English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Un quatrième confinement n’est pas exclu

Un quatrième confinement n’est pas exclu - © Juif.org

Le professeur Nachman Ash, responsable de la lutte contre le coronavirus en Israël, a déclaré qu’il était actuellement peu probable, mais pas impossible qu’Israël doive entrer dans un quatrième confinement après la fin du confinement actuel, qui a lui-même commencé alors que le confinement précédent n’était pas encore terminé. De nombreux commerces en Israël n’ont plus ouvert leurs portes depuis 5 mois !

« Je n’exclus pas un autre confinement, mais j’espère que nous ne devrons pas y arriver. Nous voulons ouvrir l’économie de manière mesurée lorsque les vaccins réduisent la morbidité. Si nous avions utilisé d’autres outils pour réduire la morbidité, nous aurions pu être dans une situation différente », a déclaré Ash aux journalistes.

Selon lui, le système de santé surveille en permanence le développement de mutations dans le coronavirus en Israël. « Il y a environ 80 cas de la souche d’Afrique du Sud. Nous travaillons pour localiser chaque cas. »

Abordant l’état de la campagne de vaccination, il a déclaré : « nous voulons continuer à faire des efforts pour vacciner les populations à risque avant de nous ouvrir à plus de populations. Nous n’avons pas atteint l’utilisation maximale des vaccins pour les populations qui peuvent déjà être vaccinées. »

Le responsable de la lutte contre le coronavirus a noté que « la mutation britannique infecte la population jeune à une fréquence plus élevée. Il y a une diminution très modérée du nombre de patients gravement malades, et la charge sur les hôpitaux est grande. Les mutations peuvent nécessiter une dose supplémentaire de vaccine. »

Interrogé sur la possibilité d’une reprise complète des études et du commerce après le confinement, Ash a répondu : « nous essayons de trouver le meilleur équilibre entre la crainte d’une morbidité croissante et la nécessité d’ouvrir l’économie. Nous sommes intéressés par la reprise des études et examinons la meilleure option. »

Il a ajouté : « nous appelons tous les enseignants à venir se faire vacciner. Plus de la moitié des enseignants ont déjà été vaccinés et entre 8 et 9% sont tombés malades avant la campagne de vaccination. Environ 60% sont protégés – c’est un bon pourcentage, mais il en faut plus. »

Le professeur Ash a également été interrogé sur les funérailles de masse à Jérusalem, qui ont provoqué l’indignation du public. « Hier il y a eu deux funérailles de masse et nous avons également entendu parler de fêtes du week-end. Je condamne fermement ces violations de l’ordre public. J’appelle les dirigeants à prévenir de tels incidents et la police à empêcher les rassemblements. Les dirigeants devraient assumer leurs responsabilités et prévenir de tels incidents et la police devrait utiliser tous les moyens disponibles pour empêcher de tels incidents. J’attends de la police qu’elle trouve des moyens de le faire. »

 

1 commentaire
De plus en plus de voix s'élèvent dans le monde médical pour dénoncer l'inutilité des confinements. Cet individu se complait dans la dictature sanitaire imposée au peuple et il ose fustiger la population pour trouble à l'ordre public.
Un gouvernement qui autorise les manifestations récurrentes du samedi soir et qui interdisent la liberté de religion n'est pas crédible. Par ailleurs, un traitement efficace existe, préconisé par les prof. Selinlo et Raoult, mais n'est pas ou peu utilisé. En revanche, on trouve normal
Envoyé par Y?ochoua - le Mardi 2 Février 2021 à 10:03
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 32 minutes