English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Politique Israël

Le camp Macron dans une atmosphère de fin de règne

Leurs détracteurs prennent un malin plaisir à continuer de les surnommer « les Mormons ». Ils étaient la garde rapprochée du candidat Emmanuel Macron en 2017, les artisans de sa victoire surprise. Des soldats dévoués corps et âme à leur chef, qui ont intégré le cabinet élyséen ou des ministères au début du premier quinquennat. Ces dernières années, tous ou presque ont pris le large, essentiellement en rejoignant le secteur privé. Aujourd’hui, ces tenants de l’épopée originelle observent de loin le séisme provoqué par « leur » président avec sa décision de dissoudre l’Assemblée nationale. Et comme de nombreux Français, ils oscillent entre effarement et incompréhension.

« Je ne le reconnais plus, s’alarme l’un de ces fidèles de la première heure. Je peux comprendre la mécanique intellectuelle qui conduit à la dissolution, son sentiment d’être entravé. Mais le faire maintenant, à la veille des Jeux olympiques, ça fout un bordel monstrueux et ça offre une tribune aux extrêmes. » Un autre est encore plus sévère : « Pour moi, la psychologie offre la seule clé de lecture cohérente. Une légère défaite aux législatives de 2022 avait provoqué six mois de déprime. L’énorme claque des européennes produit une décompensation brutale. Et s’il perd de nouveau ces élections, D’ sait ce qui se passera. » Un troisième, sans vouloir s’étendre, ne cache pas avoir reçu nombre de messages paniqués de l’écosystème macroniste : « Les inquiétudes sont multiples, exprimées et largement partagées. »

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 37 minutes