English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Ministre français de la Justice : Qui fait du mal à un Juif, fait du mal à toute la république

Ministre français de la Justice : Qui fait du mal à un Juif, fait du mal à toute la république - © Juif.org

Le député juif français Meyer Habib a adressé une question en séance plénière au Premier ministre français concernant la poursuite des terroristes responsables de l'attentat survenu il y a 39 ans au restaurant Jo Goldenberg à Paris, parmi lesquels le chef de l'équipe qui vit à Ramallah.

"Les terroristes qui ont assassiné des Français devraient être arrêtés, jugés ou neutralisés, tout comme les Américains l'ont fait avec le chef de l'organisation Al-Qaïda", a argumenté Habib et s'est demandé, "Pourquoi la France n'a-t-elle pas demandé l'extradition du terroriste qui vit dans Ramallah comme condition préalable à une rencontre avec [le président de l'Autorité palestinienne] Mahmoud Abbas ?"

Habib a également noté que le président de l'Autorité palestinienne verse des salaires mensuels aux familles des terroristes qui ont assassiné des Juifs, y compris l'amie d'enfance d'Habib, Esther Horgan. "Pourquoi la France a-t-elle encore voté en juillet dernier en faveur d'une fausse résolution à l'ONU qui n'accuse pas l'Iran, ni l'Afghanistan, ni la Corée du Nord, mais Israël de violer les droits des femmes palestiniennes ?" se demanda-t-il.

Il s'en est pris aux partis de gauche et a déclaré : "En 2022, le nouvel antisémitisme existe toujours en France, entre autres au sein de la gauche de cette plénière. La France et le gouvernement ne peuvent pas voter une nouvelle définition de l'antisémitisme et en même temps temps continuer à financer des organisations palestiniennes qui sont directement liées au Hamas et au terrorisme et continuer à voter aux Nations Unies contre Israël."

Le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a répondu à Habib faisant sortir les parlementaires d'extrême droite et de gauche du débat.

"Je suis fier d'appartenir à un gouvernement dirigé par un survivant de l'Holocauste. Je suis fier des paroles du président dans la lutte contre l'antisémitisme. Monsieur le député, faire du mal à un juif, c'est faire du mal à toute la république", a-t-il souligné.

1 commentaire
Merci Meyer Habib. Mais il aurait pu également s'en prendre à la France de Macron qui vote en faveur de toutes les résolutions antiisraeliennes à l'onu.
Envoyé par Claude_107 - le Mercredi 3 Août 2022 à 09:52
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 17 minutes