English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Grand Rabbin Metzger : "pas le droit d'imposer des places séparées"

Grand Rabbin Metzger : "pas le droit d'imposer des places séparées" - © Juif.org

Le grand Rabbin d'Israël, Yona Metzger, a affirmé que personne ne peut forcer à ce que hommes et femmes aient des places séparées dans les transports publics, en dépit de l'inconfort que cela cause aux hommes religieux 'haredim (orthodoxes).

Ses commentaires viennent deux jours après qu'une femme d'Ashdod a refusé d'accéder aux demandes d'un passager masculin voulant qu'elle aille s'asseoir dans une section distincte. L'homme a protesté devant le refus de la femme en se tenant debout devant la porte, empêchant le bus de continuer son voyage.

Suite à une attente de 30 minutes qui a irrité de nombreux passagers, le chauffeur de bus a appelé la police, qui a calmement emmené l'homme.

Les commentaires du Rabbin Metzger sur une station de radio israélienne mettent en perspective l'attitude de la majorité de la communauté religieuse d'Israël, y compris des juifs 'haredim.

Les principaux medias et politiciens laïcs, allant des juifs en Israël aux non juifs à l'étranger comme la secrétaire d'état américaine Hillary Clinton, ont lourdement critiqué Israël sur quelques faits isolés, mais faisant manifestement beaucoup (trop) de bruit, allant jusqu'à faire déclaré à Clinton, ignorante ou profondément anti-israélienne, qu'Israël devenait comme l'Iran.

Certaines communautés religieuses orthodoxes demandent des places séparées dans les transports en commun en raison des lois de modestie et de puretés juive.

"Tant que quelqu'un paye son ticket de bus, il n'y a aucun moyen que nous puissions imposer quoi que ce soit à l'acheteur, même si la situation est inconfortable pour les hommes," a déclaré le Rabbin Metzger. "C'est le droit du passager de s'asseoir où il veut, et il nous est interdit d'agir contre cela," a-t-il ajouté.

Le grand Rabbin a suggéré qu'une solution serait d'établir une ligne de bus pour le public religieux 'haredi qui desservirait les communautés où il y a une demande pour des places séparées.

20 commentaires
Les religieux israeliens feraient mieux d mettre un zeste de liberalisme dans leurs comportements ils finiront par se marginaliser un peux plus de la societé civile et finirons par se retrouvés isolés
Leur métier est la priere q ils prient et cessent de se meler de la societe civile ou alors ils reagissent comme les salafistes et les islamistes ils adoptent les memes strategies de proximité a l encontre de ceux dans le besoin et finissent par les assujetir
israel n a pas besoin de cela d autant qu il traine comme un boulet une horde d assistés qui s imaginent que sous pretexte de prier les assister est un du leurs enfant ne sont pas scolarisés ils refusent de servir l armée etc......BLAK IS BLACK
Envoyé par Jcl - le Dimanche 18 Décembre 2011 à 20:03
Je suis juive et traditionnaliste, la démarche de cet homme est effarante, les femmes sont elles des pestiférées pour certains religieux ?
Les Juifs seraient entrain de régresser, nous sommes en fin 2011 et bientôt 2012, est-ce que dans la Torah, il est écrit qu'une femme ne doit pas côtoyer un homme dans un bus ou autre moyen de locomotion ?
Si j'avais été à la place de cette femme, j'aurai réagi de la même manière et j'ai pourtant 70 ans...
C'est la première fois que j'envoie un commentaire mais là, je suis vraiment outrée.
Cordial Shalom et HAG SAMEAH HANNOUCCAH.
Envoyé par Lucie_004 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 04:39
Au lieu de s'occuper de la place et/ou de la promiscuité des hommes et des femmes juifs/juives, ils feraient mieux de s'occuper de la "présence" de terroristes à leur porte, et faire en sorte de les faire déguerpir en prenant les armes, par exemple. Ca serait + constructif.

Et bien d'accord avec le commentaire de Lucie-004

AM ISRAEL HAY Choqué En colère ! Embarrassé Tire la langue Star Triste
Envoyé par Viviane_005 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 07:02
Qu'est-ce que cherchent ces " ultra-orthodoxes " ? - Veulent-ils, en faisant de Mme Tanya Rosenblit une nouvelle Rosa Parks, donner à entendre que, comme voudrait le faire croire " Tricky Hillary " , Israël est un pays d'apartheid où les femmes sont ségrégées dans la vie publique ?

