English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

10 000 nouveaux cas de COVID, le coefficient d’infection augmente

10 000 nouveaux cas de COVID, le coefficient d’infection augmente - © Juif.org

10 084 nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués hier après que 155 871 tests ont été effectués.

Le taux de tests positifs était hier de 6,6% tandis que le coefficient d’infection est passé à 0,96.

Il y a actuellement 697 patients atteints de coronavirus dans un état grave, dont 154 sous respirateurs. Le nombre de morts dus au coronavirus en Israël est passé à 7 338.

Le directeur général du ministère de la santé, le professeur Nachman Ash, a déclaré ce matin : « nous envisageons de modifier et de transférer davantage de tests PCR vers des tests rapides. C’est une question de gestion des risques – les tests rapides sont moins sensibles. Nous prendrons les décisions dans les prochains jours. »

Dans une interview à Galei Tsahal, Ash a fait référence aux données de morbidité de ces derniers jours : « le coefficient d’infection a diminué, mais je pense qu’il va augmenter dans les prochains jours. Il n’est pas certain qu’il reflète une diminution de la morbidité – cela peut simplement être le résultat du nombre de tests effectués. »

Plus tôt dimanche, le professeur Galia Rahav, directrice de l’unité et du laboratoire des maladies infectieuses de l’hôpital Sheba, qui est considérée comme l’une des meilleurs et des plus expérimentées médecins d’Israël dans le traitement du coronavirus, a averti que les hôpitaux ne sont pas en mesure de fournir les soins nécessaires aux patients sous respirateurs dans les services de coronavirus.

« Je pleure depuis quelques jours et je me sens déjà comme Don Quichotte, mais la mortalité due au Corona est maintenant insupportable et très sévère. Il n’y a pas assez de lits de soins intensifs pour les patients corona intubés. Je suis appelée pour beaucoup de conseil, et certains des services corona dans les hôpitaux n’en savent pas assez pour soigner les patients intubés. Les patients qui n’ont pas eu la chance de vivre, meurent parce qu’il n’y a pas assez de lits et de personnel aux soins intensifs. Je le vois dans de nombreux hôpitaux. Cela me fait mal au cœur », a déclaré Rahav à Israël Hayom.

Elle a déclaré : « j’ai eu des heures de guerres pour transférer des patients atteints de coronavirus intubés et dans un état critique vers des unités de soins intensifs, et toute lutte de ce type est déchirante. J’ai eu du mal, par exemple, à transférer en soins intensifs une jeune patiente qui avait déménagé à Tel Hashomer connectée à une machine ECMO et qui est maintenant en rééducation. Si elle n’avait pas été transférée, ses chances de survie auraient été très faibles. Même sans le coronavirus, il y a une catastrophe dans les services d’hospitalisation, avec une pénurie de lits en soins intensifs, mais maintenant tout se passe en même temps – c’est déchirant. »

Le professeur Rahav a ajouté que « 60 à 70% des patients gravement malades ne sont pas vaccinés, mais les unités de soins intensifs veulent traiter des patients plus jeunes qui ne sont pour la plupart pas vaccinés – et dans certains cas prennent la place de patients vaccinés, qui sont pour la plupart plus âgées, et c’est vraiment scandaleux. »

1 commentaire
j ai l impression d etre au 19eme siecle ou les traitements n existaient pas, quand ca les arrange nous sommes dans un monde moderne et quand ca les arrange pas, facile de nous faire revenir au moyen age , dans un monde archaique !
Envoyé par Rahel_006 - le Lundi 13 Septembre 2021 à 07:38
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 21 minutes