English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Qui est Yair Lapid, le nouveau Premier ministre par intérim d'Israël ?

Qui est Yair Lapid, le nouveau Premier ministre par intérim d'Israël ? - © Juif.org

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid devrait prendre la relève en tant que Premier ministre par intérim pendant la période de transition politique à la suite de la dissolution prochaine de la Knesset.

Les observateurs étrangers ne connaissent peut-être pas Lapid, mais il a été un pilier de la politique intérieure israélienne pendant près d'une décennie.

Lapid est né à Tel Aviv en 1963 du dramaturge, romancier et journaliste Shulamit Lapid (née Giladi) et du journaliste devenu homme politique Yosef Lapid, qui a été ministre de la Justice d'Israël. Yosef Lapid a été actif à la Knesset jusqu'à deux ans seulement avant sa mort en 2008, servant (à des moments différents) comme vice-Premier ministre, ministre de la Justice, chef du parti libéral laïc Shinui et chef de l'opposition. Shulamit Lapid, en plus de ses nombreuses réalisations littéraires, a été l'une des fondatrices du journal israélien Maariv.

Pendant son service dans l'armée israélienne, Lapid a principalement travaillé dans les médias, écrivant pour le magazine alors imprimé Bamachane, un magazine publié par l'armée israélienne. À sa sortie du service, Lapid a commencé à faire des rapports pour Maariv.

En 1991, Lapid a commencé sa carrière à la télévision en animant un talk-show sur Channel 1 et en se diversifiant pour animer des émissions d'actualité sur d'autres au cours des 20 prochaines années. Il a écrit et publié plusieurs livres pendant cette période - des thrillers, des livres pour enfants, deux romans et une collection de colonnes de journaux. Il a également écrit une série télévisée, diffusée en 2004.

Lapid est entré en politique en 2012, en fondant le parti Yesh Atid. Comme le parti Shinui de son père, Yesh Atid est un groupe sioniste libéral. Cependant, alors que la plate-forme de Shinui appelait à la séparation de la religion et de l'État, Yesh Atid est plus intéressé par "l'intégration des valeurs du judaïsme et de la démocratie" selon le site Web de la Knesset. Le parti se considère laïc et centriste, poussant généralement à des réformes d'esprit libéral qui favorisent la classe ouvrière.

Yesh Atid a remporté un nombre surprenant de 19 sièges à la Knesset en 2013, devenant le deuxième parti à peine un an après sa création. Lapid est également devenu ministre des Finances pendant ce mandat à la Knesset.

Au cours de la 23e Knesset, Lapid a été chef de l'opposition pendant environ un an. Yesh Atid a obtenu 17 sièges dans l'actuelle 24e Knesset, et peu après les élections de mars 2021 formant la 24e Knesset, Lapid a annoncé la formation d'un gouvernement de rotation avec le Premier ministre Naftali Bennett.

Dans son rôle de ministre des Affaires étrangères, Lapid a accueilli le sommet historique du Néguev en mars 2020, auquel ont participé des représentants du Maroc, des Émirats Arabes Unis, de Bahreïn et d'Égypte ainsi que le secrétaire d'État américain Antony Blinken. Les pourparlers ont malheureusement été interrompus par une attaque terroriste soudaine à Hadera.

Lapid était celui à qui le président Rivlin avait demandé de former la coalition en 2021. Lapid l'a souligné spécifiquement dans une interview début juin avec le Jerusalem Post, avant la déclaration en disant "permettez-moi de vous rappeler ce que les gens ont tendance à oublier".

Le ministre des Affaires étrangères a maintenu sa fermeté à la fois dans son désir d'une solution à deux États et dans son soutien au bloc de colonies actuel. Il s'est également fait entendre à la lumière des violences sur le mont du Temple au début de 2022, affirmant sa croyance en une Jérusalem unie sous contrôle juif. Il s'est prononcé en faveur de l'accord du Kotel et des droits LGBTQ+.

Sur ses penchants politiques, Lapid a déclaré : « Quand les gens disent "je suis à droite" ou "je suis à gauche", vous êtes à droite ou à gauche de quelque chose et vous êtes à droite ou à gauche de la seule chose qui compte, c'est-à-dire le centre, c'est-à-dire les travailleurs acharnés qui font tourner la machine."

Bennett et Lapid ont décidé de dissoudre la Knesset lundi, abandonnant les efforts pour stabiliser la coalition.

Il s'agit de la cinquième élection en Israël en trois ans et demi.

Lapid deviendra Premier ministre par intérim jusqu'aux élections et jusqu'à ce que le nouveau gouvernement prenne le pouvoir.

"Il y a un an, nous avons commencé le processus de reconstruction, et maintenant nous le poursuivons et le poursuivons ensemble", a déclaré Lapid lors d'une conférence de presse lundi aux côtés de Bennett. "Ce que nous devons faire aujourd'hui, c'est revenir au concept d'unité israélienne - ne pas laisser les forces obscures nous déchirer de l'intérieur. Nous devons nous rappeler que nous nous aimons les uns les autres, que nous aimons notre pays et que ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 44 minutes