English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Coronavirus : la relance des trains israéliens pourrait être retardée

Coronavirus : la relance des trains israéliens pourrait être retardée - © Juif.org

La relance des trains israéliens, prévue pour la semaine prochaine, semble encore être retardée alors que les responsables de la santé mettent en garde contre la réouverture du trafic ferroviaire au milieu d’un autre pic de cas de coronavirus dans le pays.

La commission des finances de la Knesset a tenu mardi une discussion animée sur l’opportunité de reporter la réouverture du trafic ferroviaire fixée au 17 juin après que des inquiétudes ont émergée, cela pourrait augmenter le nombre d’infections au COVID-19.

« Nous discuterons de la question jeudi avec le CSN (conseil de sécurité nationale) si le trafic ferroviaire va vraiment rouvrir », a déclaré un responsable du ministère de la santé lors de la réunion. « Nous voulons protéger la santé publique, si les cas continuent d’augmenter – nous perdrons plus que ce que nous avons gagné. »

Dans le cadre de la stratégie de sortie du système de transport de la crise, le trafic ferroviaire devait initialement revenir le 17 mai. La date a ensuite été repoussée au 1er juin, mais le ministre de la santé Yuli Edelstein et la ministre des transports Miri Regev ont ensuite déplacé la relance au 8 juin. Maintenant, il semble que le taux de contagion alarmant puisse entrainer un autre retard.

Les israéliens qui utilisent les services ferroviaires pour se rendre au travail sont furieux par l’annonce d’un autre report possible. « Des milliers de personnes qui dépendent des transports publics se sont vu refuser la liberté de circulation en raison d’excuses inventées », a déclaré un habitant de Haïfa, dans le nord du pays.

« Ils ont ouvert les plages, les restaurants et même les salles de fêtes, tandis que les gens s’entassent les uns sur les autres dans les bus. Ensuite, ils parlent de reporter les trains à cause de la santé publique ? »

Un responsable du CSN a également soulevé la questions des enquêtes épidémiologiques sur les travailleurs étrangers infectés par le COVID-19, affirmant que les organes chargés de surveiller et de traiter toute épidémie potentielle parmi les travailleurs étrangers manquent cruellement de personnel.

« Nous n’avons pas assez de main d’œuvre pour traiter le problème comme avec les autres populations », a déclaré le responsable. « Nous n’avons qu’une ou deux personnes en charge à Tel Aviv. C’est une donnée démographique que nous devons aborder au niveau national concernant le coronavirus, nous aurons donc la possibilité de tester rapidement et de mener des enquêtes épidémiologiques et de recevoir des patients hors de la zone surpeuplée. »

 

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 10 minutes