English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Rapport : Israël en retard sur l'OCDE dans l'éducation

Rapport : Israël en retard sur l'OCDE dans l'éducation - © Juif.org

L'investissement d'Israël dans l'éducation reste nettement inferieur à la moyenne de l'OCDE, malgré des améliorations dans plusieurs domaines, selon un rapport annuel récemment publié par l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE).

Le rapport "Education en un coup d'œil" compare les systèmes d'éducation des états membres et révèle, entre autres, une grande disparité dans le salaire annuel reçu par les enseignants expérimentés de l'enseignement primaire et secondaire.

En 2015, les salaires des enseignants israéliens travaillant a temps plein, avec 15 ans d'expérience et de formation dans l'enseignement primaire s'élevaient à 29 718 dollars par an, ce qui est loin de la moyenne annuelle de 42 864 dollars de l'OCDE.

De même, dans les écoles secondaires inferieures, les enseignants israéliens génèrent un revenu annuel brut de 32 509 dollars, comparativement à 44 623 dollars dans d'autres pays développés, alors que dans les écoles secondaires supérieures les enseignants israéliens terminent l'année avec 37 036 dollars, contre 46 631 dollars par an pour la moyenne des pays de l'OCDE.

Au cours des années, une amélioration marquée a été vue dans les salaires des enseignants israéliens grâce aux reformes "Ofek Hadash" et "Oz Latmura".

L'augmentation se reflète dans le rapport de l'OCDE, et Israël occupe le deuxième rang dans l'amélioration des salaires pour les enseignants de la maternelle et du primaire, le premier pour ceux du secondaire inferieur et le quatrième pour le secondaire supérieur.

Selon le rapport, en ce qui concerne les dépenses nationales en matière d'éducation, les chiffres sont plutôt sombres, montrant que l'investissement annuel moyen par étudiant en Israël est inferieur à la moyenne de l'OCDE : 7 800 dollars, comparativement à 10 800 dollars.

Malgré les lacunes en matière d'investissement financier, les nouvelles statistiques révèlent que les dépenses annuelles israéliennes par élève ont augmenté de 15% entre 2010 et 2014.

Le rapport met également en évidence le surpeuplement des classes, concluant qu'Israël possède certaines des classes les plus peuplées de l'OCDE.

Par exemple, les écoles d'enseignement primaire en Israël ont des classes de 27% plus fréquentées par rapport aux pays de l'OCDE, avec 26,8 enfants par classe, contre 21,1 pour l'OCDE. Plus tard, quand les classes israéliennes ont 28 élèves, celles de l'OCDE n'en comptent que 23,3.

Le ministère de l'éducation affirme que cette statistique est trompeuse, puisqu'elle correspond à un an avant qu'une nouvelle reforme réduisant le nombre d'étudiants par classe entre en vigueur. Selon la reforme, le nombre d'étudiants par classe ne dépassera plus 34.

Le rapport de l'OCDE indique que les heures d'éducation obligatoires pour les étudiants de primaire israéliens sont supérieures de 25% par rapport à la moyenne des autres pays. Dans l'ensemble, la marge équivaut à environ cinq heures supplémentaires par semaine en moyenne par élève, pendant toute leur scolarité primaire. Cependant, en dépit de plus d'heures d'enseignement en Israël, les réalisations des étudiants israéliens dans les tests internationaux restent inferieurs à la moyenne de l'OCDE.

Le rapport a également étudié en détail l'enseignement supérieur, montrant que le pourcentage de personnes détenant des diplômes d'enseignement supérieur en Israël s'établit à 49,9%, ce qui est beaucoup plus élevé que la moyenne de l'OCDE qui s'établit à 35,5%. En outre, 87% de la population d'Israël a terminé ses études secondaires, comparativement à 78% pour l'OCDE.

"Il souligne des améliorations dans de nombreux indices, en particulier les salaires des enseignants," a déclaré le directeur général du ministère de l'éducation, Shmouel Abouav, en réponse au rapport. "La qualité de l'éducation commence par la qualité de l'enseignement et une utilisation judicieuse des ressources nous permet d'améliorer la qualité de l'enseignement en Israël."

"Le rapport montre que nos étudiants reçoivent plus d'heures de cours, et les enseignants sont récompensés davantage pour leur investissement," a-t-il ajouté. "Nous avons l'intention de continuer à renforcer les salaires des enseignants, aux anciens comme aux nouveaux, parce qu'au bout du compte, ils sont l'épine dorsale de l'ensemble du système éducatif."

3 commentaires
Il ne faut surtout pas qu'Israël ne fasse pas un effort considérable sur l'instruction
de ses enfants en assurant déjà le niveau des maîtres et des professeurs en les
rémunérant à leur valeur.
Ce pays doit arrêter de vivre sur l'acquit des juifs venus du monde entier et qui
apportent au pays cette richesse intellectuelle d'ingénieurs, de professeurs; de
chercheurs qui font actuellement la force de l'état juif.
En plus, si ceux qui ont fait leur Alyah se trouvent mal rémunérés rien ne les
empêchent d'aller aux USA qui leur ouvre grandes les portes ou au Canada
comme le font aussi des français actuellement.
L'éducation de la jeunesse israélienne doit être une priorité au même titre que
l'armée .
Envoyé par Yvan_001 - le Mercredi 13 Septembre 2017 à 11:36
Que tous ceux qui ont fait l Alya et qui ne se plaisent pas et ralent
Rentrez en France
Ne restéz pas ici ...allez vivre avec les arabo-Francais
C est mieux ...pour vous ?!!
Ici on a besoin de population Juive heureuse de vivre en pays juif en prise avec le judaisme
P s de râleurs ni de ceux qui passent leur temps à comparer avec des appréciations négatives
Envoyé par Jcl - le Mercredi 13 Septembre 2017 à 14:37
L'etat d'Israel depense enormement pour l'education ...il doive donner moins aux Arabes et organiser plus d'oulpan pour les olim.
Envoyé par Esther_057 - le Mercredi 13 Septembre 2017 à 15:29
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 13 minutes