D'ailleurs, je me pose aussi une question - qui semblera peut-être mineure, mais que je pose néanmoins - : pourquoi, dans les bus à ségrégation, l'espace réservé aux femmes est-il A L'ARRIERE du bus ? - On me dira peut-être que, de cette manière, les hommes ne risquent pas d'apercevoir ( horresco referens ! ) l' " arrière " d'une femme ? ... - J'ai l'esprit mal tourné, n'est-ce pas ? - Mais peut-être moins "tartuffe " que ces " ultras " , néanmoins.
Envoyé par Edmond_002 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 07:34
IL ME SEMBLE QUE DE NOMBREUX JUIFS OUBLIENT LE COMPORTEMENT SCANDALEUX DE HILARY CLINTON AVEC SUAH ARAFAT LA FEMME DE YASSER ARAFAT. SUAH ARAFAT AVAIT AFFIRME QUE PLUS DE 80 % DE L'EAU DE L'AUTORITE PALESTINIENNE EST EMPOISONNEE PAR TSAHAL POUR TUER LES ARABES DE GAZA. AU LIEU D'INFIRMER CETTE ACCUSATION QUI DATE DU MOYEN AGE QUAND LES JUIFS ETAIENT ASSASSINES POUR AVOIR EMPOISONNE LES PUITS, CLINTON A EMBRASSE SUHA ARAfat sur les deux joues.
ENFIN LA PREMIERE DAME DE FRANCE MADAME SARKOZY EST PLUS COURAGEUSE QUE HILARY CLINTON CAR ELLE A ATTAQUE L'IRAN ET SES PRATIQUES BARBAES. MADAME SARKOZY A OBTENU L'ANNULATION DE LA CONDAMNATION A MORT PAR LAPIDATION D'UNE FEMME IRANIENNE. ATTAQUER ISRAEL C'EST FACILE TOUT LE MONDE LE FAIT. LES NAZIS AUSSI ATTAQUERENT JADIS LES JUIFS RELIGIEUX.
Envoyé par David Yshai - le Lundi 19 Décembre 2011 à 08:50
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Johanan - le Lundi 19 Décembre 2011 à 09:39
Edmond Shalom Haver,

Sais-tu pourquoi d'abord les hommes et les femmes religieuses doivent êtres séparer entres eux, non!!!! c'est tout simplement et celà est valable pour les autres commentateurs(es) de ce site est la réponse est: Une femme qui à ses règles, est impure selon la "HALACHA" et donc lelle ne doit pas côtoyer un homme religieux, parcequ'elle est " NIDA" (impure) , et comme ont ne peu pas le savoir, nous les hommes ci cette femme à en ce môment même ses règles, donc dans le doute, on s'éloigne de cette dame et surtout, même pas lui serrer la main. Tel est la " HALACHA" ceci est pour les laïcs quelque chose d'anormale ou de ségréguation entre femme et homme est donc c'est un très mauvais raisonnement pour ces femmes qui se sentent outrées, si elles sont vraiment JUIVES, elles doivent comprendre que vivre en ISRAËL, C'EST AUSSI VIVRE DANS NOTRE PAYS, ou la rligion et l'étât ne font qu'un, est donc la religion d'ETAT EST LA LOI JUDAÏQUE QUI PRIME. A vous mesdammes offusquées de vous alignées selon la prescription de NOTRE BELLE " TORAH".
La seule solution valable en ce cas là, c'est tout simplement mettre à disposition des bus spéciaux pour ces HAREDIMES (religieux).
Envoyé par Simon_011 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 09:48
l la thora, ne tolere aucune discrimination particulierement envers les femmes
Les Femmes et La Torah
« Voici ce que tu diras à la Maison de Yaakov, et ce que tu exposeras aux Béné-Israël. »

(Exode 19 – 3)

Selon le Midrash, le terme de « Maison de Yaakov » se réfère aux femmes, tandis que celui de « Béné-Israël » aux hommes. Ainsi, D-ieu demanda à Moché d’annoncer d’abord aux femmes le Don de la Torah.

Pourquoi les femmes ont-elles eu le privilège d’être informées en premier ?

Par ailleurs, nos sages nous apprennent que Moché transmit d’abord les principes généraux de la Torah aux femmes Juives, puis il enseigna les détails de la Loi aux hommes.

En fait, c’est bien dans cet ordre que fut donnée la Torah : les principes précédèrent les détails.

