English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Ancien otage en Syrie, le journaliste Pierre Torres considère «avoir commis une erreur en collaborant» avec l'antiterrorisme français

Ancien otage en Syrie, le journaliste Pierre Torres considère «avoir commis une erreur en collaborant» avec l'antiterrorisme français - © Slate .fr
Alors que le projet de loi censé combattre le terrorisme s'apprête à être voté d'ici le 18 septembre, l'ancien otage en Syrie Pierre Torres livre un témoignage percutant dans Le Monde. Le journaliste y affirme sans détour «avoir commis une erreur en collaborant avec le service de police politique qu'est l'antiterrorisme». Et d'ajouter: «Cela va à l'opposé des positions et des combats que représente mon engagement de journaliste. Je m'en excuse auprès des familles de ceux que cette négligence a mis en danger.» Un constat qui fait suite à son expérience, en tant qu'ancien otage, des méthodes du renseignement et de l'antiterrorisme français. Il raconte ainsi comment il a été entendu, en juin 2014, par des agents de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) qui pensaient que Mehdi Nemmouche, accusé d'avoir tué quatre personnes au musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier, «était peut-être l'un de [leurs] geôliers en Syrie». Et comment sa déposition, comme celle de ses compagnons, a fuité trois mois plus tard dans la presse. Le Monde annonçait ainsi le 6 septembre: «Mehdi Nemmouche, geôlier d'otages occidentaux en Syrie». Une fuite qui intervient alors même que la procureure à la tête du parquet antiterroriste, Camille Hennetier, avait garanti aux anciens détenus une entière discrétion, se remémore Pierre Torres, «tant qu'un danger pèsera sur les otages occidentaux». Pour le journaliste, ça ne fait pas de ...
2 commentaires
Si l'on comprend quelque chose aux propos très alambiqués de M. Pierre Torres , il n'y aurait donc pas lieu d'avoir peur de ces djihadistes ? ??? ...
Envoyé par Edmond_002 - le Mercredi 17 Septembre 2014 à 18:17
En tout cas avec Bachar il n'avait pas tous ses crimes horribles, que s'étale par tout avec des fous furieux, des criminel terroristes qu'arrivent de tout part. Au lieu de critiquer et achever Israël, qui n'est pour rien a toute se folie qu'embrasse le Proche-Orient, et que s'exporte un peu par tout. Am Israël Hay !
Envoyé par Julia - le Mercredi 17 Septembre 2014 à 20:19
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 20 minutes