English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

COVID d’Ouman : 152 passagers infectés identifiés et en garde à vue

COVID d’Ouman : 152 passagers infectés identifiés et en garde à vue - © Juif.org

Des mesures sévères, y compris des poursuites pénales complètes, pourraient être prises contre les personnes qui rentrent dans le pays depuis Ouman avec un faux certificat de test coronavirus, a déclaré le premier ministre Naftali Bennett tard jeudi soir après des informations selon lesquelles des dizaines de personnes positives au virus sont entrées en Israël depuis l’Ukraine.

En effet, vendredi, 117 personnes rentrées d’Ouman ont été convoquées pour interrogatoire, a indiqué la police.

« Le gouvernement israélien prend au sérieux l’entrée de personnes en Israël avec de faux documents qui pourraient délibérément propager la maladie », a déclaré le premier ministre dans un communiqué. « Cela constitue un acte irresponsable portant atteinte à la paix publique et nous continuerons à prendre des mesures sévères contre les contrevenants à la loi. »

Selon l’autorité de la population et de l’immigration, quelque 152 voyageurs de retour ont déjà été testées positifs pour le virus à leur entrée et ont été transférées en garde à vue.

Le coronavirus semble s’être propagé rapidement parmi les 25 000 israéliens qui se sont rendus à Ouman pour Rosh Hashana pour célébrer la fête sur la tombe du fondateur du groupe hassidique Breslev. Quelque 14,3% des 2 000 pèlerins de retour d’Ouman qui ont été dépistés par le Magen David Adom ont été testés positifs pour COVID-19, a déclaré le MDA.

Des vidéos sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de hassidim attendant leur test COVID dans des files bondées, sans qu’aucun ne porte de masque.

Une rumeur a circulé selon laquelle les tests MDA se révélaient positifs à un taux normalement élevé et certains ont également mis en doute la fiabilité des tests après avoir reçu des résultats différents dans différentes stations de test, ajoutant à la confusion générale.

L’autorité de la population a déclaré jeudi que ceux qui avaient été testés positifs pour le coronavirus avaient été infectés en Ukraine, et a ajouté qu’elle avait reçu des informations montrant que plusieurs dizaines de pèlerins infectés auraient embarqué sur des vols à destination d’Israël avec des documents frauduleux.

Le MDA a envoyé une équipe de plus d’une centaine de médecins et infirmiers à Ouman à la demande du bureau du premier ministre, des ministères de la santé et des affaires étrangères, et travaillait en coopération avec le Croix-Rouge ukrainienne et l’ambassade d’Israël depuis mercredi soir, immédiatement après la fin de Rosh Hashana. Les voyageurs qui ont subi un test rapide devaient recevoir un certificat du MDA qu’ils apporteraient avec eux lors de leur vol de retour, a indiqué l’organisation.

Cependant, jeudi soir, il est devenu évident que beaucoup voyageaient sans tests ni documents appropriés.

Le bureau du premier ministre a déclaré que toutes les personnes infectés qui sont entrées frauduleusement en Israël seraient convoqués pour interrogatoire par la police israélienne, et qu’une procédure pénale complète serait ouverte contre les contrevenants dans laquelle toutes les charges pertinentes seraient examinées : fraude, falsification et propagation intentionnelle de la maladie.

Si une personne vérifiée arrivait à l’aéroport avec de faux documents, la personne serait évacuée à son domicile dans une ambulance ou un autre véhicule officiel a ses frais, puis devrait être isolé pendant 10 jours sous contrôle de la police, a déclaré le bureau du premier ministre. Si la personne ne peut pas s’isoler à la maison, elle serait alors emmenée dans un hôtel coronavirus géré par l’état.

Le directeur général du ministère de la santé, Nachman Ash, a déclaré qu’il était encore trop tôt pour décider si le plan d’Ouman pour voyager en toute sécurité s’était bien passé cette année.

« Nous entendons dire qu’il n’y a pas un petit nombre de personnes infectées, celles qui ont été testées positives là-bas, et nous nous attendons à ce que davantage de personnes soient diagnostiquées ici également, » a déclaré Ash.

Il a déclaré que le vrai test est de savoir si toutes les personnes qui doivent entrer en isolement seront isolées, et, « bien sûr, toute personne testée positive doit rester en quarantaine. C’est notre test aujourd’hui, demain et dans les prochains jours. »

Le directeur général a appelé toutes les personnes revenant d’Ukraine à suivre les directives.

« Nous allons faire tout notre possible pour faire respecter les règles, mais le gens doivent également adhérer aux règles eux-mêmes », a-t-il déclaré.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 29 minutes