English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Le nouveau gouvernement toujours pas prêt alors que l’échéance de Lapid approche

Le nouveau gouvernement toujours pas prêt alors que l’échéance de Lapid approche - © Juif.org

Une nouvelle coalition gouvernementale n’a toujours pas été formé pour remplacer le premier ministre Benyamin Netanyahou, et le chef de l’opposition Yair Lapid n’a toujours pas informé le président Réouven Rivlin et le président de la Knesset Yariv Levin au moment où commençait la session de la Knesset mercredi.

Lapid doit dire à Rivlin et au président de la Knesset d’ici mercredi soir 23h59 s’il a pu former un gouvernement, sinon, le mandat revient à la Knesset, et tout député aura la possibilité de former une coalition avec le soutien de 61 députés.

Mais Lapid a voulu informer Levin qu’il avait formé un gouvernement, afin d’assurer que le président de la Knesset programmerait un vote de confiance dans le nouveau gouvernement et la prestation de serment des nouveaux ministres d’ici la semaine prochaine. On s’attend à ce qu’une fois que Levin reçoit l’annonce de Lapid qu’un gouvernement est prêt, il insiste pour attendre aussi longtemps que la loi le permet afin de maximiser la pression sur les députés de Yamina.

Les pourparlers marathon entre les représentants des huit partis prêts à rejoindre la coalition à l’hôtel Kfar Hamaccabiah de Ramat Gan ont finalisé des accords de coalition avec chaque parti durant la nuit, concluant un accord avec Bleu et Blanc. Une porte-parole de Bleu et Blanc a déclaré qu’ils s’étaient mis d’accord sur un certain nombre de domaines politiques centraux pour faire progresser et renforcer la démocratie et la société israélienne dans son ensemble.

Le dernier point d’achoppement restant est la demande de la député Yamina Ayelet Shaked de rejoindre le comité de sélection des juges.

« Tout est sur Ayelet Shaked maintenant », a déclaré une source dans les pourparlers de coalition au Jérusalem Post. « Elle est le seul vrai problème qui reste ».

Shaked demande à remplacer la travailliste Merav Michaeli au sein du comité qui doit sélectionner six nouveaux juges à la cour suprême au cours des quatre prochaines années. Le comité comprend automatiquement le ministre de la justice, qui devrait être le chef du parti Nouvel Espoir, Gideon Saar, un ministre supplémentaire, un député de la coalition et un de l’opposition. Il y a également des représentants de la cour suprême actuelle et de l’association du barreau.

Lors du vote mercredi pour le président au plenum de la Knesset, le leader de Yamina, Naftali Bennett, s’est longuement entretenu avec Shaked et s’est entretenu à deux reprises avec Michaeli, dans le but de résoudre le différend.

En plus des points de friction avec Shaked, le parti Raam (Liste Arabe Unie) a ajouté des revendications de dernière minute à la suite d’une rencontre avec Netanyahou.

Le député Saeed Alharumi de Raam a déclaré qu’il voterait contre le nouveau gouvernement si la question de la légalisation des constructions arabes illégales ne faisait pas partie de l’accord de coalition.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 15 minutes