English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Alors que les Israéliens vacillent sous l'inflation, les dirigeants se préparent à une augmentation massive des salaires

Alors que les Israéliens vacillent sous l'inflation, les dirigeants se préparent à une augmentation massive des salaires - © Juif.org

Si le nouveau gouvernement et les membres élus de la Knesset s'en tiennent au statu quo et évitent de mettre en place de nouvelles politiques, les salaires du président, du Premier ministre, des ministres du gouvernement, des législateurs et des juges augmenteront de 15 %.

Selon une estimation presque définitive, le salaire du président Isaac Herzog passera de 64 673 NIS actuels à 74 374 NIS à partir de janvier.

Le salaire du Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu atteindra 64 797 NIS, contre 56 345 NIS aujourd'hui - de même que le président désigné de la Knesset.

De plus, chaque ministre, ainsi que les chefs de l'opposition, recevront 58 274 NIS par mois, contre 50 673 NIS. Les salaires des membres de la Knesset passeront de 45 274 NIS à 52 065 NIS.

Le salaire de la juge en chef de la Cour suprême Esther Hayut sera proche de 120 000 NIS, contre 104 000 NIS qu'elle perçoit aujourd'hui. Tous les salaires variables des juges augmenteront de 15% et seront en moyenne de 60 000 NIS.

Au total, le coût annuel de cet afflux de salaires sera supérieur à 130 millions de shekels.

Il y a aussi des centaines de hauts fonctionnaires dont les salaires devraient également augmenter, y compris des dirigeants des autorités locales et leurs adjoints, des greffiers, des conseillers juridiques, des rabbins et des présidents de conseils religieux.

Cela se produit maintenant parce que la Knesset a décidé de geler le lien salarial avec l'indice des prix à la consommation pendant la pandémie de COVID, et cela devrait expirer à la fin de l'année.

Début janvier, l'Institut national d'assurance publiera son nouveau salaire moyen pour 2023, et il devrait se situer autour de 12 000 NIS par mois, contre 10 400 NIS en 2020.

Cela représente une augmentation de 15 % des salaires mensuels moyens en Israël - une hausse spectaculaire qui correspond aux tendances préoccupantes de l'inflation.

La commission des finances de la Knesset a le pouvoir de déterminer les salaires du président, du Premier ministre et des ministres du gouvernement, et a donc la capacité de prolonger la politique mise en place pendant la pandémie, ou d'instituer toute modification de ses clauses.

Alors que l'employé moyen ne verrait pas de changements significatifs, le salaire minimum devrait également augmenter en avril pour atteindre 5 630 NIS par mois, soit une augmentation de 6 %.

1 commentaire
ce sont des personnes qui ne se préoccupent que de leur EGO
ils se comportent comme des enfants gâtés
Les territoires flambent ..
Le terrorisme fait des morts tous les jours !!!
L inflation … les Prix s envolent dans tous les domaines !!
et eux n ont que des exigences !!!!!
Envoyé par Jcl - le Lundi 5 Décembre 2022 à 07:42
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 15 minutes