English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Le conducteur qui a tué un jeune de 12 ans à Yom Kippour était probablement ivre

Le conducteur qui a tué un jeune de 12 ans à Yom Kippour était probablement ivre - © Juif.org

Le tribunal d’instance de Tel Aviv a prolongé jeudi l’arrestation d’Aran Azulai, l’homme soupçonné d’avoir écrasé et tué un jeune de 12 ans le jour de Yom Kippour, a rapporté Israël Hayom.

Le jeune de 12 ans, un habitant de la ville de Ramat Gan, a été tué alors qu’il circulait à vélo sur la route 4.

On soupçonne qu’Azulai était ivre, et c’est la troisième fois qu’il est arrêté pour suspicion de conduite sous l’influence de l’alcool. Azulai, un habitant de Beer Yaakov de 45 ans, a été reconnu coupable de conduite en état d’ébriété dans un accident en 2015, et reconnu coupable de conduite en état d’ébriété en 2014. Comment était-il est encore autorisé à conduire ? Seule la justice laxiste d’Israël peut répondre à cette question !

Maintenant, Azulai est soupçonné d’homicide involontaire coupable par négligence, de conduite sous l’influence de boissons alcoolisées et de conduite imprudente.

Son avocat a cependant souligné qu’Azulai avait tenté d’aider le garçon, appelé le Magen David Adom, et avait attendu que l’ambulance arrive sur les lieux.

« Il a coopéré avec l’enquêteur de la circulation », a ajouté l’avocat. « Il conduisait prudemment, respectait les règles de circulation et n’accélérait pas, comme cela a été publié dans les médias. »

L’arrestation d’Azulai a été prolongé jusqu’à dimanche.

Par ailleurs, l’école du garçon a organisé une réunion avec les parents et les enfants de la classe de l’enfant décédé, à laquelle ont assisté des représentants des services psychologiques de Ramat Gan. Le directeur de l’école a également indiqué que le conseiller scolaire est disponible pour toute personne concernée, et que des rencontres avec d’autres professionnels peuvent être organisées si nécessaire.


2 commentaires
une horreur sa place est en prison
Envoyé par Danielle_037 - le Vendredi 17 Septembre 2021 à 16:33
Danielle, combien de temps, cela ferait trois fois qu'il s'est fait prendre, non trois fois seulement qu'il a dérivé. Une très lourde peine serait nécessaire, j'en ai la preuve d'un ami qui a vraiment été dompté. À l'intérieur des murs, ils ont des organismes habituellement qui peuvent les orienter, mais il faut qu'ils fassent le temps, c'est criminel.

un problème, c'est souvent celui qui est assis au tribunal est permissif parce qu'il a aussi un problème avec l'alcool, si ce n'est pas la drogue.
Envoyé par Guillemette - le Samedi 18 Septembre 2021 à 04:54
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 14 minutes