnu. « Les Etats-Unis ont été caractérisés – et c’est ce qui en fait une si grande superpuissance – par le fait que le courant politique incluait la majorité de la population et que les républicains et les démocrates modérés savaient comment coopérer pour faire avancer leur pays. »

« Tout cela a disparu avant l’arrivée au pouvoir de l’administration Trump. Le discours politique et social aux Etats-Unis aujourd’hui est dicté par l’extrême droite et l’extrême gauche. Le centre politique est impuissant. Le fait que Joe Bide a finalement été élu comme le candidat démocrate et non Bernie Sanders est un signe positif », a poursuivi Dayan.

« La grande question est de savoir si Joe Biden, à 78 ans, alors qu’en plus de la nécessité de réparer les fractures de la société américaine, il doit faire face a la pandémie, à l’économie et à d’autres problèmes, sera en mesure de démontrer l’immense leadership requis pour guérir la société américaine. Je doute qu’il en ait la capacite », a-t-il ajouté.

Dayan a souligné que Trump était très bon pour le peuple israélien, mais problématique pour les américains. « J’ai dit que Donald Trump était un miracle politique pour l’état d’Israël mais une carcasse de voiture pour la diplomatie américaine, et ce deux choses ne se contredisent pas. En ce qui concerne l’état d’Israël, il était sans aucun doute le meilleur et le plus sympathique président pour ce qui est des dividendes américaines que nous avons reçus sous son règne. Cela ne contredit pas le fait que le discours de la culture, l’exactitude des faits et ce qu’il a fait à la démocratie américaine – a été défini par moi comme une épave automobile. »

Dayan estime que la société en Israël est différente de celle des Etats-Unis et a déclaré qu’il ne prévoyait pas d’émeutes similaires près de la résidence du premier ministre à Jérusalem dans un avenir prévisible. « Il n’y a pas lieu de paniquer. Nous ne sommes pas dans la même culture de violence, d’armes et d’extrémisme que dans la société américaine. »

« En même temps », a-t-il poursuivi, « il y a ici une leçon qu’il est toujours bon d’apprendre. Au moment où vous ne voyez pas votre adversaire politique tel qu’il est, mais plutôt comme un véritable ennemi, une fois que vous croyez que s’il vient au pouvoir, votre pays sera détruit et vous perdrez la capacite de le contenir – la démocratie est en danger. »

« Nous ne sommes pas dans cette situation et il vaudrait mieux ne pas l’atteindre. Le choc de ce qui s’est passé aux Etats-Unis devrait apprendre à toutes les démocraties à l’atténuer et à trouver un terrain d’entente au lieu de se concentrer sur ce qui sépare les partis politiques », a conclu Dayan.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 20 minutes