English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Netanyahou et Gantz s’accordent sur les restrictions de Pourim

Netanyahou et Gantz s’accordent sur les restrictions de Pourim - © Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou et le ministre de la défense Benny Gantz ont convenu que le commerce s’ouvrirait dimanche prochain aux israéliens qui ont été vaccinés contre le coronavirus, et des restrictions seront imposées pendant la fête de Pourim pour empêcher les rassemblements.

Les centres commerciaux devraient ouvrir, tout comme les salles de sport et les hôtels sans salle à manger. Les enfants pourront recevoir des contrôles d’entrée au lieu d’empêcher un certificat de vaccination.

La décision concernant Pourim a été prise après que le professeur Nachman Ash a présenté au cabinet coronavirus les grandes lignes des restrictions que le ministère de la santé demande pour Pourim. Le plan comprend une interdiction des fêtes, des carnavals, des évènements avec plusieurs participants, une interdiction des chars mobiles et les repas de fête ne peuvent inclure que la famille nucléaire.

De plus, selon le schéma proposé dans les synagogues, il sera possible de prier dans des capsules pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes et avec des cloisons rigides entre les capsules. Le nombre maximum de fidèles dans les synagogues selon le plan sera de 100 personnes, y compris ce samedi prochain. Le responsable de la lutte contre le coronavirus a également proposé de fermer la tombe du sage talmudique Rabbi Shimon Bar Yochai à Meron.

Le professeur Ash a déclaré aux ministres : « rien de ce que nous suggérons n’est fait aveuglement, toute déclaration disant que nous ne regardons que la santé est fausse. Une ouverture progressive sert l’économie. Une ouverture rapide conduire à un nouveau confinement. Ce n’est pas bon pour l’économie, pas bon pour la société. »

« Si quelqu’un m’avait dit il y a deux mois que dans une telle situation nous ouvririons l’économie, je lui aurais dit qu’il était fou. Mais nous le faisons. Il n’y a pas de miracle ni de surprise ici, il y a un effet de divers facteurs. Plus nous ouvrons, plus il augmentera », a-t-il ajouté.

Le professeur Ash a attiré l’attention des ministres sur le fait que seul un tiers de l’état d’Israël, y compris ceux qui se remettent du virus, a reçu le vaccin COVID-19. « Cela n’empêchera pas la maladie », souligne-t-il. « Nous ouvrons l’économie tout en examinant les données », a déclaré Ash. « Le badge vert est problématique pour les enfants, et il se peut que dans certains endroits, nous puissions admettre des enfants en faisant des tests. Et j’espère que nous passerons aux tests rapides. La meilleure solution serait des tests rapides à l’entrée de toute entreprise. »

Le ministre de l’intérieur Aryeh Deri a protesté lors de la réunion que le plan du ministère de la santé pour les mariages ne comprend que 20 personnes. « L’ordonnance de 20 personnes n’est pas sérieuse, car même la famille immédiate est plus nombreuse que cela. La possibilité de se marier doit être augmentée, un autre aménagement doit être construit pour les mariages. Les stades, les jeux, les spectacles – et les mariages ne sont pas ouverts ? Pourquoi pouvez-vous aller au centre commercial et non à un mariage ? Rappelez-vous, mes amis : ce qui est impossible à expliquer logiquement, c’est impossible à appliquer, il faut donc parler logiquement. »

En ce qui concerne Pourim, Deri a appelé à interdire tous les rassemblements pendant la fête. « Nous ne devons pas répéter ce qui s’est passé lors de la dernière fête de Pourim, même si personne n’a été coupable ou n’a commis d’infraction, mais nous ne savions pas – et nous connaissons le résultat. Nous devons interdire tous les rassemblements à Pourim, mais nous devons vérifier comment ».

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 26 minutes