English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Incendie à Jérusalem : négligence ou terrorisme ?

Incendie à Jérusalem : négligence ou terrorisme ? - © Juif.org

Malgré le changement de "vent", les pompiers n'ont toujours pas maîtrisé l'incendie aux portes de Jérusalem. Les responsables ont dit que le danger immédiat pour la ville proche d'Even Sapir, où l'incendie a éclaté, a diminué.

Cela inclut l'hôpital Hadassah Ein Kerem, a dit Udi Gal, un porte-parole du service des pompiers de Jérusalem. "Il n'y a pas de danger immédiat maintenant contre l'hôpital, mais nous gardons un œil attentif sur la situation." Au moins 50 équipes de pompiers luttent contre l'incendie en question.

Les enquêteurs sont déterminés à découvrir la cause de l'incendie, un responsable déclarant que "toutes les possibilités sont prises en considération". Dans un incendie majeur en juin dans le Goush Etzion, les enquêteurs ont déterminé que des criminels arabes avaient mis le feu dans le cadre de "l'intifada du feu".

Les sources du service des pompiers ont dit qu'elles "suspectaient fortement" que l'incendie d'aujourd'hui était criminel. Parlant a la dixième chaîne de télévision, une source a déclaré que le fait que l'incendie ait éclaté à Even Sapir, une zone industrielle dans laquelle se trouvent plusieurs entrepôts de bois, "n'était peut-être pas une coïncidence."

Au moins trois pompiers ont jusqu'ici été blessés, victimes d'inhalation de fumée. Une maison à Even Sapir a pris feu, et le reste de la ville a été évacué. Les secours se préparent à évacuer d'autres communautés de la région. Parmi les structures détruites dans l'incendie se trouve un vieil entrepôt avec des toits en amiante. Une combinaison des fumées chargées d'amiante et des fumées d'incendie a provoqué une chute brutale de la qualité de l'air dans et autour de Jérusalem, ajouté à la température qui dépasse aujourd'hui les 40 degrés, même à Jérusalem. Les responsables exhortent les personnes âgées et malades à se mettre à l'abri.

Une bonne nouvelle aujourd'hui toutefois : un autre incendie qui avait éclaté au nord de Jérusalem a été maîtrisé. Les soldats de la base d'Ofer qui avaient été évacués sont retournés à leurs postes.

Les incendies sont fréquents en été en Israël, alors que la chaleur et la sècheresse du désert peuvent facilement attiser les flammes de feux de camp mourants.

Cependant, les terroristes arabes ont également utilisés le temps comme une occasion de commettre des incendies criminels dans plusieurs endroits d'Israël, et une vague d'importants incendies de foret l'année dernière a été attribué, au moins en partie, à des actes terroristes.

L'incendie du Carmel en 2010, près de Haïfa, considéré comme l'un des pires incendies d'Israël et qui a tué 44 personnes, était soupçonné par la police être l'œuvre de jeunes arabes du village druze de Usafia. Néanmoins, les poursuites criminelles contre eux ont été fermées en 2011 pour "preuves insuffisantes".

Suite à l'incendie du mois de juin provoqué par des pyromanes arabes, le président du conseil régional du Goush Etzion, Davidi Perl, avait déclaré que "la situation actuelle ne peut pas continuer. Un incendie est un attentat terroriste à tout point de vue."

"Il n'y a pas besoin d'attendre que les terroristes réussissent à brûler une communauté pour comprendre que c'est une attaque," a souligné Perl. "L'incendie criminel dans la foret adjacente aux communautés est un danger pour la vie, et il doit y avoir un terme à ces attaques maintenant."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 33 minutes