English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Sciences & Technologies Israéliennes

Attaques contre des hôpitaux israéliens alors que le monde combat un nouveau virus informatique

Attaques contre des hôpitaux israéliens alors que le monde combat un nouveau virus informatique - © Juif.org

Israël a empêché des cybercriminels d'attaquer plusieurs hôpitaux du pays mercredi soir, a annoncé jeudi le Bureau National Cybernétique du gouvernement israélien.

Selon le bureau, plusieurs ordinateurs ont été infectés pendant la brèche, mais ils ont été traités immédiatement, et aucun dommage durable n'a été causé à l'infrastructure des hôpitaux.

Les hôpitaux affectés fonctionnaient régulièrement âpres les cyber-attaques.

Les gardiens cybernétiques israéliens qui ont détecté et empêché le piratage de proliférer ont continué à surveiller et traiter l'incident.

Les nouvelles attaques déjouées sont apparues au lendemain d'un nouveau virus informatique qui s'est propagé depuis l'Ukraine pour faire des ravages dans le monde entier, paralysant des milliers d'ordinateurs, perturbant les ports de Mumbai à Los Angeles, et arrêtant même la production dans une usine de chocolat en Australie.

Le virus est censé avoir été repéré en premier mardi, en Ukraine, où il a silencieusement infecté des ordinateurs après que les utilisateurs aient téléchargé un programme de comptabilité fiscale populaire ou visité un site d'information local, ont annoncé des policiers nationaux et des experts internationaux.

Un jour après ses premières apparitions, les entreprises du monde entier luttaient encore avec les retombées, tandis que des experts en cyber sécurité travaillaient à trouver un moyen de contourner la propagation.

L'attaque a perturbé les ordinateurs de la plus grande société pétrolière de Russie, des banques ukrainiennes et des entreprises multinationales avec un virus semblable au ransomware qui a infecté plus de 300 000 ordinateurs le mois dernier.

Les cyber-experts réunis à Tel Aviv pour une conférence annuelle sur la cybersécurité ont également surveillé attentivement la cyber-attaque mondiale qui a traversé le monde mercredi.

Le professeur Isaac Ben Israël, responsable du centre de recherche Cyber Blavatnik à l'Université de Tel Aviv, a déclaré : "si vous demandez quelle est ma spéculation à ce sujet, je suppose que l'attaque principale était une attaque contre l'Ukraine et qu'elle a été masquée par l'attaque ransomware qui a eu lien dans de nombreux autres pays. Et si vous me demandez également à propos de l'attaque que nous avons eu il y a quelques semaines, le "WannaCry", elle n'était qu'une étape pour nous conduire à suspecter d'autres entités, et pas la suspicion naturelle en cas d'attaque contre l'Ukraine, qui est la Russie."

D'autre part, Michael Daniel, président de la Cyber Threat Alliance et ancien coordinateur de la sécurité informatique à la Maison Blanche, a déclaré : "nous allons devoir voir où nous mènent les preuves dans ce cas particulier. Je veux dire, l'Ukraine, vous savez, la Russie est la cible idéale à pointer pour l'Ukraine, mais il existe de nombreuses organisations criminelles dans le monde basées dans de nombreux pays. Et cela pourrait être une organisation criminelle, un hacktiviste, il pourrait s'agir d'un état-nation, donc c'est vraiment trop tôt pour le dire."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 38 minutes