English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Sciences & Technologies Israéliennes

Israël serait responsable d’une cyberattaque contre un port iranien

Israël serait responsable d’une cyberattaque contre un port iranien - © Juif.org

Des responsables américains et étrangers disent qu’une attaque la semaine dernière contre une installation portuaire iranienne semble provenir d’Israël, a rapporté lundi le Washington Post.

L’attaque du 9 mai a visé le trafic maritime au terminal portuaire iranien de Shahid Rajaee. Les ordinateurs qui régulent le flux des navires, des camions et des marchandises se sont tous arrêtés en même temps, créant des embouteillages massifs sur les voies navigables et les routes menant aux installations.

Les responsables iraniens ont reconnu plus tard qu’un pirate étranger inconnu avait brièvement mis les ordinateurs du port hors ligne.

Des responsables du renseignement et de la cybersécurité au courant de l’affaire ont déclaré au Washington Post que l’attaque, qui a mis hors service le trafic autour du port pendant plusieurs jours, a été perpétrée par des agents israéliens, probablement en représailles à une tentative antérieure de l’Iran de pénétrer dans des ordinateurs qui exploitent les systèmes de distribution d’eaux ruraux en Israël.

Un responsable de la sécurité d’un gouvernement étranger qui a surveillé l’incident du 9 mai a qualifié l’attaque de « très précise » et a déclaré que les dommages au port iranien étaient plus graves que ceux décrits dans les comptes officiels iraniens.

« Il y avait un désarroi total », a déclaré le responsable, qui a parlé à la condition que son identité et son appartenance nationale ne soient pas révélées, citant la nature très sensible des renseignements. Un responsable américain ayant accès à des fichiers classifiés a également déclaré que des israéliens seraient à l’origine de l’attaque.

Le Washington Post a montré des photographies satellites représentant des embouteillages de plusieurs kilomètres sur les autoroutes menant au port Shahid Rajaee le 9 mai. Sur une photographie datée du 12 mai, des dizaines de porte-conteneurs chargés peuvent être observés dans une zone d’attente juste au large de la côte.

L’ambassade d’Israël n’a pas répondu aux demandes de commentaires. Tsahal a également refusé de commenter.

L’Iran a nié à plusieurs reprises sa participation à la tentative de piratage ratée du 24 avril sur les réseaux de distribution d’eau israéliens.

L’Iran a déconnecté une grande partie de son infrastructure d’internet après le virus informatique Stuxnet qui a perturbé des milliers de centrifugeuses iraniennes dans des sites nucléaires à la fin des années 2000.

On pense généralement que Stuxnet est une création américaine et israélienne, bien qu’Israël n’ait pas admis être derrière lui. Un rapport de 2012 a déclaré que le président américain de l’époque, Barack Obama, avait ordonné l’attaque du virus Stuxnet contre l’Iran dans le cadre d’une vague de cyber sabotage et d’espionnage contre la dictature islamique.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes