English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Voyage & Tourisme

Un premier vol israélien atterrit en Arabie Saoudite

Un premier vol israélien atterrit en Arabie Saoudite - © Juif.org

Un jet privé israélien a atterri mardi matin à Riyad, en Arabie Saoudite, selon KAN News, marquant la première fois qu’un vol en provenance d’Israël atterrissait dans le royaume d’Arabie Saoudite.

La nouvelle survient juste un jour après l’atterrissage du premier vol en provenance d’Arabie Saoudite en Israël, alors qu’un Emirati 737 Royal Jet atterrissait à l’aéroport Ben Gourion lundi soir.

Il s’agit du dernier cas en date parmi l’amélioration des relations régionales pour Israël : des accords visant à normaliser les relations avec quatre pays – les Emirats Arabes Unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan – ont été conclus depuis les Accords d’Abraham de 2020.

Bien qu’il n’existe toujours aucun vol commercial entre l’Arabie Saoudite et Israël, car les deux états n’entretiennent aucune relation officielle, ces vols constituent une avancée considérable dans les relations saoudiennes-israéliennes, car les deux pays ont finalement ouvert leurs espaces aériens l’année dernière.

Entouré de nations qui se sont affrontées avec Israël dans le passé, le transport aérien libre n’est pas quelque chose qui va de soi en Israël. Parallèlement à la normalisation en 2020 des relations avec les Emirats Arabes Unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc, l’ouverture d’espaces aériens aux vols israéliens s’est accompagnée d’annonces de vols directs vers Dubaï, le Maroc et Bahreïn.

Avant l’ouverture de l’espace aérien saoudien, les avions d’El Al devaient suivre une route longue et sinueuse jusqu’à Mumbai afin d’éviter l’espace aérien saoudien, ajoutant environ deux heures au voyage depuis Tel Aviv et mettant le transporteur israélien dans une situation très désavantageuse par rapport à ses concurrents qui étaient autorisés à voler directement. Des exemples similaires rendent les vols vers certains endroits au départ de Ben Gourion difficiles à naviguer et potentiellement dangereux.

L’espace aérien a toujours été un point de discorde entre Israël et ses adversaires. Les pays suivants continuent d’interdire les vols directs et le trafic aérien à destination ou en provenance d’Israël : Afghanistan, Algérie, Bangladesh, Brunei, Iran, Irak, Koweït, Liban, Libye, Malaisie, Maroc, Oman, Pakistan, Qatar, Somalie, Syrie, Tunisie et Yémen.

1 commentaire
C est grâce la politique des petits pas de Bennet
Le style n est pas celui de Nataniahou certes
Mais il tiens la barre avec Lapid
Hante lui est à l affût
Il fera sauter le gouvernement
Pour évincer Lapid .
Et enfin obtenir le siège de 1 er ministre
Sauf pousse du Likoud embusquée
Envoyé par Jcl - le Mercredi 27 Octobre 2021 à 10:09
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 57 minutes