English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

200 pilotes de la FAI refusent de se présenter pour le service de réserve

200 pilotes de la FAI refusent de se présenter pour le service de réserve - © Juif.org

Environ deux cents pilotes de réserve de l'armée de l'air israélienne refusent de participer au service de réserve, pour protester contre le plan de réforme judiciaire du gouvernement.

Les pilotes protestataires ont informé le commandant de la FAI vendredi qu'ils ne participeraient plus au service de réserve, jusqu'à nouvel ordre.

Le groupe a déclaré avoir rendu sa décision après le discours télévisé du Premier ministre Benjamin Netanyahou jeudi soir, dans lequel il s’est engagé à ce que le gouvernement aille de l’avant avec le plan de refonte judiciaire, alors même qu’il appelait l’opposition à négocier un compromis.

Au cours de son discours, Netanyahou a également promis de s'impliquer directement dans la réforme judiciaire, après l'adoption de la loi sur l'incapacité, limitant la capacité du procureur général à déclarer un Premier ministre inapte à ses fonctions uniquement aux situations dans lesquelles le Premier ministre souffre de troubles physiques ou mentaux.

Les pilotes de réserve ont déclaré qu'ils réévalueraient leur décision dans deux semaines, mais ont ajouté qu'entre-temps, il était clair pour eux que Netanyahou n'arrêterait pas le plan de réforme, ce qui, selon eux, conduirait Israël à devenir une dictature.

En outre, environ 150 officiers de réserve de Tsahal et soldats de la division du renseignement de l'unité 8200 ont signé un engagement de ne pas participer au service de réserve, à compter de dimanche prochain.

8 commentaires
Ils se trompent d'ennemis. Et ils font le jeu de l'ennemi. Leur détestation de Netanyahu rend leur action aussi dangereuse que celle des ennemis d'Israel.
Envoyé par Claude_107 - le Vendredi 24 Mars 2023 à 13:45
Ils ne se trompent pas d'ennemis, mais c'est Netanyahou qui est devenu ennemi d'Israël, en poussant cette réforme pour lui permettre de rester en poste même s'il a commis des actes criminels. Si cela n'était pas le cas, il remettrait tout simplement une telle réforme à plus tard plutôt que d'attaquer ainsi la démocratie.

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut rien voir.

J'ai estimé, appuyé et prié pour que cet homme dirige el pays, jusqu'à ce qu'il désire changer les lois pour justifier des conduites criminelles. Dommage, Israël avait une si bonne réputation.
Envoyé par Guillemette - le Vendredi 24 Mars 2023 à 16:14
Mais que veulent ils
Se plier aux exigences de Lapid
Mauvais perdant anti démocrate
Si Lapid mise sur la tombée de la Knesset
il portera la responsabilité des appels
à l agitation sociale et au désordre civique
Envoyé par Jcl - le Vendredi 24 Mars 2023 à 17:01
En général un pilote ne fait pas de politique,ils sont formés pour leurs missions
c'est vrai que beaucoup d'officiers de toutes les armes deviennent gauchistes,et pensent au bien etre des palos..
peut être est ce une idée de bibi,pour que le hezb et l'iran entre en guerre contre israel.
je pense que si ils osent,ils le payeront tres cher.
Envoyé par Jean Paul_007 - le Vendredi 24 Mars 2023 à 17:39
Terrible ! Une trahison de l'état d'Israel. Lapid aura divisé irrémédiablement la société israélienne.
Envoyé par Claude_107 - le Samedi 25 Mars 2023 à 21:34
Si Netanyahu continue dans son obstination, il est dans une voie sans issue et, j'ai le pressentiment que tout est terminé pour lui; saper la démocratie en Israël, supprimer la démocratie en Israël est une offense impardonnable.

Surtout lorsque le but d'alimenter ce chaos est pour couvrir un crime qu'il aurait commis. Réalisons que cet acharnement à aller de l'avant a une motivation personnelle très profonde; il se déclare lui-même coupable de l'infraction dont il est accusé.
Envoyé par Guillemette - le Samedi 25 Mars 2023 à 23:10
@guillemette
N'hésitez pas à nous faire part des "crimes" commis par Netanyahu. Puis regardez ce qu'il en est ailleurs. Nous sortons du débat sur la Cour.
Envoyé par Claude_107 - le Dimanche 26 Mars 2023 à 11:50
Claude, vous remarquerez mon emploi du conditionnel dans «pour couvrir un crime qu’il aurait commis ».

Vous n’ignorez sans doute pas que Benjamin Netanyahu est accusé de fraude, corruption et abus de confiance, ce n’est un secret pour personne, et ce n’est pas d’hier, c’est depuis 2019.

Si l’administration de la justice va jusqu’au bout, vous apprendriez en même temps que moi s’il est trouvé coupable de corruption ou s’il en est innocenté. Bien sûr, je me réjouirais grandement s’il était innocenté.

Par contre, si sa réforme proposée est acceptée avant un verdict de culpabilité, il pourrait siéger comme PM, même s’il serait trouvé coupable de telles infractions criminelles. Trouvez-vous cela acceptable?

Mon avis (le vôtre peut être différent), comme celui de la majorité en Israël est qu’une réforme qui permettrait à une personne coupable de tels crimes de rester en poste est inadmissible. Également, forcer l’adoption d’une telle réforme contre la volonté du peuple, dans le cas qui nous concerne pourrait-il être considéré comme un conflit d’intérêt, parce celui qui propose la réforme est à l’origine de la proposition?

Si une telle proposition de réforme pourrait attendre après un procès en bonne et due forme, l’apparence de conflit d’intérêt serait moins évident.
Envoyé par Guillemette - le Dimanche 26 Mars 2023 à 22:26
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes