English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

La famille d'une journaliste d'Al Jazeera tuée porte plainte auprès de la CPI

La famille d'une journaliste d'Al Jazeera tuée porte plainte auprès de la CPI - © Juif.org

La famille de la journaliste palestinienne arabo-américaine Shireen Abu Aqleh a déposé une plainte officielle cette semaine auprès de la Cour pénale internationale (CPI) pour sa mort en mai alors qu'elle couvrait une fusillade entre les forces israéliennes et des terroristes près de Jénine, a rapporté i24NEWS jeudi.

La famille a déclaré dans la plainte, déposée mardi, avoir inclus de nouvelles preuves qui prouveraient que les soldats israéliens ont "délibérément pris pour cible" le journaliste d'Al Jazeera.

"Les preuves sont accablantes. Cela fait plus de quatre mois que Shireen a été tuée. Notre famille ne devrait pas avoir à attendre un jour de plus pour que justice soit rendue", a déclaré la déclaration de la famille d'Abu Aqleh soumise à La Haye.

"Il est évident que les criminels de guerre israéliens ne peuvent pas enquêter sur leurs propres crimes. Les États-Unis ont toujours l'obligation d'enquêter et de prendre des mesures significatives pour l'un de leurs propres citoyens. Mais lorsqu'un État individuel ne parvient pas à protéger ses propres citoyens, il incombe à la communauté internationale de les protéger à la place", ont-ils ajouté.

Tsahal a publié un rapport sur la mort d'Abou Aqleh au début du mois. Le rapport a révélé qu'il n'était pas possible de déterminer sans équivoque la source des coups de feu à partir desquels Abu Aqleh a été touchée et tuée. Le rapport indique qu'il y a une forte possibilité qu'Abu Aqleh ait été accidentellement touchée par des tirs de Tsahal, mais il est également possible qu'elle ait été touchée par des tirs de terroristes arabes palestiniens.

La famille a critiqué l'enquête interne de Tsahal, affirmant qu'elle "avait tenté de cacher la vérité et d'éviter d'assumer ses responsabilités".

La preuve que la famille Abu Aqleh a jointe à la plainte de la CPI a été publiée par Al-Haq, un groupe arabe palestinien mis sur liste noire par Israël pour ses liens présumés avec le Front populaire de libération de la Palestine, ainsi que par la société de recherche basée à Londres Forensic Architecture. Le rapport combine une analyse spatiale et audio, des séquences de drones, des vidéos géolocalisées et des séquences vidéo inédites filmées par un autre journaliste sur les lieux.

L’AP a d’abord refusé la demande d’Israël de lancer une enquête conjointe pour enquêter sur l’incident, et a plutôt publié les conclusions de son enquête, affirmant qu’elle avait été abattue par les forces de Tsahal.

Finalement, l'AP a accepté une enquête médico-légale par les États-Unis sur la balle qui, selon eux, a tué Abu Aqleh.

Des membres de la famille d'Abu Aqleh ont récemment rencontré le secrétaire d'État Antony Blinken pour demander justice pour sa mort. Lina Abu Aqleh, la nièce de Shireen Abu Aqleh, a posté sur Twitter après cette réunion que les membres de la famille voulaient rencontrer le président Joe Biden lui-même et que tout ce qui n'était pas une enquête américaine menant à la responsabilité était inacceptable.

1 commentaire
Que des anti sémites CPI Israël ne l à pas ratifier donc inutile
Envoyé par Jcl - le Vendredi 23 Septembre 2022 à 13:05
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 16 minutes