English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Quel genre de gouvernement vont former Lapid et Bennett ?

Quel genre de gouvernement vont former Lapid et Bennett ? - © Juif.org

La tempête de controverse qui s’abat maintenant sur Israël tourne autour d’une seule question : dans quel genre de gouvernement Lapid et Bennett ont-ils l’intention de prêter serment ?

Selon Lapid, Bennett et leur chœur médiatique, Israël est sur le point d’avoir un « gouvernement d’unité ». Une fois formé, tout sera douceur et lumière. Les combats politiques qui nous ont affligés s’estomperont au fur et à mesure que la nation subira une séance de thérapie collective.

L’autre côté – la droite politique – insiste sur le fait que les deux hommes forment un gouvernement de gauche qui est prêt à sacrifier le sionisme pour atteindre son objectif le plus élevé : évincer Benyamin Netanyahou de son poste de premier ministre.

Le moyen le plus simple de savoir quel côté dit la vérité serait de lire les accords de coalition signés par les partis prêts à rejoindre le gouvernement Lapid-Bennett. Ces accords nous diraient ce que Lapid et Bennett ont promis de faire avec leur gouvernement « d’union ». Malheureusement, Lapid et Bennett refusent de publier le contenu de ces accords tant que leur gouvernement n’a pas prêté serment.

Vendredi soir dernier, la journaliste Sharon Gal a rapporté sur Channel 13 News comment le parti islamiste Raam présente l’accord qu’ils ont signé à ses électeurs arabes. Dans ses déclarations écrites et dans des interviews télévisées sur des chaines en langue arabe par des membres du parti Raam, le parti islamiste affirme que Lapid et Bennett ont convenu que leur gouvernement « d’union » mettrait fin à l’application des lois sur la construction et le zonage dans les villages et villes arabo-israéliens. Les ordres de destruction de structures illégales seront gelés. Les amendes pour les constructions illégales seront annulées.

Selon Raam, Bennett et Lapid ont convenu d’accorder une autonomie effective aux bédouins du Néguev. Au cours des 15 dernières années, les bédouins ont illégalement saisi de vastes entendues de terres domaniales et y ont construit des colonies illégales. Raam affirme que Bennett et Lapid ont accepté de geler la loi dite Kaminitz, qui autorise les autorités de l’état à réaffirmer le contrôle de l’autorité foncière israélienne sur les terres saisies, entre autres, en détruisant les constructions illégales.

Donc, en ce qui concerne Raam, l’évaluation de la droite politique du gouvernement Lapid-Bennett est exacte. Le gouvernement Lapid-Bennett abandonne le sionisme.

Le refus de Lapid et Bennett de nier les affirmations de Raam, ou de révéler les accords réels, empêche le public de vérifier la véracité des affirmations de Raam tout en leur prêtant foi.

Au-delà de cacher des informations au public sur ce qu’ils ont accepté de faire une fois au pouvoir, Lapid, Bennett et leurs amis dans les médias et la bureaucratie permanente travaillent également dur pour faire taire leurs critiques.

Au cours du week-end, dans un dépassement flagrant de ses pouvoirs, le directeur de l’agence de sécurité israélienne (Shin Bet), Nadav Argaman, a placé son pouce sur la balance au nom de Lapid-Bennett et de leur gouvernement controversé. Resonnant de la propagande de gauche qui délégitime toute critique des politiques de gauche par la droite en tant que « incitation », Argaman a publié samedi une déclaration dans laquelle il insiste sur le fait que « le discours incendiaire est susceptible d’entrainer des dommages physiques ».

Depuis plus d’un an, des militants et des dirigeants de gauche appellent ouvertement à la mort de Netanyahou et de sa famille. Des menaces de mort répétées contre la famille de Netanyahou ont été proférées publiquement par des militants de gauche. Malgré les plaidoiries répétées des Netanyahou et de leurs partisans, Argaman a refusé de publier une déclaration contre l’incitation massive de la gauche.

De même, au cours de la dernière décennie et demie, les politiciens arabes israéliens et les chefs religieux ont publié un flux constant de déclarations incendiaires et souvent ouvertement antisémites rejetant le droit d’Israël à exister et diabolisant son peuple. Avant les pogroms arabo-israéliens dans les villes mixtes judéo-arabes du mois dernier, ces déclarations se sont intensifiées. Mais Argaman n’a jamais rien dit à ce sujet.

Ainsi, la première fois que le chef de la sécurité a décidé de lancer un avertissement sur la violence politique, c’est maintenant, au plus fort d’un débat public houleux et tout à fait légitime autour de la formation d’un gouvernement dominé par des partis de gauche qui ne révèlera pas s’il s’est engagé ou non à mettre effectivement fin à la souveraineté israélienne sur les citoyens non juifs d’Israël et céder le Néguev aux bédouins irrédentistes qui cherchent ouvertement la destruction de l’état et sont alignés avec des éléments islamistes extrêmes.

Si Lapid et Bennett formaient vraiment un gouvernement d’union, leurs partisans sur Twitter et Facebook n’interdiraient pas les voix de droite ou ne censureraient et n’interdiraient pas les articles d’opinion de droite. Et pourtant, depuis la semaine dernière, Facebook et Twitter ont interdit les informations sur une manifestation programmée devant le domicile de Nir Orbach, député Yamina. Ils ont également suspendu les comptes du fils de Netanyahou, Yair Netanyahou, et de plusieurs autres écrivains et militants de droite bien connus. WhatsApp a interdit les comptes de toute une communauté de militants politiques de droite.

S’ils formaient un gouvernement d’union, la semaine dernière, la député Yamina Ayelet Shaked n’aurait pas jugé nécessaire d’enformer Orbach dans une pièce de la Knesset et de lui interdire de parler à quiconque s’oppose à ce qu’elle et Bennett font avec Lapid et les autres partenaires de coalition.

S’il s’agissait d’un gouvernement d’union, nous pourrions raisonnablement nous attendre à ce que Bennett et Lapid mettent avec empressement tous leurs accords sur la table et laissent le public les lire. Et nous pourrions nous attendre à ce que les multitudes se précipitent pour rejoindre et soutenir leur grand effort sioniste pour restaurer la tranquillité, le bonheur, la douceur et la lumière du peuple d’Israël.

1 commentaire
Nous attendrons de voir qui sont-ils réellement. S'ils sont des loups déguisés en agneaux pactisant avec Amalech , s'ils jouent à saboter les acquis d''Israël au profit des ennemis jurés d’Israël qui ne rêvent que de la destruction de l’État hébreu et son peuple, alors ils nous trouveront en face.
Envoyé par Blaise_001 - le Mercredi 9 Juin 2021 à 00:46
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 20 minutes