English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Les réforme des conversions ne reconnaitra pas les conversions des réformés

Les réforme des conversions ne reconnaitra pas les conversions des réformés   - © Juif.org

Le libellé de la réforme des conversions proposée par le ministre des Affaires religieuses Matan Kahana ne permettrait pas la reconnaissance des conversions réformées effectuées en Israël, dissipant ainsi les craintes concernant l'autorité élargie des rabbins municipaux dans le domaine des conversions.

Dans le cadre de la réforme de la conversion, les rabbins de la ville pourront mettre en place un tribunal de conversion, et y ajouter des juges qu'ils nommeront. Pour éviter la crainte que les rabbins ne convertissent pas conformément aux règles de la loi orthodoxe, un comité directeur sera mis en place, composé de cinq rabbins qui ont le pouvoir de prendre des décisions concernant la légitimité du tribunal local.

Le comité de pilotage sera composé de cinq membres. Cependant, la crainte demeurait qu'une majorité réformiste puisse prendre le relais du comité directeur.

Une solution a également été trouvée à cette préoccupation concernant la réforme de la reconversion. Dans l'avant-projet de loi qui sera déposé dans le cadre de la réforme de la conversion et publié pour la première fois, il y a une référence explicite aux membres du comité de pilotage.

Selon le projet mis à jour qui a été obtenu par Aroutz Sheva, le comité directeur sera dirigé par le rabbin Chaim Druckman, et à côté de lui, deux autres membres seront nommés par le grand rabbin d'Israël et deux autres représentants seront nommés par le Premier ministre. Ainsi, même si le premier ministre nomme deux représentants des rabbins jugés inacceptables par l'establishment rabbinique, avec l'aide du rabbin Chaim Druckman et des rabbins nommés par le grand rabbin, ils n'auront pas la majorité au sein du comité directeur qui supervise le système de conversion local.

Dans l'article 6 du projet actualisé du projet de loi, il est écrit : « Un comité directeur sur le sujet de la conversion sera mis en place, dirigé par le rabbin Chaim Druckman et quatre autres membres. Deux représentants seront nommés par le Premier ministre et deux par le grand rabbin faisant fonction de président du tribunal rabbinique en chef. Le comité adaptera les règles de discussion des demandes de conversion au travail des centres de conversion locaux et traitera également d'un recours contre le statut du tribunal local. »

Les anciens projets rédigés avant la réforme de conversion proposée incluaient la possibilité d'une prise de contrôle réformiste du comité directeur, mais après consultations, le ministre Kahana a décidé de reformuler le projet de loi afin qu'il bloque cette possibilité.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 6 minutes