English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

« Si vous voulez passer Pessah en famille, restez seul à Pourim »

« Si vous voulez passer Pessah en famille, restez seul à Pourim » - © Juif.org

Le ministre de la santé Yuli Edelstein a expliqué qu’il n’y avait aucune possibilité réelle de parvenir à une réduction significative des nouveaux cas de COVID-19 sans poursuivre le confinement pendant une semaine supplémentaire.

« Nous assistons à une réduction du nombre de nouveaux cas, mais nous n’avons pas encore atteint un point où le confinement peut prendre fin. Nous aurions épargné au public tous ces soucis s’il avait accepté la proposition initiale de confinement de deux semaines, au lieu de se disputer pendant 10 jours. Nous devons à nouveau prolonger le confinement », a déclaré Edelstein dans une interview donnée à Aroutz Cheva.

On a demandé au ministre de la santé pourquoi, en avril dernier, le premier confinement avait entrainé une réduction des nouveaux cas, mais maintenant un confinement de deux semaines ne peut pas faire la même chose.

« Il n’y a pas de différence entre le confinement d’avril et d’aujourd’hui en termes de décisions gouvernementales. Il y a une différence en termes de coopération publique et trop de violations des règlementations. Je ne pointe pas du doigt accusateur la majorité du public car la majorité respecte les règles, mais malheureusement, trop de gens sortent sans raison, se rencontrent et organisent des rassemblements, sans parler des phénomènes horribles comme les funérailles de masse qui ont eu lieu aujourd’hui ou une fête avec la présence de patients, ou un club à Rishon Lezion qui a vu des centaines de personnes danser sans masque. »

« Il y a de nombreuses personnes intelligentes dans le système politique ou dans les médias qui me disent que le confinement n’est pas la bonne solution. Nos modèles de ce qui se serait passé si nous n’avions pas initié le confinement estiment que nous aurions entre 20 000 et 30 000 patients vérifiés chaque jour et 2 000 autres morts. Je me tiens derrière ces chiffres et mon appel pour prolonger le confinement. »

« Une autre différence est la présence de mutations – la mutation britannique est plus contagieuse et atteint des âges plus jeunes et le résultat est évident dans les données épidémiologiques. »

« Nous avons eu une campagne de vaccination incroyable. Plus de trois millions de personnes ont reçu la première dose et plus d’un tiers ont reçu la deuxième dose. »

Edelstein a parlé de la bonne manière de sortir du confinement actuel lorsqu’il se terminera. « Nous espérons voir une tendance à la réduction des infections. Je ne pense pas que nous serons dans une situation idéale, mais une diminution du nombre de patients dans un état grave serait la bienvenue – la congestion dans les hôpitaux est insupportable. Nous pourrons peut-être rouvrir des choses comme des hôtels ou des évènements culturels. »

En ce qui concerne la fête de Pourim qui approche rapidement, Edelstein a eu une approche directe : « quiconque souhaite passer Pessah avec sa famille s’engagera à passer Pourim seul. »

 

1 commentaire
Ce qu'il faut, c'est sortir de cette logique qui n'apporte rien de bon.
Le gouvernement a imposé un caractère compulsif d'hypocondriaque à une trop forte proportion de la population qui se complait dans cette soumission dominée par la peur. Rien que cette course au vaccin, elle ressemble à un suicide collectif, vu que ce n'est plus un secret pour personne que le produit est à son stade expérimental.
Les pires, c'est ceux qui pensent que la religion leur donne raison.
Envoyé par Y?ochoua - le Dimanche 31 Janvier 2021 à 17:22
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 6 minutes