English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Coronavirus : « Nous voyons un rayon de lumière, nous approchons peut-être de la fin »

Coronavirus : « Nous voyons un rayon de lumière, nous approchons peut-être de la fin » - © Juif.org

La vague actuelle d'Omicron de la pandémie de SRAS-CoV-2 pourrait marquer le début de la fin de la pandémie mondiale, conduisant le virus à devenir endémique, a déclaré lundi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé.

S'adressant à Radio 103FM lundi matin, la directrice régionale des urgences de l'OMS, Dorit Nitzan, a exprimé son optimisme quant au fait que la vague massive d'infections pendant la vague d'Omicron pourrait aider à atteindre l'immunité collective, faisant écho à des déclarations similaires d'un autre haut responsable de l'OMS un jour plus tôt.

« Nous constatons aujourd'hui que l'Omicron est très transmissible et écarte Delta et les autres variantes, tout en provoquant une maladie plus bénigne chez les personnes vaccinées et beaucoup moins de cas gravement malades », a déclaré Nitzan.

« Donc, l'Omicron rencontre une population vaccinée, ce qui est vraiment bien, et il a appris à vivre avec lui plus en paix. Profitons de cette fenêtre ».

« Nous espérons parvenir à une situation endémique, où la population mondiale n'est pas naïve au coronavirus ; il rencontre principalement des personnes immunisées et nous apprendrons à vivre avec l'Omicron et à continuer notre vie ».

« Nous voyons un rayon de lumière, nous avançons, peut-être, vers la fin. »

Depuis la découverte de la variante en Afrique du Sud en novembre dernier, les médecins ont signalé de faibles taux de maladies graves avec la souche Omicron, même dans des populations largement non vaccinées. L'Afrique du Sud, où seuls les trois quarts de la population sont entièrement vaccinés, a enregistré peu de nouveaux cas graves et aucune augmentation significative des décès lors de la vague Omicron à la fin de l'année dernière, malgré la propagation rapide de la variante.

Dimanche, Hans Kluge, directeur de la division européenne de l'Organisation mondiale de la santé, a déclaré à l'AFP que l'Europe pourrait désormais se diriger vers une « fin de partie pandémique », avec jusqu'à 60% des Européens potentiellement infectés par Omicron d'ici mars.

« Il est plausible que la région se dirige vers une sorte de fin de partie pandémique », a déclaré Kluge.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 43 minutes