English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Pessah pourrait entrainer une augmentation des cas de coronavirus

Pessah pourrait entrainer une augmentation des cas de coronavirus - © Juif.org

Le directeur général du ministère de la santé, Moshe Bar Siman Tov, s’est dit préoccupé par le fait que l’épidémie de coronavirus puisse s’aggraver pendant les vacances de Pessah.

« Il y a une forte augmentation du nombre de cas », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. « Aujourd’hui, nous payons le prix des évènements de Pourim, et nous craignons que Pessah apporte des évènements plus importants. »

« Nous suivons l’évolution de la situation en Israël et dans le monde. Nous constatons qu’en Israël, les chiffres continuent d’augmenter, mais l’image que nous examinons est la situation des patients gravement malades, inconscients et sous respirateurs, et ceux qui sont morts. Hier, nous avons vu une très forte augmentation en une seule journée, qui a ralenti aujourd’hui. On ne peut toujours pas dire que la tendance a changée. »

« Aujourd’hui et demain nous publierons de nouvelles lignes directrices. Il se pourrait que nous bloquions certaines villes, avec le soutien du ministre de la santé. Nous sommes très préoccupés par les zones à forte densité de population. Les outils d’information et de sensibilisation sont plus important que tous les outils d’application, à nos yeux. »

Cependant, Bar Siman Tov a déclaré qu’il ne voyait pas les directives se détendre avant Pessah.

« Nous sommes très préoccupés par le fait que si les gens augmentent leurs interactions avant les vacances de Pessah, le nombre de personnes infectées sera élevé. Nous appelons le public à respecter les directives. Nous continuons d’augmenter le taux de tests, et ainsi de suite. Jusqu’à présent, nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés, » a-t-il déclaré.

« Il est trop tôt pour parler d’optimisme à ce stade. Nous sommes inquiets et nous suivons ce qui se passe ici, en Cisjordanie et à Gaza. Le facteur décisif est le nombre de patients gravement malades. Nous espérons qu’après Pessah, nous pourrons assouplir les consignes. »

Le professeur Siegal Sadetzki, chef des services de santé publique, a déclaré : « il y aura une stratégie concrète pour nous sortir de cette crise. Nous attendons de voir quelles populations seront infectées, et notre stratégie sera conforme aux faits sur le terrain. Nous allons créer des tests de laboratoire spéciaux dans les maisons de retraite pour empêcher la propagation du virus, et nous devons célébrer le seder de Pessah seulement avec les membres de nos ménages. »

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 53 minutes