English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Le nombre de décès dans Tsahal à son niveaux le plus bas historiquement

Le nombre de décès dans Tsahal à son niveaux le plus bas historiquement - © Juif.org

Le nombre de décès dans l’armée israélienne est tombé à son niveau le plus bas jamais enregistré, a annoncé mercredi matin la division des effectifs de l’armée, avec 27 décès enregistrés au cours de l’année précédente (2019).

Le nombre de décès parmi les membres actifs du service l’année dernière marque une baisse significative par rapport aux années précédentes, avec 47 décès enregistrés en 2018 et 55 décès en 2017.

Sur les 27 militaires israéliens décédés l’année dernière, deux ont été déclarés morts suite à des actes terroristes ou militaires. Un seul a cependant été tué en 2019 : Gal Keidan, 19 ans, tué lors d’une attaque terroriste à l’arme blanche à Ariel en mars dernier.

Le deuxième décès au combat enregistré en 2019 est celui de Zacharie Baumel, un soldat de Tsahal d’origine américaine qui aurait été tué en juin 1982 lors de la bataille de Sultan Yacoub au Liban, mais dont la mort n’a été confirmée officiellement que quand ses restes sont retournés en Israël en avril 2019.

Outre Gal Keidan, un candidat à l’enrôlement dans Tsahal, Dvir Sorek, a également été assassiné en 2019, tué lors d’un attentat dans le Goush Etzion.

Douze des décès enregistrés en 2019 dans Tsahal étaient des suicides, dont un soldat isolé (vivant seul en Israël).

Les autres décès sont dus à des accidents de la circulation.

La direction de la main-d’œuvre de Tsahal a également noté que le nombre de soldats gravement blessés en 2019 était le plus faible depuis plus d’une décennie avec 55 militaires ayant subis des blessures graves.

 

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 1 minute