English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Un site Haredi dénonce le projet de loi Kotel : il augmente la polarisation et la haine

Un site Haredi dénonce le projet de loi Kotel : il augmente la polarisation et la haine - © Juif.org

Le plus grand site d'information Haredi (ultra-orthodoxe) d'Israël, Kikar HaShabbat, a publié jeudi un éditorial dénonçant le projet de loi du parti Shass promouvant six mois de prison ou une amende de 10 000 shekels pour les femmes qui portent un châle de prière, s'habillent de façon impudique ou lisent la Torah au Kotel (Mur Occidental).

« Emprisonnement pour vêtements impudiques ; La loi ultra-orthodoxe qui va multiplier la profanation du mur Occidental », titre l'éditorial. « Il est clair que ce projet de loi ne fera qu'augmenter les provocations au Mur Occidental et intensifier la profanation du lieu le plus sacré [pour les Juifs] - tout en augmentant la polarisation de la nation et la haine des communautés religieuses », a déclaré Kikar HaShabbat. « Faites marche arrière maintenant », conclut le titre.

L'éditorial a expliqué que le projet de loi du Shass « ne convient pas au caractère sacré du mur des Lamentations » et « provoque un tollé public et politique - à juste titre ».

Il s'agit d'une opposition dramatique à la direction haredi, ce que font rarement les médias ultra-orthodoxes puisque nombre d'entre eux sont également financés par les différents partis. Kikar HaShabbat est une entreprise indépendante et donc, parfois, ils sont audacieux lorsqu'il s'agit de questions idéologiques.

« Le projet de loi a stupéfié les médias, et [nous a stupéfiés] aussi - mais pas pour les mêmes raisons », a déclaré l'éditorial. « Il y a beaucoup de juifs religieux ou traditionnels, dans le pays et dans la diaspora, pour qui le judaïsme est très important, certains d'entre eux ont même fait leur alyah par aspiration à accomplir la volonté du créateur, tout en laissant une vie confortable et heureuse dans la diaspora... Ces familles veulent que le pays soit juif et préserve à tout prix son identité juive, ce qui est très important pour elles. »

Mais ils ont expliqué que « la plupart des juifs israéliens ultra-orthodoxes ne veulent pas que leur affiliation religieuse personnelle soit la seule affiliation dans le pays ».

« Pendant toutes les années d'existence de l'État, le public ultra-orthodoxe n'a jamais aspiré à gouverner ou à être à la tête de l'État. L'ambition a toujours été de recevoir ce que nous méritons et de vivre nos vies de Torah et de sainteté, tranquillement et modestement. »

« Mais le projet de loi Shass en question est un pas de trop dans l'arrogance que les partis ultra-orthodoxes ont récemment prise. Il ne fait aucun doute que le Kotel est un lieu saint, le plus saint [site pour les Juifs] - et c'est ainsi que nous traitons ça », poursuit l'éditorial.

Ils ont alors demandé : « Est-ce que la loi proposée augmentera la pudeur au Mur Occidental ? Ou plutôt des provocations initiées par diverses organisations de femmes qui s'y rendent chaque Rosh Hodesh [le premier jour d'un mois juif], ce qui augmentera la profanation du lieu saint. »

Elles ont confié que « nous, à Kikar HaShabbat, nous nous abstenons systématiquement depuis plusieurs années de couvrir les provocations mensuelles de ces organisations, pour une raison claire et singulière », ont-elles déclaré à propos de Women of the Wall. « Toute référence à eux les alimente et leur donne un pouvoir illimité dans le monde. »

« Nous sommes doublement intrigués par le parti Shass », a déclaré l'éditorial. « Quelle est son obsession à un moment comme celui-ci, alors que la communauté religieuse est attaquée de partout, [d'offrir un autre projet de loi] ? Pourquoi attiser [les flammes de] la guerre ? »

L'éditorial a déclaré qu'à leur avis, ce projet de loi « augmente la polarisation, la haine et provoque le rejet par la nation d'Israël, dans un lieu qui est sacré pour nous tous ».

Ils ont conclu en déclarant que « c'est exactement le moment pour le parti Shass, dirigé par le député Aryeh Deri, de prendre du recul et de trouver la bonne formulation qui renforcera le caractère sacré du Kotel, et non au détriment de l'unité du Peuple juif. »

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 30 minutes