D’après le Talmud, le peuple Juif entendit les deux premiers commandements directement de D-ieu – « Je suis l’E-ternel Ton D-ieu » et « Tu n’auras pas d’autres Dieux » - puis ils entendirent la suite des Dix Commandements de la bouche de Moché.

Aussi, D-ieu donna dans un premier temps les Dix Commandements – les principes fondamentaux – puis Il donna le reste des 613 Mitsvoth.

Moché se conduisit de la sorte avec le peuple Juif : Il enseigna d’abord aux femmes les principes généraux, puis il s’adressa aux hommes pour entrer dans les détails.

Pour quelles raisons les principes fondamentaux furent-ils transmis aux femmes ?

L’amour, la crainte et la foi en Hachem sont les principes fondamentaux du Judaïsme, ainsi qu’il est dit : « Il nous prescrivit d’exécuter toutes ces lois, de le révérer… » En d’autres termes : la totalité de la Torah et des Mitsvoth est un corollaire de la foi que l’on a en Hachem.

Ces sentiments sont les fondements du Judaïsme. Or, les femmes se distinguent justement par ces qualités ; elles manifestent leur foi et l’expriment plus ouvertement que les hommes. Les femmes Juives observent les Mitsvoth avec une foi intègre et par pur amour et respect pour la Parole Divine.

Ceci est donc la raison pour laquelle les femmes Juives méritèrent de recevoir les principes généraux et les idées fondamentales de la Torah avant les hommes.

Nos sages nous ont indiqué que c’est par le mérite des femmes justes que le peuple Juif fut libéré d’Egypte et qu’il reçut la Torah. Il en est ainsi à notre époque : c’est par le mérite des femmes vertueuses de notre génération que nous sortirons du présent exil, et que serons dignes d’étudier, bientôt, la Torah directement de la bouche de Machia’h.

Likouté Si’hoth Vol XXXI

Envoyé par Roland_017 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 11:41
A Roland,j'approuve votre commentaire bien sense! Au contraire des autres ignorant la veritable famille juive avec une 'mama juive',sachez que la femme est tres respectee si la famille se conduit d'apres la Thorah et qu'elle est meme le pilier feminin de toute famille! C'est pourquoi tout enfant est automatiquement juif par sa mere juive!Pour la separation dans le bus,c'est plutot un probleme marginal qui meriterait d'etre resolu s'il a trop de monde dans le bus!
Envoyé par Noemie Caroline - le Lundi 19 Décembre 2011 à 11:54
Les milieux dits orthodoxes désirent instaurer une séparation entre hommes et femmes dans les bus qu’ils empruntent et dans le domaine public des quartiers dans lesquels ils vivent. Ne serait-ce pas logique de leur accorder cette mesure compte-tenu du mode de vie qu’ils observent ?

Rav Haïm Amsellem – Fondateur du mouvement Am Shalem
Il y a plusieurs façons d’expliquer le renforcement de l’extrémisme dans la société orthodoxe. L’une des plus fondamentales repose sur la volonté de fortifier les murailles face aux agissements du monde laïc. Lorsque le public orthodoxe regarde ce qui se passe dehors et voit la libération des mœurs dans les rues, il est choqué et ressent le besoin de dresser des barrières encore plus hautes, pour se protéger.
Une partie de la population orthodoxe préférera se radicaliser et ajouter encore davantage de ‘houmrot, pour ne pas être exposée au monde extérieur. Cette façon de réagir est aussi dangereuse que de fermer les yeux face à un train qui se rapproche : que l’on garde les yeux ouverts ou fermés, le train finira par nous heurter.
Le public orthodoxe ne peut pas se protéger à 100% contre la société qui l’entoure. Il n’existe pas de territoire sans danger. Tout orthodoxe, jeune ou moins jeune, est amené à se confronter un jour ou l’autre à des phénomènes étrangers au monde spirituel dans lequel il évolue. Et ce jour-là, les conséquences seront d’autant plus graves que l’on aura trop voulu se protéger.
C’est seulement en disant les choses de façon claire et déterminée que l’on amènera le changement : un mouvement de la population orthodoxe qui dirait « cela suffit » ! et qui montrerait que l’on peut vivre autrement. Nous pouvons supporter les différences et vivre normalement, ensemble, en peuple uni.
Envoyé par Roland_017 - le Lundi 19 Décembre 2011 à 11:54
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 23 minutes