English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

L'Allemagne présente ses excuses aux victimes du massacre de Munich

L'Allemagne présente ses excuses aux victimes du massacre de Munich - © Juif.org

Lors d'une cérémonie tenue sur la base aérienne où 11 athlètes et entraîneurs israéliens ont été assassinés lors des Jeux olympiques de Munich en 1972, les responsables allemands se sont excusés pour le "manque de protection" qui a conduit à la tragédie et ont accepté de créer une commission de recherche conjointe pour approfondir les événements entourant l'attaque terroriste.

"Nous ne pouvons pas réparer ce qui s'est passé", a déclaré lundi le président allemand Frank-Walter Steinmeier. "Je vous demande, en tant que chef d'État de ce pays et au nom de la République fédérale d'Allemagne, pardon pour le manque de protection des athlètes israéliens pendant les Jeux olympiques de Munich et pour le manque de clarification par la suite ; pour le fait que ce qui est arrivé pourrait arriver."

L'Allemagne a également conclu un accord d'indemnisation d'environ 28 millions de dollars avec les membres de la famille survivants de l'attaque quelques jours avant la commémoration, une augmentation significative par rapport à une offre précédente qui a évité un boycott prévu de la cérémonie par les familles des victimes.

"Aujourd'hui, 50 ans plus tard, de nombreuses questions, beaucoup trop de questions, restent sans réponse", a déclaré Steinmeier. "L'attaque a été suivie d'années, de décennies de silence et de blocage… cela aussi est un échec."

"Chers membres des familles, je ne peux pas imaginer quelles souffrances, quelles douleurs vous avez traversées... Comment la vie peut-elle continuer", a-t-il ajouté. "Depuis cinq décennies, cette douleur lancinante vous accompagne."

Le président israélien Isaac Herzog, qui a menacé de se joindre au boycott, a assisté à la cérémonie de lundi et s'est adressé mardi au Bundestag, ou parlement allemand, louant son gouvernement pour ses excuses et saluant la proposition du président du Bundestag Bärbel Bas de créer un organisme d'échange nouveau pour la jeunesse germano-israélienne.

Herzog a remercié Steinmeier et le chancelier allemand Olaf Scholz pour "avoir pris leurs responsabilités" et contribué à "un certain soulagement de la douleur que les proches ressentent encore aujourd'hui".

Le 5 septembre 1972, huit terroristes du groupe Septembre Noir pénètrent dans le village olympique et prennent en otage des membres de la délégation israélienne, exigeant la libération des prisonniers arabes palestiniens détenus en Israël et ailleurs. Après une tentative de sauvetage ratée, 11 Israéliens et un policier ouest-allemand ont été tués à la fin de la nuit.

Herzog a couronné son voyage par une visite au mémorial de l'ancien camp de concentration de Bergen-Belsen. Son père, Chaim Herzog - qui allait devenir le sixième président d'Israël - a aidé à libérer le camp en avril 1945, en tant qu'officier de l'armée britannique.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 55 minutes