English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

SUR LE NET : La Toile sous le choc après la fusillade du centre gay de Tel-Aviv

Dans cette édition: la blogosphère choquée par la fusillade survenue dans un centre gay de Tel-Aviv en Israël et des témoignages en ligne sur le retour des déplacés qui avaient fui les combats entre l'armée pakistanaise et les Taliban.
37 commentaires
Deux israéliens étendent le drapeau de la communauté gay devant le centre homosexuel à Tel Aviv où un inconnu a ouvert le feu le 1er août 2009, faisant deux morts./B.RATNER/REUTERS
FUSILLADE - Un inconnu a ouvert le feu à l'arme automatique sur un attroupement de jeunes de la communauté de gays et lesbiennes...

Deux personnes ont été tuées et 11 blessées samedi soir par des tirs d'un inconnu devant un centre de la communauté homosexuelle à Tel Aviv. Un jeune homme et une jeune femme ont été tués sur le coup. Trois autres personnes ont été grièvement blessées.

Un inconnu au visage masqué et vêtu de noir a ouvert le feu à l'arme automatique sur un attroupement de jeunes de la communauté de gays et lesbiennes à l'entrée du centre, situé à l'angle des rues Ahad Haam et Nachmani, au coeur de Tel Aviv, avant de prendre la fuite, selon des témoins.

Black out total de la police

Dans la nuit, des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Tel Aviv pour dénoncer cette attaque. Un député d'opposition de gauche, Nitzan Horowitz du parti Meretz, a proclamé que «notre communauté (homosexuelle) ne se laissera pas effrayée, elle affrontera la tête haute et avec fierté tous ceux qui la menacent, à la guerre nous répliquerons par la guerre».

La police de son côté a imposé un black out total sur les détails de l'enquête. «Nous n'en sommes qu'au premier stade de l'enquête, nous poursuivons les recherches et nous ne sommes pas certains du motif de cette attaque, le centre n'ayant pas reçu récemment de menaces», a déclaré le chef de la police de Tel Aviv, le commandant Shahar Ayalon.

Il a cependant décidé la fermeture samedi soir d'un des bars homosexuels voisins en guise de précaution et demandé à tous ces établissements de se montrer particulièrement vigilants.

Motifs homophobes

Le ministre de la Sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch, a estimé pour sa part que l'attentat avait des motifs homophobes et a promis que la police ferait tout pour arrêter le coupable, rapporte la radio militaire. Des représentants de la communauté homosexuelle se sont déclarés convaincus qu'il s'agissait bien d'une attaque homophobe, rappelant que dans le passé des croix gammées avaient été peintes à l'entrée du centre pour stigmatiser les homosexuels.

Si l'enquête confirme la motivation homophobe, il s'agirait de l'agression la plus grave jamais commise en Israël contre des gays et des lesbiennes.

Avec agence
Envoyé par Jacqueline_013 - le Dimanche 2 Août 2009 à 13:16
on n'a pas le droit de tuer ils ont choisi leur vie c leur droit on n'est pas des talibans pour juger les notres de cette facon envoye par jacqueline 1
Envoyé par Jacqueline_004 - le Dimanche 2 Août 2009 à 14:26
rien ne dit que c'est un acte homophopbe, ce genre de règlment de compte est malheureusment courant en Israel avec la mafia russe qui détient pas mal de pubs et clubs en ISrael ---> il y a un grand racisme à l'entrée de ces clubs d'ailleurs si vous êtes mate de peau vous ne rentrez pas et le videur russe vous jette comme un voyou...
Envoyé par Buffalo Soldier - le Dimanche 2 Août 2009 à 14:44
c'est dur de voir ce qui s'est passer mais ils ont le droit de choisir leur vie et personne ne doit les juger surtout en les éliminant comme ca, inadmissible
Envoyé par Marc_043 - le Dimanche 2 Août 2009 à 19:29
j'espere me tromper mais il est fort possible que cette tuerie soit l'oeuvre d'un detraque juif homophobe ; voila ou peut mener l'intolerence et le refus de la difference : combien de fois y a t il eu sur ce site des propos racistes antiarabes ; combien de fois j'ai ete traite de tous les noms parce que j'ai sur le conflit israelo palestinien une approche differente de certains ; il sagit ici de ne pas accepter l'homosexualite et pour tenter de l'eradiquer en israel on va jusqu'au meurtre
Envoyé par Victor_005 - le Dimanche 2 Août 2009 à 20:00
C'est vraiment régretable ce qui s'est passé. Mais je soutiens avec force que l'homosexualité est un péché grave. Ceux qui approuvent les parades gay n'attirent que sur eux la malediction.
Envoyé par Solomane - le Lundi 3 Août 2009 à 10:11

Solomane,
Qu'est ce que ce serai reposant un monde ou chacun sur terre récolterait d'une saison a l'autre se qu'il sème.
On sait bien que ce n'est pas le cas !
je soutiens donc avec force que l'homosexualité n'a pas a être jugé
chacun étant seul responsable de son chemin..
Croire à partir de qui on est. et non pas en maudissant la différence


Envoyé par Sylviane_003 - le Lundi 3 Août 2009 à 10:44
c est abominable de se faire la guerre entre juifs, il y a deja assez avec tous nos innemis, mais il faut etre juste, les homosexuels non pas a trops parader leurs sexualite, surtout a aller provoquer a jerusalem, et aussi arreter ces fous de religieux qui se croient plus pres de dieu que le reste des autres juifs, en un mot
chacun reste chez lui sans provoques et tout ira pour le mieux
Envoyé par Andre_010 - le Lundi 3 Août 2009 à 12:00
Ne faudrait il pas mieux attendre la fin de l'enquête avant d'accuser quique ce soit!! La police, elle même, est incapable, pour le moment, d'affirmer que c'est un crime homophobe.
Envoyé par Claude_006 - le Lundi 3 Août 2009 à 13:59



Toute la classe politique israélienne s'est très vite élevée contre cette violence. « Ce qui s'est passé ne peut être qualifié que d'attaque terroriste », a notamment affirmé le vice-Premier ministre Sylvan Shalom.

Le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu, a ordonné à la police, qui a imposé le black out total sur ce drame, de faire tout son possible « pour retrouver l'assassin et le traduire en justice ». « Nous sommes un Etat de droit, démocratique, nous sommes un pays de tolérance » a-t-il déclaré.

Des milliers de personnes se sont ensuite rassemblées dans le centre de Tel Aviv pour dénoncer l'attaque. Nitzan Horowitz, député du parti Meretz (opposition de gauche) réagissait :

« Notre communauté ne se laissera pas effrayer, elle affrontera la tête haute et avec fierté tous ceux qui la menacent, à la guerre nous répliquerons par la guerre. »


Pour le ministre de la Sécurité intérieure, un attentat motivé par l'homophobie

Si les enquêteurs affirment pour l'instant ne pas pouvoir déterminer précisément les motifs de cette attaque, le ministre de la Sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch, a estimé que l'attentat avait des motifs homophobes.

Des représentants de la communauté homosexuelle ont affirmé partager ce point de vue, rappelant que dans le passé des croix gammées avaient été peintes à l'entrée du centre pour stigmatiser les habitués du local.

rue89
Envoyé par Jacqueline_013 - le Lundi 3 Août 2009 à 14:18
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 2 minutes