English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Sous Ben-Gvir, la démolition de bâtiments arabes illégaux à un niveau record

Sous Ben-Gvir, la démolition de bâtiments arabes illégaux à un niveau record - © Juif.org

Le nombre d'opérations de répression menées contre des bâtiments arabes illégaux en Judée, en Samarie et à Jérusalem-Est a fortement augmenté cette année sous le nouveau gouvernement Netanyahou.

Selon les données recueillies par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le nombre de structures arabes illégales à Jérusalem qui ont été démolies du 1er janvier au 7 février de cette année est plus du double du nombre signalé au cours de la même période de l'année dernière.

Au cours de cette période, les autorités israéliennes ont démoli 42 bâtiments à Jérusalem-Est, expulsant 53 squatters.

L'année dernière, au cours de la même période de 38 jours, seulement 18 structures ont été démolies.

Du 1er janvier au 7 février 2021 – sous le précédent gouvernement Netanyahou – seuls quatre bâtiments ont été démolis, contre 26 un an plus tôt, 15 pendant la période équivalente en 2019, 20 en 2018, 19 en 2017, 21 en 2016, 6 en 2015, 12 en 2014 et 23 en 2013.

Au cours des dix dernières années, de 2013 à 2022, la police israélienne a démoli en moyenne 12,4 bâtiments arabes illégaux à Jérusalem-Est par mois, avec 1 492 structures démolies au total.

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir (Otzma Yehoudit), a poussé les autorités à exécuter les ordres de démolition en attente contre des bâtiments arabes illégaux dans la capitale.

Le mois dernier, Ben-Gvir a ordonné la démolition de 14 structures supplémentaires, dont sept ont été rasées à la fin du mois.

Les démolitions à Jérusalem ont atteint leur plus haut niveau jamais enregistré au cours des 38 derniers jours malgré l'intervention du Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui a ordonné plus tôt cette semaine le report de la démolition prévue d'un immense immeuble résidentiel illégal à Wadi Qadum, qui abriterait une centaine d'habitants.

Mardi, Axios a rapporté que Netanyahou avait accepté de limiter le nombre d'opérations de démolition contre des bâtiments arabes illégaux, dans le cadre d'une «pause» poussée par le secrétaire d'État américain Antony Blinken.

En dehors de la capitale, le nombre de bâtiments arabes illégaux démolis dans la zone C de Judée-Samarie a également considérablement augmenté sous le nouveau gouvernement, avec 102 structures rasées au cours des 38 derniers jours et 137 squatters expulsés.

Au cours de la période équivalente de l'année dernière, seulement 45 bâtiments ont été rasés, et 38 squatters ont été expulsés. Soixante-neuf démolitions ont eu lieu au cours de cette période en 2021 avec 59 squatters expulsés, contre 30 démolitions avec 46 squatters expulsés en 2020, 44 démolitions avec 37 squatters expulsés en 2019 et 12 démolitions avec 10 squatters expulsés au cours de la période de 38 jours en 2018.

1 commentaire
Ben Gvir
Fait le dos rond ….
et ne perd pas de Vue les objectifs
dee voix que tu apporte au gouvernement
Nataniahou !!!!
Envoyé par Jcl - le Mercredi 8 Février 2023 à 14:27
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 47 minutes