English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Comment le rap français évoque le conflit Israël-Palestine

Comment le rap français évoque le conflit Israël-Palestine - © Slate .fr
«Qui peut prétendre faire du rap sans prendre position'» La majorité des rappeurs français n'ont bien évidemment pas attendu cette formule d'Ärsenik en 1998 pour ancrer leur plume dans les réalités quotidiennes, mais elle définit assez bien l'engagement des MC's hexagonaux, toujours prompts à prendre le mic en faveur des minorités sociales ou par réaction aux discriminations, au racisme et aux différents conflits internationaux. Parmi ces derniers, l'opposition entre palestiniens et israéliens trouve un écho unique au sein du rap français. Il y a bien sûr Sniper, dont le single «Jeteur de Pierre» en 2005 a mis en lumière ce conflit persistant, marqué par une violation permanente du droit international. Il y a aussi IAM, qui a fait une référence aux pratiques du gouvernement israélien sur «J'aurais Pu Croire», Kalash, qui milite pour une «Palestine libre, laïque comme horizon» sur «Guerriers Sans Armes», ou encore Z.E.P., dont le titre «Palestine» se veut «du côté de l'opprimé, du côté du tiers-monde et des peuples martyrisés». Mais il y a surtout tous ces rappeurs qui, en plus d'y faire plus ou moins régulièrement allusion dans leur texte, prennent ouvertement position. Ainsi de Rohff appelant ses fans sur Facebook à réaliser des dons aux victimes de la bande de Gaza, de Mokless (Scred Connexion) cherchant à recruter une centaine de rappeurs pour soutenir la Palestine, de Brav publiant un livre-photo retra ... Lire la suite
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 16 minutes